TEST: 3208

Que fête-t-on le 1er mars, jour du Mouvement pour l'Indépendance de la Corée ?

Par La Rédaction Séoul | Publié le 28/02/2022 à 10:00 | Mis à jour le 28/02/2022 à 10:28
Le Mouvement pour l'Indépendance de la Corée

Aujourd'hui (1er mars), la Corée célèbre le Jour du Mouvement pour l'Indépendance et commémore la Déclaration d'Indépendance proclamée contre l'occupation japonaise. A cette occasion, notre édition vous propose un petit retour en arrière pour vous présenter cet événement historique qui a contribué à façonner la Corée d'aujourd'hui et est un jour férié en Corée du Sud.

 


Quelques repères historiques sur la Corée

  • En 1910, la Corée est placée sous la domination militaire du Japon. 
  • En 1919, lors de la conférence de paix de Paris, le Président américain Wilson proclame «l'autodétermination». Son discours était un programme ambitieux visant à réorienter les affaires internationales dans la période d'après-guerre. 
  • De nombreux patriotes coréens pensaient alors que l'indépendance n'était plus très loin.
  • L'énergie pour un mouvement indépendantiste coréen s'est développée entre 1910 et 1919, à mesure que la population devenait de plus en plus éduquée et disposée à se dresser contre les occupants japonais. 

 

Le mouvement du 1er mars en Corée

Le mouvement a été initié par un groupe d'intellectuels coréens qui, après presque 10 ans de domination japonaise, ont rédigé une «Proclamation d'Indépendance» inspirée des fameux quatorze points du président Woodrow Wilson et ont organisé une manifestation de masse à Séoul. 


Le jour prévu, les 33 dirigeants, espérant exercer une pression internationale sur le Japon pour mettre fin à son régime colonial en Corée, ont signé et lu leur proclamation. Les sentiments anti-japonais réprimés des Coréens ont été exprimés à travers de grandes manifestations de masse qui ont eu lieu dans de nombreuses parties du pays, formant les plus grands rassemblements de protestation nationale contre la domination étrangère de l'histoire coréenne.


La réaction japonaise contre les innombrables manifestations qui ont éclaté à travers la Corée a été rapide et brutale.


Avant que les Japonais ne réussissent à mettre fin au mouvement 12 mois plus tard, environ 2,000,000 Coréens avaient participé aux plus de 1,500 manifestations. Environ 7,000 personnes ont été tuées par la police et les soldats japonais et 16,000 ont été blessées. Pendant cette période, environ 46,000 personnes ont été arrêtées, dont 10.000 ont été jugées et condamnées.

 

Libération des militants indépendantistes coréens le 16 août 1945 après la reddition du Japon.
Libération des militants indépendantistes coréens le 16 août 1945 après la reddition du Japon.

 

Les conséquences du Mouvement pour l'Indépendance

Bien que le mouvement n'ait pas réussi à atteindre son objectif primordial d'indépendance nationale, il a contribué de manière significative au renforcement de l'unité nationale, entraînant la naissance à Shanghai du gouvernement provisoire coréen et attirant l'attention du monde entier. 


L'échec du mouvement du 1er mars a grandement contribué à la montée en puissance du parti communiste coréen et a influencé la résistance non-violente en Inde et dans beaucoup d'autres pays.

 

L'indépendance de la Corée

La Corée est finalement libérée de l'occupation japonaise le 15 août 1945 lorsque le Japon accepte la capitulation sans conditions exigée par les Etats-Unis.

Sur le même sujet
logo seoul

La Rédaction Séoul

L'édition de Séoul de lepetitjournal.com, le média de référence des Français, francophones et francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Séoul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale