Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2238

Cinq livres de la rentrée littéraire à ne pas manquer en Thaïlande

Par Catherine Vanesse | Publié le 31/08/2021 à 01:52 | Mis à jour le 06/10/2021 à 04:00
Photo : LPJ Bangkok.com
Livre-rentree-thailande

Le mois de septembre rime généralement avec rentrée littéraire. Lepetitjournal.com a sélectionné 3 romans, mais aussi un livre sur l’art contemporain et un ouvrage sur la bande dessinée thaïlandaise. 

La rentrée littéraire est un événement incontournable pour les amateurs de lecture. Cette année, 521 romans en français viennent de sortir dans les librairies francophones. Dans cette sélection, 379 sont des romans français, dont 75 premiers romans, et 142 sont des romans traduits. 

Parmi les romans traduits, un seul livre est écrit par un auteur thaïlandais, Bangkok Déluge de Pitchaya Sudbanthad et publié aux éditions Rivages. 

Mais si la littérature thaïlandaise occupe une petite place dans les sorties littéraires de la rentrée en France, d’autres livres viennent de paraître ou s’apprêtent à l’être tels que Bangkok Babylone de Franck Poupart ou In the Year of the Rabbit de l’auteur américain Terence Harkin. Le Belge Nicolas Verstappen a réalisé une anthologie sur la bande dessinée thaïlandaise. Tandis que Brian Curtin revient sur l’histoire et l’évolution de l’art contemporain en Thaïlande. 

Lepetitjournal.com dévoile sa sélection de romans ou de livres non-fictionnels, en anglais et en français, à découvrir pour se plonger dans l’histoire et la culture de la Thaïlande. 

Bangkok Déluge de Pitchaya Sudbanthad 

Bangkok Déluge est le premier roman de l’auteur thaïlandais Pitchaya Sudbanthad. Sorti en 2019 en anglais, il est désormais disponible en français. 

Roman-monde pour une ville-monstre, Bangkok Déluge regarde Bangkok changer à travers le destin kaléidoscopique d’une dizaine de personnages plus attachants les uns que les autres. Courant du XIXe siècle jusqu’aux années 2070, Bangkok Déluge dresse un portrait grandeur nature d’une ville qui s’est développée hors de toute mesure et se retrouve menacée par les eaux. 

À travers les destins de personnages que relie un territoire tour à tour piège et refuge, Pitchaya Sudbanthad nous révèle l’essence même de cette cité envoûtante. Dans ce premier roman prolifique, il navigue avec une formidable aisance entre les traumatismes du passé et l’anticipation d’un avenir proche où l’homme tente de repousser toutes les limites, jusqu’à sa propre finitude.

Au-delà du questionnement écologique, Pitchaya Sudbanthad invoque la puissance de la mémoire et du souvenir, et fait de son roman une élégie à ce qui est voué à disparaître.

Livre publié en français aux éditions Rivages.

Bangkok Babylone de Franck Poupart

Après Pattaya Beach et Bangkok cité des Anges déchus, l’écrivain français Franck Poupart conclut sa trilogie avec Bangkok Babylone. Dans ce roman, Franck Poupart raconte son arrivée à Bangkok comme expatrié. Conscient de vivre les années les plus intenses de sa vie, il tient un journal dont il fera ce roman où il raconte sa plongée dans une inquiétante Babylone aux nuits corruptrices. Entre Bangkok, Pattaya et Phuket, il nous entraîne dans un univers nocturne où rôdent des anges vénaux aux yeux étirés. 

Ce roman est donc la suite de Pattaya Beach publié en 2004 dans la collection érotique des éditions Blanche. Le livre, écrit à la première personne, s’était fait remarquer à l’époque par la puissance évocatrice avec laquelle il aborde frontalement la question du tourisme sexuel. Pattaya Beach a inspiré le téléfilm Lady Bar réalisé en 2007 par Xavier Durringer. 

Livre autopublié en français.

In the Year of the Rabbit par Terence A. Harkin

En 2017, Terence A. Harkin publiait The Big Buddha Bicycle Race, le premier tome d’une trilogie avec pour cadre la présence des troupes américaines en Thaïlande pendant la guerre du Vietnam sur fond de rock’n roll, alcool, drogue et sexe. 

Dans son premier livre, l’auteur américain résidant à Chiang Mai raconte la guerre du Vietnam depuis la base militaire d’Ubon Ratchathani à travers le personnage de Brendan Leary, un caméraman qui s’imagine passer son temps à monter des séquences vidéo de combats pour son escadron de l’Air Force dans une salle climatisée. Il s’attend à revenir indemne d’une guerre foireuse. Mais les choses ne se passent pas comme prévu et il se retrouve vite à voler de nuit sur la piste Hô Chi Minh. 

Dans le deuxième volume, In the Year of the Rabbit, Brendan Leary, blessé après que son hélicoptère de combat ait été abattu, se retrouve démobilisé, mais reste en Thaïlande et se fait ordonner moine. Commence alors un pèlerinage à travers les terres désolées du Laos et hantées par les fantômes agités et malheureux de ses coéquipiers. 

Histoire de guérison et de rédemption, le roman est aussi un hommage aux absents de la guerre du Vietnam. Un livre exutoire également pour l’auteur, puisqu’il s’est très fortement inspiré de sa propre expérience en tant que caméraman pendant la guerre du Vietnam. Terence confie : “souvent quand je ferme les yeux, c’est comme si les bombardements tournaient en boucle, je revois sans cesse les images”. 

Livre en anglais publié en Thaïlande aux éditions Silkworm.

The Art of Thai Comics: A Century of Strips and Stripes par Nicolas Verstappen

Professeur à l’université de Chulalongkorn à Bangkok, le Belge Nicolas Verstappen est LE spécialiste de la bande dessinée thaïlandaise. Depuis de nombreuses années, il partage ses découverte et analyse sur son blog personnel https://from-dusk-till-drawn.com/, après plusieurs mois de travail, son livre “The Art of Thai Comics: A Century of Strips and Stripes” sortira le 30 septembre, l’occasion de revenir sur l’histoire fascinante et inédite de la BD thaïlandaise. 

La BD thaïlandaise a commencé à prospérer à partir de 1907, date de publication de la première histoire en vignette du pays. Chaque page de The Art of Thai Comics ouvre une fenêtre unique sur la société thaïlandaise - une vision distillée de ses espoirs, ses peurs, ses délices et ses horreurs. Les contes d'horreur sanglants, la propagande anticommuniste et les romans graphiques engagés témoignent des années les plus sombres du pays. À partir de 1990, les bandes dessinées thaïlandaises ont connu une baisse de régime, voire une interruption face à l’afflux soudain des mangas japonais sur le marché. Néanmoins la BD thaïlandaise a fait son retour à la fin du 20ème siècle avec l’émergence d’une nouvelle scène alternative. 

En revenant sur l’histoire de la BD d’hier et d’aujourd’hui, l’auteur offre un point de vue divertissant et instructif sur l'histoire, la culture et la créativité en Thaïlande.

Livre en anglais et en thaïlandais publié en Thaïlande aux éditions River Books, sortie prévue le 30 septembre.

Essential Desires: Contemporary Art in Thailand de Brian Curtin

Critique d’art basé à Bangkok, l’Irlandais Brian Curtin est également professeur d’art et de culture visuelle à l’université de Chulalongkorn et auteur du livre Essential Desires: Contemporary Art in Thailand.

Sorti en août 2021, Essential Desires: Contemporary Art in Thailand est la première grande étude illustrée sur l’art contemporain depuis 30 ans. Le premier livre d’ampleur, et l’un des seuls, consacré au développement de l’art contemporain en Thaïlande étant Modern Art in Thailand d’Apinan Poshyananda publié en 1992. 

Dans son ouvrage, Brian Curtin montre comment les artistes thaïlandais ont négocié leur émergence sur la scène artistique mondiale tout en faisant face au régionalisme et au nationalisme panasiatiques chez eux. Ce livre retrace les influences sur les artistes thaïlandais contemporains, de l'impact du consumérisme à Bangkok dans les années 1990 à l'héritage décroissant de la tradition, et leur relation avec la scène politique souvent volatile du pays. Curtin, dans son exploration de la scène artistique thaïlandaise, montre comment les artistes thaïlandais amènent de nouvelles idées pour leur pays.

Livre en anglais et publié en Thaïlande aux éditions Hardcover.

Nous vous recommandons
catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s) Réagir