Assouplissements des mesures sanitaires attendus en Thaïlande

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 22/04/2022 à 03:06 | Mis à jour le 25/04/2022 à 02:16
Photo : Reuters
PRevention-Covid-Bangkok

Les autorités thaïlandaises pourraient assouplir vendredi certaines restrictions sanitaires dans le royaume alors que des acteurs du tourisme les supplient de tout ouvrir comme le font d’autres pays

Le comité en charge de gérer la crise du Covid-19 en Thaïlande (CCSA) doit se réunir vendredi 22 avril pour décider d’éventuels assouplissements des mesures restrictives sur le voyage et l’activité dans le royaume imposées au nom de la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

Les points qui devraient être examinés selon les propositions du ministère de la Santé sont le programme Test&Go, les tests pour les voyageurs, ainsi que la quarantaine pour les non-vaccinés, afin de déterminer s’ils doivent faire l’objet ou non d’assouplissements ou être purement et simplement levés. Le CCSA devrait aussi se pencher sur la classification des provinces différenciées par code de couleur selon le niveau de risque Covid-19 et donc de restrictions.

Labirynthe administratif

Mis en place en novembre dernier et remanié en février après une suspension de six semaines, le programme Test&Go permet aux voyageurs vaccinés d’entrer dans le pays sans quarantaine moyennant tout de même un parcours du combattant administratif et des dépenses non négligeables, cela sans garantie d’un séjour serein. 

De nombreux témoignages ont d’ailleurs circulé ces derniers mois sur la presse et les réseaux sociaux de touristes pris dans le filet sanitaire thaïlandais, se voyant passer leur séjour en quarantaine, certains sans même être réellement malades, souvent à grands frais et séparés de leur famille. Certains ont même évoqué un "piège à fric" après avoir été envoyés en hôpital sans symptômes pour une charge virale minime dont beaucoup de pays ne tiennent pas compte.

Le Test&Go a toutefois fait l’objet d’assouplissements entre temps, comme la levée du test RT-PCR 72h avant le départ et du test ATK requis au bout de 5 jours sur le territoire. 

Pour l’heure, les voyageurs vaccinés souhaitant venir en Thaïlande via le programme Test&Go doivent obtenir le Thailand Pass et réserver un hôtel agréé SHA Extra+ ou Alternate Quarantine pour le jour de leur arrivée. Ils doivent également avoir une couverture d'assurance d’un minimum de 20.000 USD. Et ils doivent passer un test RT-PCR à leur arrivée.

Nouvel appel de William Heinecke

Même si l’économie thaïlandaise n'était pas au plus haut de sa forme avant l’apparition du Covid-19, la politique sanitaire chaotique du pays, particulièrement ces derniers mois, a causé d’immenses dégâts dont l’étendue réelle n'est pas encore mesurable.

Lundi, William Heinecke, fondateur du grand groupe hôtelier thaïlandais Minor, a une nouvelle fois demandé au gouvernement de lever purement et simplement les restrictions sur le voyage comme l’ont fait de nombreux pays dans le monde parmi lesquels des voisins comme le Cambodge et Singapour.

Dans une lettre publiée par le Bangkok Post, le milliardaire américain naturalisé thaïlandais souligne le risque épidémique infinitésimal que représentent les voyageurs dans un pays où le virus Omicron, déjà bien moins virulent que ces prédécesseurs, circule largement au sein de la population locale. Selon lui, dans un tel contexte, les tests, qu’ils soient avant ou après l’arrivée, sont des mesures "inutiles et inefficaces".

Si des changements sont décidés lors de cette réunion de vendredi, ils pourraient être effectifs à compter du 1er mai, selon le Bangkok Post.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale