La Thaïlande débloque 9 milliards € pour l'Est industriel sur 5 ans

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 29/06/2022 à 01:59 | Mis à jour le 29/06/2022 à 11:56
Photo : Pierre QUEFFELEC (archives)
Projet-Ligne-ferroviaire-thailande

Le gouvernement thaïlandais a annoncé mardi avoir débloqué un peu plus de 9 milliards d’euros pour réaliser des investissements dans son fameux Corridor Economique de l’Est

 

La Thaïlande a approuvé mardi une enveloppe d'environ 338 milliards de bahts (9,13 milliards d’euros) pour un plan quinquennal d’investissements à partir de 2023 dans son bassin industriel de l’Est, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Thanakorn Wangboonkongchana, soulignant que la décision s’inscrit dans le cadre d’une stratégie visant à stimuler la croissance sur le long terme.

À l’issue d’une réunion du cabinet, qui rassemble les principaux ministres du gouvernement thaïlandais, le porte-parole a indiqué que ces investissements, destinés au Corridor économique de l’Est (EEC), couvriront 77 projets, pour la plupart des projets d’infrastructures et de service public, et devraient permettre de créer environ 20.000 emplois.

Le gouvernement investira dans 61 projets pour un montant de 178,6 milliards de bahts (4,82 milliards d’euros), et le reste dans des projets en partenariat public-privé, a déclaré Thanakorn Wangboonkongchana.

L’EEC, qui couvre les provinces de Chachoengsao, Chonburi et Rayong, à l'est de la capitale Bangkok, est une pièce maîtresse des efforts du gouvernement pour stimuler la croissance et encourager les investissements.

Il est au cœur du dispositif gouvernemental pour stimuler la croissance et encourager les investissements locaux et étrangers, tout particulièrement dans le secteur des hautes technologies. Les investisseurs sont autorisés à y louer des terrains sur des périodes allant jusqu'à 99 ans.

De nombreux chantiers de l’EEC intéressent des sociétés européennes, notamment dans le domaine de l’ingénierie, comme le développement du réseau ferroviaire qui le reliera à Bangkok, la ligne à grande vitesse des trois aéroports (Don Muang, Suvarnabhumi, U-Tapao), ou encore la transformation de la base militaire aérienne d’U-Tapao en aéroport civil.

En septembre dernier, la Thaïlande s’est fixée comme objectif d’attirer pour 2.200 milliards de bahts (59,42 milliards d’euros) d'investissements dans l’EEC de 2022 à 2026.

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale