Le FMI abaisse ses prévisions de croissance en Asie et alerte sur la hausse du dollar

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 12/10/2022 à 00:00 | Mis à jour le 12/10/2022 à 03:52
Photo : Reuters
Dollar

Le Fonds monétaire international a revu à la baisse mardi ses prévisions de croissance économique pour l'Asie, la hausse de l'inflation forçant de nombreuses banques centrales à resserrer leur politique monétaire tandis que les exportations subissent de plein fouet un ralentissement chez leurs partenaires commerciaux comme les États-Unis.

Cette révision souligne l'incertitude grandissante vis-à-vis de la reprise post-pandémie en Asie, alors que les perspectives de croissance pour les États-Unis, la Chine et les économies de la zone euro s’assombrissent, suscitant des craintes accrues de récession mondiale.

Dans son rapport sur les Perspectives de l'économie mondiale, le FMI a déclaré que les divergences de politique monétaire par rapport aux hausses régulières des taux d'intérêt aux États-Unis devraient continuer de renforcer le dollar, aggravant les problèmes liés à la dette des économies émergentes et obligeant certaines d’entre elles à augmenter davantage leurs taux pour éviter que leur devise ne chute trop.

"Une crise de la dette qui s'aggrave dans les économies (émergentes) risque de peser lourdement sur la croissance mondiale et pourrait précipiter une récession mondiale. Plus le dollar américain s’apprécie, plus cela aggrave la probabilité d'un surendettement", a déclaré le FMI.

Ralentissement chinois

Le FMI prévoit désormais que la croissance des pays émergents d’Asie atteindra 4,4% cette année et 4,9% en 2023, soit respectivement 0,2 et 0,1 point de pourcentage de moins que ses projections de juillet. En 2021, la croissance avait été de 7,2%.

Cet abaissement de prévisions provient en grande partie de la révision à la baisse de la croissance économique de la Chine à 3,2 % cette année, résultat d’une politique sanitaire chinoise anti-Covid particulièrement austère et de l'aggravation de la crise du marché immobilier, a déclaré le FMI. En 2021, le Produit Intérieur Brut (PIB) chinois avait progressé de 8,1%.

Le FMI estime désormais que la deuxième économie mondiale devrait voir sa croissance atteindre 4,4% en 2023, soit de 0,2 point de moins que ses prévisions faites en juillet.

5,3% de croissance pour l'ASEAN-5

Les cinq premières économies de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN-5) que sont l'Indonésie, la Thaïlande, les Philippines, la Malaisie, et Singapour devraient connaître une croissance de 5,3 % cette année contre 3,4 % en 2021, selon le rapport du FMI.

La croissance devrait ralentir à 4,9 % en 2023 en raison d'une demande plus faible chez les principaux partenaires commerciaux tels que la Chine, la zone euro et les États-Unis.

Les économies de l'ASEAN pourraient également voir leur croissance écrasée par la hausse des prix des denrées alimentaires et de l'énergie, qui érode le pouvoir d'achat des ménages, et un resserrement monétaire rapide pour contenir l'inflation, prévient le FMI.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale