Pourquoi ne célèbre-t-on pas la fête du travail le 1er mai au Canada ?

Par Maël Narpon | Publié le 05/09/2022 à 17:00 | Mis à jour le 05/09/2022 à 17:53
Des travailleurs manifestants durant la fête du travail au Canada

Dans de nombreux pays à travers le monde, la fête du travail est célébrée chaque année le 1er mai. Ce n'est cependant pas le cas du Canada, où cette célébration se tient le premier lundi de septembre tous les ans, mais pourquoi ? En 2022, la fête du travail se tient ainsi le 5 septembre. 

 

Dans tout le Canada, la fête du travail (ou Labor Day) est un jour férié que l'on célèbre le premier lundi de septembre chaque année depuis 1894, une date qui découle en réalité d'une forte influence états-unienne, où la fête du travail a également été instaurée en 1894 et se tient le premier lundi de septembre. 

 

L'origine de la fête du travail au Canada

Selon certains historiens, la fête du travail au Canada trouverait son origine dans les mouvements ouvriers des années 1870 qui ont eu lieu aux Etats-Unis et au Canada. La période généralement retenue reste néanmoins celle des années 1880 durant laquelle certaines organisations ouvrières et syndicats aux Etats-Unis mettent en place des manifestations de plus en plus récurrentes, notamment le premier lundi de septembre. Le mouvement est suivi à travers tout le Canada durant la fin des années 1880 et jusqu'au début des années 1890.

 

Si la fête du travail ne disposait pas encore d'un caractère officiel dans tout le pays, elle était cependant déjà reconnue de façon éparse sur le territoire par certaines municipalités en ayant fait un jour civique, comme celle de Montréal à partir de 1889. Ce n'est qu'à force de pressions des organisations ouvrières sur les parlementaires et le gouvernement que la fête du travail sera finalement instaurée en 1894. Les Etats-Unis et les provinces en font ensuite de même. Le Québec ne légalisera cependant ce jour férié qu'en 1899. 

 

Sur le même sujet
Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Montreal !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale