TEST: 2238

Le Premier ministre thaïlandais s’émeut que l'hymne royal soit moins respecté

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 12/11/2021 à 02:05 | Mis à jour le 12/11/2021 à 15:20
Photo : REUTERS/Chalinee Thirasupa/archives - Les Thaïlandais ont pour tradition de vénérer leur roi, mais le Premier ministre s’inquiète du nombre croissant de personnes qui ne se lèvent plus durant l’hymne royal
Thailandais-portrait-roi

Le Premier ministre thaïlandais a exhorté jeudi les gens qui se rendent au cinéma à ne pas abandonner la tradition qui consiste à se lever durant l’hymne royal joué avant chaque film.

 

Le Premier ministre thaïlandais, Prayuth Chan-O-Cha, a exprimé jeudi ces craintes de constater qu’un nombre croissant de Thaïlandais ne se lèvent plus durant l'hymne royal joué systématiquement dans tout le pays avant chaque film ou spectacle en respect pour le roi, l’ancien général soulignant que certains auraient désormais "peur". 

En Thaïlande, la Constitution prévoit que le souverain doit être maintenue "dans une position de culte vénéré", mais force est de constater que le roi actuel, monté sur le trône en 2016 et couronné en 2019, ne jouit pas de la même aura que son père feu le roi Bhumibol Adulyadej, qui a régné pendant soixante-dix ans et était considéré comme exemplaire par une majorité de Thaïlandais.

"Je m'inquiète pour ceux qui souhaitent se lever, mais ont peur de le faire par crainte de se faire intimider. Il faut du courage pour se lever", a déclaré Prayuth Chan-O-Cha dans un discours au National Defense College.

Les commentaires de Prayuth Chan-O-Cha interviennent alors que le roi Maha Vajiralongkorn, 69 ans, se serait rendu en Allemagne pour son premier voyage documenté à l'étranger depuis son retour au pays en octobre 2020, lorsque les manifestants pro-démocratie multipliaient les critiques et les appels -inédits- à des reformes de la monarchie, dénonçant notamment l'élargissement récent des pouvoirs d’un monarque qui avait choisi de vivre le plus clair de son temps hors de Thaïlande.

Depuis plusieurs décennies, dans tous les cinémas, les gens se levaient systématiquement comme un seul homme lorsque l'hymne royal était joué juste avant le début des films, accompagné d'un clip vidéo revenant sur le parcours du monarque. Mais dernièrement, de plus en plus de Thaïlandais ont été vus restant assis dans leur siège.

Mercredi, le gouvernement thaïlandais a également défendu les lois punissant la diffamation royale de plusieurs années de prison, devant un comité des Nations Unies dont certains pays membres ont exprimé leur inquiétude au regard des droits de l'homme.

Depuis le début des manifestations l'année dernière, au moins 156 personnes ont été accusées en vertu de la loi de lèse-majesté, selon le groupe Thai Lawyers for Human Rights.

Cette semaine, le roi Vajiralongkorn et son entourage ont été vus dans un hôtel d'aéroport à l'extérieur de Munich, a rapporté mercredi le tabloïd allemand Bild.

La durée prévue de leur séjour en Allemagne n’est pas connue.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale