Les LGBTQ+ en Thaïlande tiennent leur première marche officielle des fiertés

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 06/06/2022 à 00:00 | Mis à jour le 06/06/2022 à 04:43
Photo : Reuters
Naruemit-2022=LGBTQ-Bangkok

Plusieurs milliers de membres de la communauté LGBTQ + en Thaïlande ont brandi le drapeau arc-en-ciel dimanche soir lors de la première marche des fiertés du pays soutenue par des autorités locales.

Des centaines de personnes venues soutenir des causes diverses, de la liberté sexuelle, au féminisme, en passant par les droits des prostitués, ou encore les transgenres, se sont rassemblées dimanche dans la capitale dimanche à l’occasion de la "Naruemit Pride 2022", première marche des fiertés organisée par une coalition d'ONG avec le soutien du nouveau gouverneur de la ville, Chadchart Sittiput. C’est la première fois qu’un défilé LGBTQ en Thaïlande bénéficie d’un soutien officiel. En thaïlandais Naruemit signifie "création".

Les marcheurs ont parcouru les rues principales de Bangkok, certain appelant à la légalisation des mariages homosexuels et revendiquant les droits des professionnel(le)s du sexe.

marche des fiertes LGBTQ Bangkok 2022
REUTERS/Soe Zeya Tun

Cpeeranat, jeune couturier de 24 ans qui a confectionné son costume avec un long drapeau arc-en-ciel, a déclaré que le défilé lui avait donné la chair de poule. 

Gun Punna, une Drag Queen de 56 ans, vêtue de vêtements arc-en-ciel de la tête aux pieds, appelait à l'acceptation de la diversité sexuelle.

"Je suis tellement heureuse de pouvoir exprimer mon identité. Je peux dire aux gens que nous (LGBTQ+) ne sommes pas méprisables dans la société", a clamé Gun.

LGBTQ pride parade Bangkok
REUTERS/Soe Zeya Tun

En Thaïlande, deux projets de loi sur les couples LGBTQ+, dont un sur le pacs, attendent d'être déposés au parlement.

Le projet de loi sur le partenariat civil approuvé par le cabinet en 2020 reconnaîtrait les unions homosexuelles avec presque les mêmes droits légaux que les couples mariés.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale