Trente moines toxicomanes défroqués en Thaïlande

Par La rédaction de Bangkok | Publié le 09/07/2013 à 22:00 | Mis à jour le 14/10/2021 à 06:46

Les moines bouddhistes en Thaïlande ont décidément mauvaise presse. Après le scandale du moine escroc et violeur en attente d'être extradé de France, la police a arrêté plus de 30 moines toxicomanes à Saraburi et Rangsit.

La police a procédé à la perquisition de 27 temples dans le district de Ban Mo de Saraburi (à 100 kilomètres au nord de Bangkok). Plus de 30 moines, dont deux abbés, ont été arrêtés après avoir été testés positivement pour usage de stupéfiants. Ils ont tous été défroqués et transférés dans des centres de réadaptation.

Au même moment deux moines de Wat Rangsit et Pathun Thani ont été arrêtés mardi 8 juillet en possession de 20 pilules d'ecstasy.

Le gouverneur ecclésiastique Phra Kru Supthamkun explique dans les colonnes du Bangkok Post que "les moines qui ont été chassés de la vie monastique pourraient demander à être ordonnés à nouveau avec la permission de leurs chefs de village locaux et de la police".

Par ailleurs, dans le feuilleton très médiatique du moine escroc et suspecté de viol, un nouvel épisode se profile avec l'extradition de France du moine. Le Département des enquêtes spéciales (DS) s'apprête à demander à l'Office national du bouddhisme la cessation de son statut d'ecclésiastique afin d'annuler son passeport et demander son extradition à la France.

FP jeudi 11 juillet 2013

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale