Jeudi 21 octobre 2021
TEST: 2238

Le pétrolier thaïlandais PTT adopte les énergies renouvelables et l’EV

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 08/09/2021 à 02:58 | Mis à jour le 08/09/2021 à 10:53
Photo : Reuters
Station-service-PTT-vehicule-electrique

L’entreprise publique thaïlandaise PTT se dessine un avenir tourné vers le véhicule électrique (VE) et toujours plus d'énergies renouvelables, affirmait il y a quelques jours son PDG.

"Nous avons une vision nouvelle", déclarait fin août Auttapol Rerkpiboon, PDG du groupe pétrolier thaïlandais PTT, dévoilant des plans de croissance et annonçant des objectifs de production d'énergie renouvelable augmentés à 12 gigawatts (GW) d'ici 2030, contre 8 GW auparavant.

"L'énergie est arrivée à un point de changement, s'orientant davantage vers les énergies renouvelables, alors que les combustibles fossiles contribuent au changement climatique : il est temps que nous ajustions notre vision."

PTT vise également une production de 9 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par an et entend établir sa production électrique issue d’énergies conventionnelles à 8 GW d'ici 2030.

Le pétrolier thaïlandais envisage qu’au moins 30% de ses revenus nets proviennent d'énergie nouvelles et d’activités commerciales diverses d'ici 2030, souligne son PDG.

En mai, PTT avait annoncé un partenariat avec le constructeur taiwanais Foxconn pour la production de véhicules électriques. PTT prévoit d'investir entre 1 et 2 milliards de dollars au cours des cinq à six prochaines années dans une usine de production de châssis intelligents pour véhicules électriques, avait déclaré Noppadol Pinsupa, haut cadre en charge de l'innovation. Ce dernier avait souligné que cette chaîne de production avait le potentiel de devenir un pôle d'exportation régional compte tenu de la position de la Thaïlande qui est le quatrième plus important centre d'assemblage et d'exportation d'automobiles en Asie.

La Thaïlande est un hub pour les principaux constructeurs automobiles tels que Toyota et Honda.

"L'usine sera en mesure de produire un véhicule électrique et un châssis intelligent, technologie clé d'un véhicule électrique qui gère la distribution d’énergie", a indiqué le PDG Auttapol Rerkpiboon.

"Les marques automobiles qui ne l'ont pas développé peuvent nous le commander."

Cette année, le groupe a également établi des coentreprises dans des activités diverses telles que les viandes à base de plantes, les produits pharmaceutiques et le "cloud computing" (informatique en nuage) pour générer de nouveaux flux d’affaires.

Les filiales de PTT ont par ailleurs investi plus de 7,5 milliards de dollars, principalement à l'étranger, dans les produits chimiques, les énergies renouvelables et les biopolymères.

"Les investissements vont se poursuivre dans le pays et à l'étranger", a déclaré Auttapol Rerkpiboon, ajoutant que la trésorerie ne manquait pas et que le groupe disposait toujours d’une marge pour emprunter davantage.

0 Commentaire (s) Réagir