L'économie thaïlandaise accélère au 3e trimestre et vise 3,2% sur 2022

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 22/11/2022 à 02:22 | Mis à jour le 22/11/2022 à 02:33
Photo : Reuters
Consommation-menage-Thailande_0

L'économie thaïlandaise affiche au troisième trimestre son meilleur taux de croissance depuis plus d'un an, grâce à la reprise du tourisme, de la consommation et de l'investissement privé, mais l'agence de planification de l'État a signalé les risques de croissance mondiale à venir.

La deuxième économie d'Asie du Sud-Est a progressé de 4,5% en glissement annuel au cours de la période de juillet à septembre, selon les données divulguées lundi du Conseil national de développement économique et social (NESDC).

Cela constitue une forte augmentation par rapport au trimestre précédent et la croissance d’un trimestre sur l’autre a dépassé les attentes, renforçant les probabilités d’une hausse des taux d’intérêt ce mois-ci.

Même si la croissance thaïlandaise au troisième trimestre figure parmi les plus faibles en Asie du Sud-Est, il s'agit pour le royaume de la meilleure progression depuis le deuxième trimestre 2021, et le NESDC prévoit une croissance pour l'année 2022 proche des niveaux pré-pandémiques.

La Thaïlande attend une croissance de 3,2% en 2022

L’économie sera soutenue principalement par le tourisme, les investissements privés et publics et la demande intérieure, a indiqué l'agence thaïlandaise de planification dans un communiqué.

Le gouvernement s'attend à une croissance de 3,2% sur l’ensemble de l’année 2022, et entre 3 et 4% en 2023.

L'économie thaïlandaise a commencé à retrouver des couleurs après que le gouvernement a levé en juillet l’essentiel des restrictions sanitaires liées au COVID-19, relançant le tourisme et la consommation. Toutefois, les risques de ralentissement de la croissance mondiale et de forte inflation assombrissent les perspectives.

"Parmi les principaux risques figurent une croissance économique mondiale plus lente que prévu et la volatilité des marchés financiers mondiaux alors que les principales banques centrales continuent d'augmenter les taux d'intérêt pour réduire la pression inflationniste encore élevée", a déclaré Danucha Pichayanan, directeur du NESDC, lors d'une conférence de presse.

Le PIB de la Thaïlande au troisième trimestre reste inférieur à celui de bon nombre des autres pays de la région, notamment l'Indonésie, les Philippines, la Malaisie et le Vietnam.

Un bond de 1.497% pour les recettes du tourisme en Thaïlande

La croissance au troisième trimestre marque une claire accélération par rapport aux 2,5% de la période avril-juin.

D’un trimestre sur l’autre, le PIB affiche sur juillet-septembre une progression de 1,2% corrigée des variations saisonnières, contre 0,7 % au trimestre précédent.

Selon le NESDC, la consommation privée a augmenté de 9,0% en glissement annuel au troisième trimestre. Les investissements privés ont progressé de 11% et les recettes du tourisme ont fait un bond de 1.497% par rapport à l'année précédente pour atteindre 158 milliards de bahts (4,38 milliards de dollars).

Ces bons résultats renforcent les possibilités de voir la Banque de Thaïlande (BoT) relever son taux directeur de 25 points de base lors de la prochaine réunion de son comité de politique monétaire le 30 novembre, alors que la banque centrale tente de trouver un équilibre adéquat entre la nécessité de contenir l’inflation et soutenir la reprise. La BoT a jusqu’ici relevé son taux de 50 points de base depuis août.

"Le rebond d’activité de la Thaïlande devrait encore se poursuivre, car l'accélération de la reprise du tourisme va aider à compenser les vents contraires liés au ralentissement du commerce mondial et de la hausse des taux d'intérêt", a déclaré Krystal Tan, économiste chez ANZ. "La Banque de Thaïlande devrait s'en tenir à des hausses de taux progressives, car favoriser la reprise reste une priorité essentielle", a-t-il ajouté.

Alors que la Thaïlande avait accueilli près de 40 millions de voyageurs internationaux en 2019, le NESDC prévoit que la fréquentation touristique étrangère dans le royaume atteindra 10,2 millions de visiteurs cette année et 23,5 millions en 2023, contre seulement 428.000 l'année dernière. 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale