Dimanche 23 février 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Augmenter la productivité est essentiel pour la Thaïlande, selon la BM

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 20/01/2020 à 00:00 | Mis à jour le 20/01/2020 à 04:32
Photo : Jean-Louis DUZERT
Sculpteur-Thailande

La Banque Mondiale a abaissé vendredi ses prévisions de croissance pour la Thaïlande, soulignant que l’augmentation de la productivité était essentielle si le royaume entendait réaliser ses ambitions sur le long terme

La Banque Mondiale a abaissé vendredi à 2,7% ses prévisions de croissance économique pour la Thaïlande cette année, estimant toujours néanmoins qu’elle serait supérieure à 2019, tablant sur un regain de la consommation privée et l’augmentation des investissements avec le lancement de grands projets d'infrastructure - dans son rapport économique sur la Thaïlande en octobre, l’institution financière prevoyait une croissance économique de 2,9% pour 2020.

Le taux de croissance sur 2019 est estimé à 2,5%, le plus bas en cinq ans, en raison du ralentissement des exportations et de la demande intérieure, alors qu’en 2018, il était de 4,1%.

Fortement tributaire des exportations, la deuxième économie d'Asie du Sud-Est a été affectée par les tensions commerciales sino-américaines et l’appréciation du baht, tandis que l'investissement était atone.

"Le récent ralentissement de la croissance a mis en évidence les contraintes structurelles de la Thaïlande, avec un ralentissement des investissements et une faible croissance de la productivité", a indiqué la Banque Mondiale.

"Si la tendance actuelle se poursuit, sans reprise significative de la croissance des investissements et de la productivité, le taux de croissance annuel moyen de la Thaïlande restera inférieur à 3%".

Pour atteindre son objectif de devenir un pays à revenu élevé d'ici à 2037, la Thaïlande devra maintenir sur le long terme des taux de croissance supérieurs à 5%, ce qui nécessiterait un taux de croissance de la productivité de 3% et une augmentation des investissements à 40% du PIB, estime la Banque Mondiale.

"Accroître la productivité sera un élément essentiel de la réforme structurelle à long terme de la Thaïlande", a déclaré Kiatipong Ariyapruchya, économiste principal de la Banque Mondiale pour la Thaïlande.

Le gouvernement thaïlandais a réagi rapidement au ralentissement de la croissance par des politiques monétaires incitatives et un plan de relance budgétaire pour stimuler la croissance économique, note par ailleurs la Banque Mondiale. 

L’institution recommande au gouvernement thaïlandais d'envisager des politiques destinées à améliorer l'efficacité des mesures de relance en se concentrant sur la mise en œuvre de grands projets d'investissement public et en fournissant une couverture de protection sociale aux familles vulnérables.

Par ailleurs, le ministre des Finances, Uttama Savanayana, a déclaré vendredi aux journalistes que le gouvernement proposerait prochainement au cabinet des mesures supplémentaires pour stimuler l'investissement, et qu'il accélèrerait également les investissements des entreprises publiques.

Le ministère des Finances envisage aussi de prolonger une mesure existante visant à stimuler la consommation, cruciale pour l'économie dans un contexte de ralentissement économique mondial, a déclaré Uttama Savanayana.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Thaïlande

PAROLE D'EXPERT

Dirigeants en Thaïlande, n’oubliez pas l’AG des actionnaires!

Si vous dirigez une entreprise en Thaïlande, n’oubliez pas d’effectuer une assemblée générale des actionnaires chaque année afin d’approuver et soumettre vos états financiers aux autorités compétentes