Faut-il laisser un pourboire au Québec ?

Par Maël Narpon | Publié le 24/08/2022 à 16:43 | Mis à jour le 29/08/2022 à 14:49
Un pot destiné au pourboire dans un bar au Québec

Alors qu’en France le pourboire est rare, il est monnaie courante dans de nombreux pays. Qu’en est-il au Québec ?

 

Touristes comme nouveaux arrivants se posent évidemment la question à leur arrivée au Québec : faut-il ou ne faut-il pas laisser de pourboire dans les restaurants et les bars ? Et si oui, comment le calcule-t-on ?

 

Faut-il laisser un pourboire au Québec ? 

Correspondant au coût du service, le pourboire n'existe pas ou peu en France car ce coût est compris dans le prix affiché sur le menu et les employés ne dépendent pas des sommes laissées par les clients pour atteindre le salaire minimum. Inutile de faire durer le suspense (si tant qu'il y en ait eu) : au Québec, au Canada, et plus généralement en Amérique du Nord, le pourboire est la norme à partir du moment où vous recevez un service. Cette règle inclut donc les services fournis dans les bars, restaurants, cafés ou par les coiffeurs, livreurs (de repas et de courses) et taxis. Il n'est pas nécessaire de laisser un pourboire lorsque l'on achète un vêtement dans un magasin car aucun service n'est en général couplé à cette vente. 

 

Une serveuse dans un bar à Montréal, au Québec, où il faut laisser un pourboire

Comment calculer le pourboire au Québec ? 

Si le pourboire est présent partout au Canada, il ne s'applique pas de la même façon dans toutes les provinces de par la différence du montant et de la nature des taxes mises en place par chacune d'entre elles. Au Québec, comme dans la majorité de l'Amérique du Nord, les prix affichés n'incluent pas les taxes et le service, ce qui correspondra normalement au montant minimum à laisser comme pourboire (même si rien n'y oblige légalement). Les pourcentages de pourboire varient en fonction du service fourni et de sa nature, mais ils se situent globalement tous entre 10% et 15% du prix.

 

Le montant minimum dans les restaurants, bars, cafés et tout endroit proposant un service à table, est de 15%. Cela correspond à peu près à l'addition des deux taxes qui s'appliquent et apparaîtront sur la facture : la Taxe de Vente au Québec (TVQ) qui s'élève à 9,975% et la Taxe sur les Produits et Services (TPS) qui s'élève à 5%. En cumulant le montant de ces deux taxes et en arrondissant à un montant légèrement supérieur, nous obtenons la somme minimum à laisser comme pourboire au moment de régler l'addition. A noter que ce pourcentage se calcule à partir du prix affiché hors taxes. Ce n'est toutefois pas le cas lorsque l'on paye en carte bancaire, il faudra donc faire attention même si la différence reste minime tant que les montants restent bas. 

 

Sur le même sujet
Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Montreal !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale