Mercredi 11 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Chikungunya : "La maladie qui brise les os"

Par BNH Hospital | Publié le 30/08/2019 à 00:00 | Mis à jour le 30/08/2019 à 10:35
Photo : BHN Hospital - Attention, les virus de la dengue et du Chikungunya peuvent être transmis par la piqûre d'un seul moustique !
Moustique-Chikungunya-thailande

(Contenu partenaire) Depuis quelques années, le Chikungunya sévit en épidémies. Même si la maladie est très généralement bénigne, elle peut s’avérer douloureuse, voire invalidante! Quelques conseils de prévention du BNH Hospital

La maladie

La fièvre de Chikungunya est une maladie virale transmise par les moustiques femelles du genre Aedes (en général Aedes aegypti et Aedes albopictus) qui piquent le jour et sont particulièrement actifs au lever et coucher du soleil. Ces petits moustiques prolifèrent volontiers dans les zones urbaines pendant la saison des pluies et pondent leurs larves dans les petits réservoirs d’eau. La femelle s’infecte en piquant une personne porteuse du virus et contamine en piquant tout au long de sa vie. Toute personne qui a été infectée acquiert une immunité durable. Le virus peut se transmettre de la mère à l’enfant.

Les symptômes

Les symptômes surviennent brutalement après un délai d’incubation de 2 à 14 jours :

Forte fièvre, raideur, douleurs musculaires et articulaires intenses (genoux, chevilles et articulations des extrémités), fatigue, éruptions cutanées fréquentes, possibles nausées et vomissements. 

Chez les enfants, il n’y a pas de douleurs articulaires, la maladie apparaît comme une grosse grippe avec parfois des saignements bénins des gencives et du nez.

Certaines personnes ne présentent que peu de symptômes, et parfois même, pas de symptômes du tout !

Évolution

Très généralement, la maladie s’avère bénigne, cependant, une fatigue peut persister et l’atteinte articulaire, parfois invalidante, peut perdurer plusieurs mois. Les nouveau-nés, les personnes âgées ou souffrant de maladies chroniques peuvent (rarement) être plus sévèrement touchés et développer des complications parfois fatales.

Diagnostic et traitement

Consulter un médecin est nécessaire. Une prise de sang de dépistage est indispensable au diagnostic afin de différencier cette maladie des autres viroses telles que la dengue aux symptômes très semblables. Il n'existe à ce jour aucun médicament ni vaccin efficace. Votre médecin vous prescrira un traitement afin de soulager vos symptômes. À noter que les virus de la dengue et du Chikungunya peuvent être transmis par la piqûre d'un seul moustique !

Conseils de prévention du BNH Hospital

Parfois difficiles à suivre au quotidien !
• Portez des vêtements clairs, le plus couvrant possibles. Un vêtement ample doit être resserré aux extrémités. Les moustiques piquent plus particulièrement les chevilles, porter des chaussettes claires est efficace.
• Protégez-vous avec un spray antimoustiques contenant du DEET. Attention, ces produits, toxiques sont interdits aux nourrissons de moins de trois mois. Respectez le mode d’emploi chez l’enfant et la femme enceinte. Évitez le contact avec les yeux et les muqueuses. Limitez l’application aux zones exposées.
• Si vos vêtements sont très fins, vous pouvez en vaporiser dessus car le moustique peut piquer au travers.
• Vous pouvez enduire les rideaux de portes, fenêtres d’insecticides à base de pyréthrinoïdes et utiliser des moustiquaires bien étanches (enduites d’insecticide également) afin de protéger bébés et jeunes enfants.
• Utilisez des bombes insecticides (suivez le mode d’emploi !).
• Les tortillons fumigènes sont efficaces, à utiliser à l’extérieur seulement.
• Éliminez les retenues d’eau stagnantes autour de votre domicile. Vous pouvez également ajouter des petits poissons mangeurs de larve de moustique dans vos pots (lotus, bambous…), vos bassins etc.
• Le climatiseur réduit l’agressivité des moustiques mais ne les tue pas.
• Les ventilateurs peuvent les repousser.
• Évitez de porter parfum etc. (semble attirer les moustiques).
• Et sachez que la transpiration est un puissant attractif…

Petit historique

La première épidémie a eu lieu en Tanzanie en 1952. L'infection a depuis continué à évoluer par petites poussées épidémiques en milieu rural, en particulier sur le continent africain, mais également en Asie Depuis 2005, ’inde, l’Indonésie, les Maldives, le Myanmar et la Thaïlande ont signalé 1,9 million de cas.  Le Chikungunya a ensuite fait son apparition en Europe, notamment en Italie (2007)et en France (2013). Elle  flambe actuellement dans le sud de la Thaïlande.

Pour plus d’information, vous pouvez contacter le BNH Hospital. Tel. 02-022 0700 ou ipc@bnh.co.th

BNH-LOGO-200x200

BNH Hospital

Hôpital à taille humaine, BNH Hospital dispense au cœur du quartier Silom/Sathorn des services et des soins médicaux complets grâce à un équipement de pointe et des équipes médicales hautement qualifiées et disponibles 24h24. En Français contactez Amélie
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Berlin Appercu
SOCIÉTÉ

La grève générale française vue par la presse allemande

La grève générale du 5 décembre et les contestations du projet de réforme des retraites envisagé par le gouvernement français attise la curiosité de la presse allemande. Petit tour d'horizon.