BOUDDHISME - L’habit ne fait pas le moine

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 16/06/2013 à 22:00 | Mis à jour le 14/10/2021 à 05:51

L'Office national thaïlandais du bouddhisme s'inquiète du nombre croissant de plaintes à l'encontre de moines vivant dans l'opulence. Une richesse souvent tirée de pratiques religieuses douteuses.

L'Office national du bouddhisme a reçu de nombreuses plaintes dénonçant des moines qui, loin de respecter les vœux d'austérité et de simplicité, n'hésitent pas à afficher leur opulence circulant par exemple dans des voitures de luxe. Le phénomène a été médiatisé récemment par la diffusion d'une vidéo sur Youtube. Elle montre trois moines confortablement installés dans de luxueux fauteuils d'un jet privé au milieu d'un étalage de sacs de voyage Louis Vuitton portant des lunettes de soleil et écouteurs de marque.

"J'ai demandé aux fonctionnaires de garder un œil attentif sur les moines et si leurs comportements sont jugés contraires aux valeurs bouddhistes ils seront punis en conséquence", déclare Nopparat Benjawatananun, le directeur général de l'Office national du bouddhisme, dans les colonnes du Bangkok Post de dimanche 16 juin. D'autres plaintes concernent des moines qui, s'écartant de l'enseignement du bouddhisme, commercialisent des pratiques relevant de la magie noire et du charlatanisme. "Les élèves de ces moines sont des célébrités. Je ne peux pas donner les noms des temples et des moines concernés mais nous les avons déjà tancés," explique Nopparat Nenjawatananun.

FP mardi 18 juin 2013

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale