Dimanche 26 mai 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Envoyé Spécial: Fête de la Bière, culottes de cuir et décolletés

Par Un Blond à Hong Kong | Publié le 16/11/2017 à 09:19 | Mis à jour le 16/11/2017 à 09:57
Photo : Fête de la bière Hong Kong
Fête de la bière Hong Kong

Aujourd'hui le Blond à Hong Kong enfile ses chaussettes hautes et sa plus belle culotte de cuir pour enquêter sur l'une des plus fameuses exportations allemandes : L'Oktoberfest de Hong Kong.  


S’il y a bien une chose que l’on ne peut pas reprocher à Hong Kong, c’est de ne pas tenir compte des étrangers qui l’habitent. Loin de nous reléguer au rang de vilains petits canards que l’on se contente d’ignorer poliment, la ville semble faire de son mieux pour s’assurer que chacun puisse trouver un peu de réconfort en se plongeant, pour quelques heures, dans une atmosphère familière qui lui rappelle le pays. 

Les Britanniques ont leurs bars où ils peuvent se régaler des saveurs de leurs étranges bières anglaises qui personnellement me donnent l’impression qu’elles ont déjà été bues par quelqu’un d’autre. Les Latins peuvent aisément dégoter leurs précieuses épiceries fines où  faire des stocks de vin rouge et de jambon de Serrano au cas où un typhon viendrait à les calfeutrer chez eux pendant plus de 12 heures.

Quant aux Nordiques, ils ont évidemment réussi à importer toute une palanquée de magasins de meubles qui leur permet d’assouvir leur insatiable désir de voir des couples se gueuler dessus comme des putois un dimanche après-midi histoire de trancher si, oui ou non, le canapé convertible Ërgfjiuk serait pas plus confortable pour faire dormir la belle-doche qui a apparemment décidé de venir passer 8 semaines à la maison pour créer un lien avec le p’tit dernier !!!  

 

IKEA briseur de couples


Un Mariage bien arrosé

Mais si il y a bien une communauté qui a été plus qu’honorée ces dernières semaines, c’est bien celle de nos amis d’outre-Rhin.

Vous le savez surement, en Octobre-Novembre, Hong Kong passe à l’heure allemande et organise à différents endroits ce qu’ils estiment être la quintessence de la culture germanique : une Fête de la Bière !    

Et étant moi-même un grand habitué de l’Oktoberfest de Munich, j’ai décidé de me faire mon avis sur la version locale de l’évènement.

Déjà, pour ceux qui ne connaitraient pas le concept………… sérieux ? Hey mais faut bouger les enfants ! Parce que je préfère vous prévenir que c’est clairement un truc à cocher sur la to-do list avant de partir pour le dernier continent.

Bon du coup j’explique pour les deux du fond qu’ont rien suivi.

La tradition nous arrive d’Allemagne, plus précisément de Munich, et remonte au 19ème siècle alors que l’on s’apprêtait à fêter le mariage de Louis 1er de Bavière et de Thérèse de Saxe-Hildburghausen que nous appellerons désormais, pour des raisons évidentes de facilités d’écriture, Heidi.

Et donc, pour fêter le mariage de Loulou et Heidi, on se dit alors que la meilleure façon de célébrer l’amour du couple et l’allégresse d’un peuple serait de picoler un bon coup ! En même temps que faire d’autre en Automne à Munich… ?

 

Louis Therese Humour

 

Bon, à priori les fêtes de la bière existaient déjà avant, mais c’était plus pour écouler les stocks de l’année qui s’achève et commencer la nouvelle fournée. Je te raconte pas le bordel que ce serait si on faisait ça avec le vin en France. Déjà qu’on n’a pas spécialement besoin d’une raison pour picoler, alors si en plus c’est pour la bonne cause… Je suis un patriote moi, si il faut finir les stocks de rouge pour gratter 2 points de croissance je vais au combat !

Du coup j’en étais où… ? Oui, Heidi ! Donc, pour célébrer l’unité de la Bavière, on décide d’organiser cette grosse fiesta + des courses de chevaux. Et c’est là que je me dis que ça pourrait expliquer ce que l’Oktoberfest vient faire à Hong Kong. Vu que les deux grandes passions des Hongkongais dans la vie c’est les courses et la bière y’a peut-être eu rapprochement culturel entre les deux nations. 

Bon après c’est moi qui théorise, allez pas prendre mes conneries au pied de la lettre, c’est un coup à passer pour un con à table…


Deux lieux, deux ambiances

Les Hongkongais ont donc ramené la tradition et vous  pouvez tenter l’expérience chaque année en vous rendant principalement à deux endroits devenus des références en la matière : L’Hippodrome de Happy Valley et le Marco Polo Hotel à Tsim Sha Tsui.

C’est donc les yeux étincelants de bonne humeur et de l’espoir plein la tête que j’ai enfilé mon plus beau costume de journaliste d’investigation (un t-shirt qui craint pas la bière + des tongs) et me suis rendu à ma première destination, l’Hippodrome !

 

Happy Valley Course ChevauxL’endroit en lui-même est très impressionnant. Déjà par sa taille, mais aussi parce que le Mercredi est le jour des courses (on en reparlera). Le stade se retrouve alors blindé de monde, envahi en quelques minutes de milliers de joueurs compulsifs et autres visiteurs assoiffés. Dans les loges, les tribunes, sur les bords du champ de courses, il en arrive de partout !

D’autant que, comme je l’expliquais, à la frénésie habituelle venaient s’ajouter les activités spécialement prévues pour l’Oktoberfest : Des groupes de musique allemande, des filles habillées en Dirndl avec des décolletés plongeants et des milliers de litres de bière ! Des tenues provoquantes, des pintes et des chevaux : le tiercé gagnant pour attirer Hongkongais et expatriés.

Lire la suite sur le blog Un Blond à Hong Kong 

 

Nous vous recommandons

Capture

Un Blond à Hong Kong

Résidant à Hong Kong depuis plus de 3 ans, il nous donne sa vision (très personnelle) de sa vie en Asie. De ses tribulations hongkongaises à ses aventures de voyage, il vous raconte tout dans son blog : Un Blond à Hong Kong.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

ASSOCIATION

Des Françaises s'engagent pour les enfants du Népal

Ce 15 avril 2019 avait lieu un événement particulièrement émouvant à Katmandou: l’inauguration du Centre des volontaires de l’association Mayaa pour l’éducation des enfants népalais.