TEST: 2238

Bangkok impose des mesures alors que l’épidémie progresse en Thaïlande

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 29/12/2020 à 01:23 | Mis à jour le 29/12/2020 à 02:57
Photo : REUTERS / Athit Perawongmetha
Nouvelles mesures restrictives a Bangkok pour lutter contre le coronavirus

La Thaïlande a annoncé lundi son premier décès du Covid-19 en près de deux mois et a resserré les restrictions sur les lieux de divertissement à Bangkok en vue de contenir la propagation du coronavirus.

Les autorités thaïlandaises ont confirmé 144 nouvelles infections lundi alors qu’un nouveau foyer épidémique a été découvert dans la province de Rayong où un homme de 45 ans porteur du coronavirus est mort. 

La progression de l’épidémie a amené les autorités de la ville de Bangkok à ordonner la fermeture de certains lieux de divertissements - bars à hôtesses, salons de massage, combats de coq, hippodromes, etc.- et imposer des restrictions aux débits de boisson qui doivent notamment fermer à minuit jusqu'au 4 janvier.

Le ministre de la Santé, Anutin Charnvirakul, a fait savoir que lui et son entourage se plaçaient en quarantaine pour deux semaines après avoir été en contact avec le gouverneur de la province de Samut Sakhon qui a été testé positif au coronavirus.

Le baht a baissé de 0,3% lundi tandis que la bourse a chuté de 2,3%, alors que les restrictions suscitent des inquiétudes sur les marchés financiers.

La Thaïlande, qui avait été le premier pays après la Chine à signaler une infection à coronavirus à la mi-janvier, n'a enregistré jusqu’ici que 6.285 cas et 61 décès par COVID-19, ce qui lui a valu d’être citée parmi les bons élèves de la lutte contre le Covid-19.

Bien que le cas thaïlandais n’ait pas fait l’objet d’étude particulière pour identifier les facteurs les plus significatifs de son bilan, son succès a été attribué à son réseau de volontaires de santé qui quadrillent le pays et sensibilisent au port du masque et aux gestes barrières, aux restrictions sur les entrées ainsi qu’au dispositif de tests rapides et de traçage des personnes.

Mais l’apparition le 18 décembre d’un foyer épidémique dans la province de Samut Sakhon avec plus de 1.500 cas positifs signalés depuis venant d’un marché de fruits de mer constitue une menace de propagation inédite pour la Thaïlande qui n’avait jamais vu jusque-là plus de 188 cas dans une journée, le 22 mars dernier.

Parmi quelque 43 provinces ayant signalé un ou plusieurs cas de coronavirus ces derniers jours, certaines ont imposé des mesures similaires à celles de Bangkok. 

Le nouveau cluster découvert ces jours-ci à Rayong est lié à un casino clandestin. 92 infections ont été signalées en trois jours et un un homme de 45 ans, employé de l’établissements, est décédé -l’homme souffrait apparemment d’asthme et de diabète selon des médias thaïlandais.

L'épidémie risque fortement d’entraver les efforts de relance du secteur touristique dévasté par les mesures sanitaires en place depuis mars et avril et le contexte global du voyage.
 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale