Une Philippine couronnée Miss International Queen en Thaïlande, une Française 3e

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 26/06/2022 à 12:21 | Mis à jour le 28/06/2022 à 15:01
Photo : REUTERS/Soe Zeya Tun - La 1ère et la 2e dauphines, Jasmine Jimenez (gauche), de Colombie, et Aela Chanel, de France, embrassent la Miss International Queen 2022, Fuschia Anne Ravena, des Philippines, à Pattaya, le 25 juin 2022
Miss-International-Queen-Thailande-2022

Ce week-end se déroulait à Pattaya en Thaïlande le fameux concours de beauté transgenre Miss International Queen, après une année blanche. Une Philippine a remporté le diadème, une Française a fini 3e

Miss International Queen a repris du service ce week-end dans la station balnéaire thaïlandaise de Pattaya, après avoir dû faire l’impasse sur l’édition 2021 en raison de la pandémie de coronavirus.

Le concours de beauté transgenre, présenté comme le plus important et le plus populaire au monde, avait habituellement lieu sur la deuxième semaine de mars, mais il fait son retour avec trois mois et demi de décalage sur le calendrier habituel.

Miss International Queen reprend pendant le mois des fiertés afin de célébrer également l'égalité des genres, a déclaré l'organisatrice, Alisa Phanthusak, PDG de Miss Tiffany Show.

Une Française deuxième dauphine

C’est la candidate philippine, Fuschia Anne Ravena, qui a été couronnée samedi Miss International Queen 2022. Cette cheffe d'entreprise de 27 ans a surpassé 22 autres concurrentes. La deuxième est une Colombienne, Jasmine Jimenez, et la troisième une Française, Aela Chanel.

"Mon premier message à tout le monde est répandez l'amour, la paix et l'unité parce que c'est la chose la plus importante que nous faisons à partir de ce moment et qui se passe dans le monde en ce moment", a déclaré Ravena dans sa robe scintillante.

Miss International Queen, qui rassemble des candidates du monde entier, a été lancé il y a un peu plus de dix ans pour aider les femmes transgenres à se sentir mieux acceptées par la société.

La Thaïlande abrite l'une des communautés lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT) les plus ouvertes et les plus visibles d'Asie, ce qui l’aide à cultiver aux yeux des étrangers une image de tolérance et d’ouverture, renforçant ainsi son attractivité touristique auprès d’un public jugé porteur économiquement.

Mais les militants rappellent régulièrement que les lois et les institutions thaïlandaises continuent de discriminer les personnes LGBT + et les couples de même sexe, et qu’il y a encore des efforts à faire pour que l'évolution des attitudes sociales se reflète dans la législation.

Vers la légalisation du mariage homosexuel

Justement, les parlementaires thaïlandais ont adopté mercredi en première lecture quatre projets de loi différents sur l'union homosexuelle. Si le processus aboutit, cela ferait de la Thaïlande le deuxième Etat d'Asie à légaliser le mariage homosexuel.

Les quatre projets approuvés mercredi visent chacun à accorder à des partenaires de même sexe quasiment les mêmes droits que les couples hétérosexuels.

Les candidates pour le concours Miss International Queen 2022 a Pattaya
Une vingtaine de candidates ont participé à l'édition 2022 de Miss International Queen. Photo REUTERS/Soe Zeya Tun

Le cabinet, qui rassemble les principaux ministres du gouvernement, avait approuvé la semaine précédente deux textes qui créeraient une loi sur le partenariat civil entre personnes de même sexe. Un autre projet de loi sur le partenariat civil venant du Parti démocrate a également été approuvé.

Même le redouté parti d'opposition Move Forward a vu son projet de loi, plus libéral, sur le mariage entre personnes de même sexe, adopté, malgré plusieurs tentatives du côté du gouvernement pour le faire rejeter. Ce projet vise à remplacer les termes genrés dans les lois existantes et à rendre le mariage applicable à tous.

"[L'approbation des projets de loi] est un très bon signe", a déclaré Chumaporn "Waddao" Taengkliang, de la Coalition Arc-en-ciel pour le mariage pour tous.

Début juin, a eu lieu à Bangkok la première marche officielle des fiertés en Thaïlande, rassemblant plusieurs milliers de personnes.

Pour l’heure, Taïwan est le seul Etat en Asie à avoir légalisé les unions homosexuelles.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale