Mardi 1 décembre 2020

5 flops au restaurant en Inde selon les Français (exigeants)

Par Capucine Canonne | Publié le 17/09/2020 à 01:00 | Mis à jour le 17/09/2020 à 01:00
Photo : Kipling café à Chennai
kipling café chennai india

Voici quelques vérités  non générales observées au restaurant en Inde qui ont le don d’agacer les français (parfois trop) exigeants que nous sommes. La rédaction insiste sur le caractère léger et humoristique de cet article qui ne reflète sûrement pas la totalité des restaurants indiens.

N’apporter qu’une seule carte de menu pour toute la table

Nous arrivons à 6 au restaurant, assoiffés et prêts à en découdre avec la cuisine indienne (« no spicy please ») ou continentale pour les moins aventureux. Le serveur arrive, tend une carte de boissons et une carte de plats. « Tu peux faire passer quand tu as choisi ton plat Claude ? » « oui, après, je veux bien aussi » « Tu permets qu’on regarde la carte ensemble ? » Mais pourquoi n’avoir apporté qu’une seule carte pour nous 6 ? Semer la zizanie ? Economiser les menus (non utilisés, empilés non loin de là) au cas où un groupe arrive ? Encore aujourd’hui, le mystère est entier. Nous allons nous contenter de demander au serveur d’apporter d’autres cartes. Il reviendra...une seule de plus à la main. 

 

menu restaurant inde
photo d'illustration

 

Ne pas prévenir des plats qu’il n’y a pas ou plus à la carte

Pour ceux qui se laissent aller parfois à la zappette, l’émission « cauchemar en cuisine » nous a bien appris une règle essentielle: Le restaurateur arrive le matin, fait l’inventaire de la cuisine et informe ses serveurs des plats qui ne sont pas à la carte. Bon, qu'on se le dise, en Inde, ce n'est l'habitude. Vous commandez un bon plat de raviolis, une escalope de poulet ou un biyriani, « Yes sir ». Quelques secondes passent (parfois minutes…). Si vous voyez le serveur revenir vers vous les mains vides, c’est qu’il a une mauvaise nouvelle à vous annoncer : « sorry sir, no chicken today. » Bon. On respire, ça peut aussi arriver en France, et on change de plat. On prévient quand même, il arrive que cette scène se répète… Anticipez et demandez ce qu’il n’y a PAS à la carte aujourd’hui.

 

serveur inde restaurant
photo d'illustration

 

Ne pas proposer de menus enfants ou de portions réduites

Rien à faire, nous avons beau feuilleter les multiples pages de la carte, nous ne trouverons pas de menu spécial pour les enfants. Il faudra se rabattre sur des entrées  « no spicy please » ou de traditionnelles frites. Et lorsqu’on s’aventure sur des plats un peu plus sophistiqués pour notre progéniture, attention aux quantités ! L’assiette de noodles (par exemple) arrivera gargantuesque...Nous avons beau demander une demi portion pour ne pas gâcher, le serveur ne comprendra pas cette requête. Enfin, veillez à bien goûter avant votre petit, le chef a très bien pu avoir la main encore lourde sur le piquant ou s’être dit « Allez je rajoute un peu de poivre, sinon c’est vraiment fade »… Gare à la colère du mini goûteur !

 

enfants restaurants inde
photo d'illustration

 

Ne pas apporter les plats chauds en même temps pour tout le monde

Forte tendance de l’ensemble des restaurants (sauf peut-être les habitués des expatriés), les plats n’arrivent PAS en même temps. Vous aurez terminé votre pizza quand votre compagnon de repas commencera ses lasagnes. Rien de choquant pour les restaurateurs indiens car ici, tout se partage. Si la pizza est arrivée avant, c’est pour la partager avec toute la table. Sauf que nous, traditionnellement, nous commandons un plat par personne et partageons un moment ensemble plutôt qu’une assiette. N’oubliez donc pas de préciser au moment de la commande que vous voulez tous les plats en même temps, vous serez moins frustré de regarder les autres déguster sans vous ou voir votre propre plat refroidir par politesse.

 

partager india cuisine

 

Débarrasser trop vite ou ne pas débarrasser du tout

Le dosage du service est parfois difficile. Il est arrivé d’avoir à peine franchi sa bouche avec la dernière fourchette que vous voyez du coin de l’œil le serveur accourir pour tout retirer… « Eh minute, je termine, je savoure et je vais même « saucer » mon plat délicieux ! » Au contraire, il peut arriver que votre dessert soit servi sur la table dans un désordre d’assiettes finies et de couverts sales. Le serveur ne s’en offusquera pas et posera votre mousse au chocolat là où il y a encore un peu de place. C’est que…nous sommes sûrement trop habitués à un débarrassage dans les règles en France ?  

 

Enfin, à noter en général qu’à défaut d’avoir dégusté un plat épicé, l’addition n’est jamais trop salée en Inde... Bon appétit ! 

 

Nous vous recommandons

CANONNE_fmt-carre

Capucine Canonne

Directrice de la publication et rédactrice en Chef de l’Edition lepetitjournal.com de Chennai. Jeune maman et expatriée en Inde, elle crée l'édition de Chennai en août 2019 ; un prolongement de ses expériences en radio, TV et presse écrite.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Chennai ?

DÉCOUVERTE

Tamil Nadu : Les ruines d’une forteresse dans les collines de Jawadhu

Des ruines ont été retrouvées au sommet des collines de Jawadhu, dans le nord de l’Inde. Comment se fait-il qu'il y ait des ruines d'une ancienne structure rocheuse au cœur des collines ?

Expat Mag

L’accent français est-il (toujours) le plus sexy du monde ?

Et si le règne de l’accent français sur la planète sexy était révolu ? C’est en tout cas ce que nous laisse présager un récent sondage sur les accents les plus sexys du monde, réalisé par Time Out.