TEST: 2238

Peste porcine africaine suspectée en Thaïlande sur fond de hausse des prix

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 10/01/2022 à 00:00 | Mis à jour le 10/01/2022 à 03:12
Photo : Reuters
Porcherie-Thailande

Alors que le prix du porc explose en Thaïlande, les autorités ont promis une enquête sur la mort d'un cochon de compagnie après que des tests en laboratoire ont incriminé la peste porcine africaine.

La mort d’un cochon de compagnie le mois dernier pourrait devenir le premier cas officiel de peste porcine africaine en Thaïlande, alors que les autres pays d'Asie du Sud-Est signalent des épidémies depuis plusieurs années.
Les autorités du royaume assuraient ces dernières années que les troupeaux de porcs thaïlandais n’étaient pas touchés par la peste porcine africaine qui a sévi en Europe et en Asie tuant des centaines de millions de porcs, en particulier en Chine.

Début décembre, des tests en laboratoire effectués par l'Université Kasetsart sur le corps d’un cochon nain de compagnie mort à Bangkok ont décelé la maladie, a déclaré Nattavut Ratanavanichrojn, doyen associé à la Faculté de médecine vétérinaire de l'université située dans la province de Nakhon Pathom, à l'ouest de Bangkok.

"La peste porcine africaine est présente en Thaïlande, puisque nous l'avons détectée", a-t-il déclaré vendredi soir, ajoutant que l'université avait envoyé le mois dernier le résultat de l'autopsie du porc au ministère thaïlandais de l'élevage.

Enquête à venir pour confirmer la poste porcine africaine

Il a ajouté que le propriétaire avait deux autres cochons nains dans le même ménage qui sont également morts un peu plus tard.

La découverte de l'université intervient alors que beaucoup dans le secteur agro-alimentaire suspectaient qu’une épidémie de peste porcine africaine décimait déjà les troupeaux de porcs thaïlandais, les prix du porc ayant fortement augmenté ces derniers temps en raison d’une baisse significative de l'offre de porcs.

Les autorités thaïlandaises, qui ont nié à plusieurs reprises la présence la présence de la peste porcine africaine sur leur territoire, attribuaient la plupart des décès de porcs d'élevage à une autre maladie virale appelée syndrome reproducteur et respiratoire porcin (SRRP).

Chaiwat Yothakol, directeur général adjoint du Département du développement de l'élevage, a déclaré vendredi soir que "le département enquêterait pour savoir si le porc était vraiment infecté par la maladie". "Pour l'instant, nous n'avons pas trouvé la maladie ici", a-t-il afffirmé.

30% d'augmentation des prix du porc en un an

La peste porcine africaine est inoffensive pour l'homme mais mortelle pour les porcs, et il n'existe aucun vaccin contre le virus.

La Thaïlande a suspendu ses exportations de porcs vivants à partir du 6 janvier jusqu'au 5 avril pour consolider les approvisionnements nationaux. Les autorités ont estimé que la Thaïlande ne devrait avoir que de 13 millions de porcs cette année, soit 32% de moins que les 19 millions de têtes produites habituellement.

Le prix du porc fermier en Thaïlande était coté à environ 105 bahts (2,75 €) par kilogramme fin décembre, soit 30 % de plus qu’il y a un an, selon les données de l’Association des éleveurs de cochons de Thaïlande.

Le prix du porc à Bangkok la semaine dernière se situait autour des 182,50 bahts au kilo, soit près de 29% de plus qu'en janvier 2021, selon les données du ministère thaïlandais du Commerce.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale