Lundi 28 mai 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Attaque de requin sur le littoral thaïlandais, vigilance de mise

Par Camille Thomaso | Publié le 19/04/2018 à 00:00 | Mis à jour le 19/04/2018 à 09:59
Photo : Albert Kok sous CC - Connu pour nager dans les eaux chaudes aux abords des embouchures de rivières, le requin-bouledogue est réputé pour son tempérament agressif. 
attaque requin Thaïlande

Une attaque de requin survenue le 15 avril à Hua Hin a été confirmée mardi par les autorités thaïlandaises qui appellent à la vigilance, même si ce genre d’attaque reste très rare

Un Norvégien de 54 ans a été attaqué le 15 avril par un requin-bouledogue dans les eaux d’une baie prisée de la station balnéaire de Hua Hin dans le Golfe de Thaïlande, alors qu’il se baignait près de la plage. 

Une vidéo postée sur Facebook le jour même, montrant le quinquagénaire porté par un groupe d’hommes, le pied lacéré en sang, en direction de l’hôpital, est rapidement devenue virale. 

Pris en charge par les équipes médicales, le Norvégien est hors de danger.

Dans un premiers temps, le personnel médical avait diagnostiqué la plaie comme une étant une simple blessure de rochers…

Une vidéo prise depuis le Wat Tham Kaho Tao, temple proche du lieu de l’attaque, montre des requins nageant aux abords du rivage. 

Le blessé, identifié comme Werner Daniels, a reçu la visite du vice-gouverneur de la province de Prachuap Kiri Khan dans sa chambre d’hôpital. 

Selon ce dernier, qui a lui aussi constaté la présence des requins dans les environs, le requin a probablement confondu le pied de la victime avec un poisson.

Depuis, les autorités contrôlent les alentours et réfléchissent à des mesures préventives. Selon les informations du journal régional AEC News Today, les pêcheurs locaux disent constater un nombre croissant de requins proches du rivage. 

Connu pour nager dans les eaux chaudes aux abords des embouchures de rivières, le requin-bouledogue est réputé pour son tempérament agressif. 

Le docteur Thon Thamrongnawasawat, cité par le journal local Thai Rath -et repris en anglais par Thai Visa-, estime qu’il ne faut pas céder à la panique, les attaques de requin étant très rares.  

Des signalétiques en thaï, chinois et anglais devraient être installées et une patrouille sera en charge d’intervenir pour avertir les plagistes. Il est conseillé aux nageurs de ne pas s’aventurer dans les eaux trop profondes, ne pas se baigner de nuit, éviter les eaux troubles, et rester en groupe. Mieux vaut aussi éviter les vêtements de couleurs rouge ou orangée qui peuvent être confondus avec des poissons. 

0 CommentairesRéagir