Samedi 22 septembre 2018
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Massages hongkongais : De l’escalade de la violence au Nirvana

Par Un Blond à Hong Kong | Publié le 29/09/2017 à 12:25 | Mis à jour le 29/09/2017 à 12:44
Massage hong kong réflexologie

Thème du jour : les massages à Hong Kong !  Cette fois pas de tips ou de bonnes adresses. Aujourd’hui on parle d’expérience malheureuse, de coups de pieds dans les dents et d’abandon de soi.

Lorsque l’on commence à arpenter les rues de Hong Kong, une des premières choses que l’on remarque c’est que la ville regorge de salons de massages. Des centaines, des milliers, on en a tout le tour du ventre ! Et sachez donc que, si vous cherchez un endroit pour vous faire masser, il est possible d’en trouver absolument partout.

Dans chaque quartier, à chaque coin de rue, dans chaque passage, vous allez trouver des dizaines de salons de massage. D’ailleurs, si vous vous sentez l’âme d’un James Joyce des temps modernes, vous pouvez toujours tenter d’adapter le périple de Leopold Bloom qui essayait de traverser Dublin sans croiser le moindre pub, et essayer de rallier Kennedy Town à Chai Wan sans tomber sur un salon.

Vous pouvez essayer. Mais j’aime autant vous dire que si vous vous jetez à l’eau vous n’êtes pas sortis des ronces parce qu’alors il en existe de tous les genres. De la prestation grand luxe des quartiers huppés de la ville avec fauteuils en cuir et appuis tête en fourrure, aux massages reçus dans des appartements tellement bizarres que ça semble presque illégal. Même en passant par le Peak je garantis pas le succès de l’opération… Et pourtant c’est de la forêt !

Les pieds, une tradition bien ancrée

Je me souviens très bien de mon premier massage… Nous voilà donc deux semaines après mon arrivée en ville...

Je cherche un peu sur Internet histoire de trouver un salon qui coûte pas les yeux de la tête, tout en évitant de me retrouver dans un rade où je risque de me faire arrêter dans une descente de flics. Surtout qu’à ce moment-là, je ne connaissais pratiquement personne en ville, et je me voyais mal demander de l’info au concierge de mon immeuble. Je finis par trouver une adresse qui centralise pas mal de bons commentaires, je prends mon courage à deux mains et j’y vais.

Déjà, comme souvent à Hong Kong, l’immeuble file pas follement envie. Et à mesure que je m’approche de l’endroit je me dis que finalement un massage c’est peut-être pas une si bonne idée. J’arrive devant un appartement où tous les tarifs sont affichés, je tape à la porte et j’entre.

Bon… manifestement c’est pas ici qu’on va trouver les appuis tête en fourrure, car on est clairement dans un appartement qu’on a improvisé salon de massage. Mais après tout si le massage est correct…

Je m’assois, la dame s’occupe de moi, me demande ce que je veux comme massage. Moi bêtement je demande la spécialité du coin : le massage des pieds. Oui parce qu’alors ici leur grand kiff c’est le massage des pieds. Je sais pas pourquoi, mais alors si tu veux vendre du rêve tu n’annonces pas des massages du dos ou du crâne, non, le massage le plus populaire c’est les pieds. Si je devais parier je dirais que ça a un rapport avec la médecine chinoise et la réflexologie mais là on est clairement sur de la réflexion au pifomètre.

Et donc nous voilà lancé !

L’escalade de la violence

Au début tout se passe très bien, elle te lave les pieds, elle te tripatouille les orteils… D’ailleurs, étant un peu chatouilleux, la pov’ dame a bien failli se manger deux trois savates mal contrôlées. Mais, à mesure que ça avance, je la sens enfoncer ses doigts vachement plus profond à l’intérieur de mon pied, jusqu’à aller me chatouiller le talon en passant par devant. Là je me dis « Adrien, fais pas ta fiotte, sois un homme, et prends sur toi ». Je prends alors une profonde inspiration, j’essaye de me détendre, on continue.

massage des pieds hong kongMais au fil des minutes prendre sur moi devient de plus en plus dur. Parce qu’en fait, le truc que je n’avais pas anticipé, c’est que les massages ici c’est pas comme à Paris pour passer du bon temps recouvert d’huile avec du Norah Jones dans les oreilles. Pas du tout. Ici c’est des massages thérapeutiques. En clair, cette brave dame était en train de me réparer en me ratissant tous les muscles des jambes avec ses doigts.

Et à partir de ce moment-là chaque instant est un supplice. Pour vous donner une idée de ce que je ressentais, pensez à une interview de Ribery. On veut juste que ça s’arrête parce qu’on est à deux doigts de saigner du nez.

Et au moment où je me dis que ça peut pas être pire, que la Douleur, la vraie, c’est ça, elle s’arrête. Elle s’arrête, se lève et s’en va dans la pièce d’à côté. Je vais pas vous mentir, la tentation de ramasser mes chaussettes et mes pompes et de me barrer en rampant m’a traversé l’esprit. Mais je me suis dit que c’était peut-être maintenant l’heure des huiles essentielles et de l’intégrale de Norah Jones.

Mais non… C’était pas là…

Elle revient avec un petit bâton en bois. Elle se rassoit devant moi, m’attrape la jambe bien fermement (et elle a eu raison, parce qu’autant au début j’avais peur de lui mettre un coup sans faire exprès, autant là j’étais prêt à lui décrocher un High-Kick dans les dents juste pour lui faire payer) elle pose le bout de bois sur le haut de mon mollet, et commence littéralement à me labourer la jambe dans toute sa longueur ! Aaaaah et pis elle y va franchement la saleté !! Et vas-y que ça monte ! Que ça descend ! Dans un sens ! Puis dans l’autre !! Je la vois l’enfoncer profondément dans la chair et écraser mes tendons pour les détendre.

Puis tout à coup, elle pose son bout de bois diabolique (soulagement) et elle attrape complètement le muscle (bien détendu du coup) avec sa main pour le rouler entre ses doigts !!! ET ELLE REPREND LE BOUT DE BOIS !!!! .... Lire la suite sur le Blog Un Blond à Hong Kong

 

Capture

Un Blond à Hong Kong

Résidant à Hong Kong depuis plus de 3 ans, il nous donne sa vision (très personnelle) de sa vie en Asie. De ses tribulations hongkongaises à ses aventures de voyage, il vous raconte tout dans son blog : Un Blond à Hong Kong.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Hong Kong ?

TRADITIONS

Que faire pour le Mid-Autumn festival?

Nous vous souhaitons une joyeuse fête de la lune! Jung Chau Jit Faai Lok! Joyeuse fête de la lune. Hong Kong célèbre ce week-end cet fête de la mi-automne. Lanternes, mooncakes et danses des dragons d