Lundi 17 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L'Espagne est le pays de l'OCDE qui paye le moins bien ses jeunes

Par Arthur Diaz | Publié le 22/05/2019 à 08:51 | Mis à jour le 22/05/2019 à 18:09
Photo : Fabian Blank on Unsplash
salaire espagne

Selon l’OCDE, la moitié des jeunes de moins de 30 ans travaillant en Espagne ont un salaire inférieur à 66% du salaire médian national. 

 

Ce que l’OCDE appelle un "bas salaire" désigne la proportion de salariés dont le salaire est inférieur aux deux tiers du salaire médian national. 

Une étude a été menée sur l’évolution des salaires chez les jeunes de moins de 30 entre 2006 et 2016. Eldiario.es a remis en perspective cette étude. 

L’Espagne finit à la dernière place dans les pays de l’Organisation de coopération et de développement économique. 36 pays des plus riches de la planète font partie de l’organisation, mais seulement 32 ont été soumis à cette étude.

49% des jeunes de 15 à 29 ans gagnent ce que l’OCDE considère un "bas salaire". Ainsi, la moitié de cette tranche d’âge a un salaire inférieur à 66% de la médiane nationale. Un chiffre en augmentation depuis 2006, car seulement 32,1% des jeunes étaient dans cette situation 10 ans auparavant.

Une augmentation de 16,9%, qui classe aussi l’Espagne comme le pays avec l’élévation la plus importante. En novembre 2018, le salaire médian en Espagne était à 1.889€ brut par mois, selon l’ Instituto Nacional de Estadística (INE). 

La France est quant à elle aussi en augmentation de jeunes défavorisés par leur salaire. Cependant, elle est 11e sur 32. Elle est passée de 22,6% à 28,1% des moins de 30 ans ayant un "bas salaire". En moyenne, l’OCDE se situe à 34,9%. 
 

Nous vous recommandons

arthur diaz

Arthur Diaz

Jeune journaliste partagé entre la France, le Canada et l’Espagne. Arthur est passionné par la politique. Motivé et polyvalent, il a déjà travaillé pour la télévision québécoise.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Madrid

TRIBUNE

L'Espagne sans clichés - S’intégrer sans peur et sans reproche

Il est difficile de faire preuve de plus d’incohérence qu’en vivant dans un pays que l’on critique. C’est ce qui arrive à de nombreux expatriés qui ne savent pas s’adapter à une autre culture.

Sur le même sujet