Jeudi 27 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

"Comment faire en cas de décès en Thaïlande ?"

Par AMAR International Repatriation | Publié le 11/06/2019 à 00:14 | Mis à jour le 12/06/2019 à 01:03
Deces Thailande rapatriement

(Publi-information) En Thaïlande, le décès d’un étranger implique toute une procédure pour organiser le rapatriement du corps. Mieux vaut pouvoir compter sur un partenaire fiable et efficace qui prend tout en charge. 

Le décès d’un membre de la famille ou d’un proche est une épreuve. Ça l’est encore davantage quand l’être cher décède loin des siens, dans un pays lointain comme la Thaïlande. À la tristesse s’ajoute un désarroi certain : Qui contacter pour obtenir des informations fiables dans sa langue maternelle ? Quelles sont les démarches à effectuer ? Comment organiser le rapatriement ? Qui le finance ?

Spécialisée dans les solutions de rapatriement international pour les assurances voyages, les sociétés d’assistance mais également pour les particuliers, AMAR International est en mesure de répondre à toutes ces questions, dans les plus brefs délais.

Son accompagnement personnalisé ne s’arrête pas là. AMAR International va mobiliser son réseau de partenaires présent dans le royaume, pour qu’il assure le rapatriement du corps, au plus vite. Ces professionnels qui connaissent parfaitement les procédures à suivre, les coutumes locales et s’expriment en thaï et en français, prennent en charge l’ensemble des formalités administratives requises tant auprès des autorités locales que des autorités consulaires concernées. Ils s’occupent également de tous les aspects logistiques liés au rapatriement. 

Toute une équipe est mobilisée sur cette opération afin qu’elle se déroule dans les meilleures conditions. Tout au long de la procédure, les proches sont informés et conseillés, dans le cadre d’un dialogue constructif et d’une écoute permanente. AMAR International intervient avec efficacité, bienveillance et respect. 

Nous vous recommandons

Logo Amar International Repatriation

AMAR International Repatriation

Entreprise spécialisée en solutions de rapatriement international pour les assurances voyages et les sociétés d’assistance et pour les particuliers
5 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

venansonix mar 21/05/2019 - 12:34

Le mieux et le moins cher est de se faire incinérer sur place - une urne se transporte plus facilement qu'un cercueil - que mes cendres soient dispercées dans mon jardin de Chiang-Mai (les bains)

Répondre
Commentaire avatar

AMAR INTERNATIONAL mer 22/05/2019 - 09:03

En effet, cependant les volontés d’un défunt sont différentes dans cas à l’autre. Aussi, la plus part des familles des défunts sont basées à l’étranger. Nous sommes la pour faciliter leur démarches administratives et la prise en charge de leur proche.

Répondre
Commentaire avatar

cucu la tulipe mar 21/05/2019 - 21:17

ENCORE UNE PUB DEGISER !!! CE N EST PLUS UN JOURNAL !!!

Répondre
Commentaire avatar

Bangkok jeu 30/05/2019 - 04:56

Bonjour Monsieur, Il n’y a pas de publicité déguisée sur Lepetitjournal.com. Si vous faites partie de nos abonnés, vous aurez sans doute remarqué que figure sur la newsletter au-dessus du titre la mention PUBLI-REPORTAGE. En plus de cela, une fois l’article ouvert, se trouve en tout début de texte la mention « Publi-information ». Enfin, le lecteur assidu que vous semblez être n’aura pu manquer la signature, visible à deux endroits de la page (juste sous le titre et en pied d’article) qui est, en l’occurrence, celle de notre annonceur AMAR International Repatriation ; vous conviendrez qu’il est difficile de croire qu’il puisse s’agir d’un de nos journalistes, d’autant qu’un logo et une description de la société est ajoutée. Concernant la présence de publicité sur nos pages, vous ne vous êtes peut-être jamais posé la question, mais il ne vous aura néanmoins pas échappé que Lepetitjournal.com est gratuit. Nous rémunérons donc effectivement les professionnels qui contribuent à informer gratuitement plus de 500.000 personnes chaque mois à travers le monde grâce à la publicité. Et pour cela, nous en remercions vivement nos chers annonceurs. Si la publicité vous rebute, nous sommes certains que vous avez déjà fait le choix judicieux, et nous ne saurions que vous en féliciter, de vous tourner vers des journaux payants qui vous offriront un contenu sans publicité. L’information est un service professionnel qui a besoin d’une manière ou d’une autre de la contribution de ses lecteurs. Nous vous remercions de votre aimable compréhension,

Répondre
Commentaire avatar

Yan le thaï mer 12/06/2019 - 09:06

Bravo pour cette réponse claire et précise. Ce monsieur fait partie de ces Français râleurs, jamais satisfaits de rien, critiquant tout mais ne proposant rien. Le petit journal mérite un 10 sur 10 pour son honnêteté.Z

Répondre