Lundi 16 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

69% de demandes d'IDE en plus en Thaïlande entre janvier et septembre

Par Lepetitjournal.com Bangkok avec Reuters | Publié le 04/11/2019 à 00:00 | Mis à jour le 06/11/2019 à 05:44

Les demandes d'investissements directs étrangers (IDE) en Thaïlande ont augmenté de 69% par rapport à l'année dernière sur la période de janvier à septembre, a annoncé vendredi le BOI, dans un contexte d’augmentation des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine.

La Thaïlande cherche à attirer des entreprises étrangères qui cherchent à délocaliser leur production de Chine en raison de la guerre commerciale que se livrent depuis plusieurs mois les deux géants. Le royaume a récemment mis en place un ensemble de mesures visant à attirer davantage d'investisseurs étrangers.

Au cours des neuf premiers mois de l’année, les promesses d’IDE se sont élevées à 203,4 milliards de bahts (6,74 milliards de dollars) avec des projets dans les industries cibles du gouvernement, à commencer par les secteurs de l'électronique, du numérique et de l'automobile, représentant 65% du total, selon un communiqué du Board of Investment (BOI), l'organisme thaïlandais en charge de promouvoir les investissements étrangers.

Le Japon occupe la première place avec des projets d'investissement d'une valeur totale de 59,2 milliards de bahts, suivi par la Chine avec 45,4 milliards de bahts et la Suisse avec 11,7 milliards, toujours selon le BOI.

Avec le programme incitatif et les mesures visant à faciliter les affaires dans le pays, le BOI espère voir la dynamique de croissance des IDE et de l'investissement global en Thaïlande se poursuive en 2020.

Néanmoins, globalement, la valeur des demandes d’investissement thaïlandaises et étrangères dans l’ensemble sur la même période de janvier à septembre a chuté de 11% en glissement annuel pour atteindre environ 314 milliards de bahts. Mais cela vient du fait qu’il y avait un important projet pétrolier l’année dernière, a déclaré le BOI.

L'investissement est crucial pour la deuxième économie d'Asie du Sud-Est, aux prises avec une chute des exportations et une consommation intérieure en baisse.

Le ministère thaïlandais des Finances prédit un taux de croissance de 2,8% cette année après une croissance de 4,1% l'an dernier.
 

0 Commentaire (s)Réagir