Le faible nombre d’infections à Chiang Mai retarde la vaccination

Par Catherine Vanesse | Publié le 07/06/2021 à 00:00 | Mis à jour le 07/06/2021 à 05:03
Photo : Alors que le nombre de cas positifs au coronavirus ne cesse de diminuer à Chiang Mai, la province a fermé plusieurs de ces hôpitaux de campagne à l'exception de celui installé au centre des congrès où seulement 8 patients y sont actuellement admis.
hopital-de-campagne

Plusieurs provinces, dont le nombre de cas positif au coronavirus est assez faible, se voient obligées de reporter leur campagne de vaccination

Un certain nombre de provinces doivent reporter les rendez-vous de vaccination après avoir reçu des quantités de doses de vaccin moins élevées que prévu. En cause, leur faible taux d’infection au Covid-19. 

“Le département de la santé publique de Chiang Mai est particulièrement déçu, ils ont reçu moins de doses des vaccins Sinovac et AstraZeneca que prévu alors que depuis des semaines les autorités provinciales ont à coeur de vacciner tout le monde, Thaïlandais et étrangers”, commente Ben Svasti, consul honoraire britannique à Chiang Mai. 

Le Dr Kiattiphum Wongrajit, secrétaire permanent à la santé publique, a cependant insisté sur le fait que toutes les provinces recevront d'ici le 7 juin des vaccins COVID-19. Deux millions de doses des vaccins AstraZeneca et Sinovac devraient être distribuées dans les provinces. 

“À Chiang Mai, il y a une réelle collaboration entre le département de la santé publique, les consuls, les médecins et le gouverneur de la province. Malheureusement, Chiang Mai ne peut pas importer directement les vaccins puisque c’est le gouvernement central de Bangkok qui se charge de la répartition et vu qu’actuellement il y a peu de nouveaux cas d’infection au coronavirus ici, la priorité pour les vaccins va aux zones plus à risque comme Bangkok ou à Phuket afin que la péninsule puisse accueillir les touristes au 1er juillet. Il y a donc clairement un risque de retard dans la vaccination à Chiang Mai”, détaille le consul honoraire. 

L’hôpital d’Udon Thani a également annoncé le report des rendez-vous de vaccination de 246.000 personnes. La province n'a reçu que 3.600 doses d'AstraZeneca, tandis que plus de 1,1 million de personnes se sont inscrites pour l'inoculation avec leurs rendez-vous déjà confirmés selon le Bangkok Post

Lampang, qui compte le deuxième plus grand nombre de personnes enregistrées pour la vaccination dans le pays, a annulé jeudi 3 juin son plan de vaccination, invoquant la faiblesse des stocks de vaccins reçus.

Plus de 4.000 étrangers inscrits

La province de Chiang Mai a lancé le 3 juin un nouveau site pour permettre aux Thaïlandais et aux étrangers de s’inscrire. Sous le nom “Mur de Chiang Mai”, un formulaire est proposé en thaïlandais, anglais et chinois où seul le numéro de passeport suffit pour s’inscrire.

Depuis le 14 mai, il s’agit de la troisième campagne lancée par les autorités pour inviter les étrangers à s’inscrire pour se faire vacciner! Il n’est pas nécessaire pour ceux qui se seraient déjà inscrits de le faire de nouveau puisque toutes les informations sont rassemblées dans une base de données unique.

Le bureau provincial de la santé publique a déclaré qu'au 2 juin, au moins 70.844 personnes, soit environ 5,3% de la population totale de 1,32 million d'habitants, avaient été vaccinées, dont 21.937 ont déjà reçu leur deuxième vaccin. Une bonne partie du corps professoral et du personnel de l’Université de Chiang Mai a également reçu une première dose du vaccin Sinovac. 

Jusqu'à présent, 264.203 personnes se sont inscrites pour les vaccinations dans la province, dont 4.228 résidents étrangers.

"Beaucoup plus vite que le privé"

“Il est difficile d’avoir des chiffres précis sur le nombre d’expatriés actuellement à Chiang Mai, je pense que nous devons tourner entre 20 et 30.000. Je conseille vivement aux étrangers de s’inscrire et de ne pas attendre une éventuelle arrivée du vaccin Moderna. Je pense que la campagne du gouvernement thaïlandais ira beaucoup plus vite que le secteur privé”, analyse le britanico-thaïlandais. 

Dans les prochaines semaines, le corps consulaire de Chiang Mai va continuer à communiquer auprès des expatriés afin de les pousser à s’inscrire. L’objectif, en phase avec celui des autorités de Bangkok, est que d’ici octobre 70% de la population soit vaccinée afin que les touristes puissent venir à Chiang Mai. 

“Le projet 'Phuket Sandbox' va servir de phase de test, je pense que nous allons apprendre beaucoup et, selon le succès de ce modèle, Chiang Mai devrait suivre assez vite. Et si nous avons effectivement 70% de la population vaccinée, peut-être même que nous ne devrions pas attendre jusqu’en octobre! Il faut vraiment que l’économie reprenne”, conclut Ben Svasti. 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Stockholm Appercu
VOYAGES

TOURISME - L'été en Suède ? Vad mysigt !

Quand on pense à la Suède, on pense surtout aux grandes étendues de neige, aux paysages féériques en plein coeur de l’hiver, au silence des plaines dans le froid et le vent, à la nuit