Pour la Semaine Sainte 2022, Séville brille de mille feux 

Par Maëlle Depond | Publié le 07/04/2022 à 00:03 | Mis à jour le 08/04/2022 à 01:16
Photo : Michael Mogensen (Unsplash)
Semana Santa Sevilla

Dès vendredi, et jusqu’au dimanche 17 avril, la Semaine Sainte signe son grand retour dans la capitale de l’Andalousie, après deux ans de Covid. Pendant dix jours, le pays s’anime et vit au rythme des processions religieuses qui avaient été annulées en 2020 et fortement réduite en 2021, reléguant aux oubliettes processions et défilés. Avant cela, il fallait remonter jusqu’en 1933, sous la Deuxième République, pour que soit annulée la Semaine Sainte pour la dernière fois. 

La Semaine Sainte, qu’est-ce que c’est ? 

La Semaine Sainte correspond à la fin du Carême dans le calendrier religieux catholique. Elle commémore la Passion du Christ, de son entrée à Jérusalem à sa Résurrection, le dimanche de Pâques. 

Pour remonter aux origines de la Semaine Sainte, direction la fin du XVIe siècle, lorsque débutent les premiers chemins de croix, de la Casa Pilatos à la zone du Templete de la Cruz del Campo. Ensuite, en 1604, le cardinal Fernando Nino de Guevara établit un itinéraire officiel, jusqu’à la Cathédrale, qui se rapproche plus ou moins de celui que nous connaissons aujourd’hui. 

La Semana Santa, une Fête d’intérêt touristique international

En Espagne, et à Séville tout particulièrement, c’est l’occasion pour les différentes confréries et fraternités de sortir dans les rues en grande procession, portant sur leurs dos les pasos, autels richement décorés sur lesquels sont posées les images. Lors de leur cheminement, les fidèles sont vêtus de longues tuniques et masqués d’un chapeau conique, ce sont les nazarenos. Ils parcourent la ville, symboles religieux à la main, au rythme des chants et des tambours, pour se rendre dans les différents lieux de culte. 

C’est une semaine qui ne trouve son pareil nulle part ailleurs, et qui, au fil des années, s’est transformée en une manifestation religieuse et culturelle de grande envergure. En Andalousie, elle a été désignée Fête d’Intérêt touristique international. 

Semana Santa Sevilla
Photo: Ayuntamiento de Sevilla 

 

Le calendrier festif 2022 d’une des fêtes la plus célèbre d’Espagne

La ville de Séville a su faire de cette tradition religieuse une célébration particulière, quasi mystique, où se mêlent l’art et la spiritualité, le grandiose et la sobriété, sous les yeux des touristes ébahis. Au total, une soixantaine deconfréries partent en procession faire pénitence, faisant de la Semaine Sainte sévillane l’une des plus célèbres d’Espagne.  

Chaque jour compte son lot de processions, qui ont lieu généralement dans l’après-midi, jusqu’à deux ou trois heures du matin. Les matinées, elles, sont dédiées à la visite des lieux saints.  

Le Vendredi de Dolores (le 8 avril) inaugure le début des festivités. Le premier week-end, soit du vendredi au Dimanche des Rameaux, annonce la couleur, avec une succession de cortèges grandioses, qui se tiennent principalement dans le centre historique de la ville. La procession de la Madrugada, dans la nuit du jeudi 14, jour des mantilles, au vendredi 15 avril, se démarque par sa singularité. De très anciennes confréries, datant parfois du Moyen-Âge, se réunissent à minuit dans le quartier de Triana et cheminent en silence jusqu’à l’aube. Le Samedi Saint (16 avril) et le Dimanche de la Résurrection (17 avril) clôturent la semaine en beauté à la Cathédrale.  

Comme le montre le site officiel des manifestations, les processions sont si nombreuses qu’où que vous soyez vous ne pourrez pas les manquer ! Elles se concentrent principalement dans le quartier historique et aux alentours de Triana. Cependant, il est préférable de s’éloigner du parcours officiel, qui peut vite se retrouver surchargé, pour mieux observer les images et les autels.

Sur le même sujet
Maëlle Depond

Maëlle Depond

En formation journalistique à l'Académie de l'ESJ (Lille), j’ai décidé de m’engager à l’international. A Séville depuis septembre 2021, je souhaite en profiter pour vous faire découvrir la vie culturelle sévillane.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Andalousie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bernard Frontero

Rédacteur en chef de l'éditon Andalousie.

À lire sur votre édition locale