Calendrier des jours sans alcools, les "Dry Days", en 2022 dans le Tamil Nadu

Par Capucine Canonne | Publié le 06/01/2022 à 01:00 | Mis à jour le 06/01/2022 à 01:00
bouteilles de bière vides

Voici le calendrier 2022 des « Dry Days », ces fameux jours où la vente d’alcool est strictement interdite, dans les liquor shops, les restaurants, les hôtels. Au-delà de la liste, revenons sur le « dry day » et pourquoi il existe.

 

Pourquoi il y a-t-il des jours sans alcool (dry days) en Inde ?

Tout d’abord, il faut savoir que les dry days ont été initialement mis en place pour limiter le commerce de l'alcool dans les pays qui avaient autrefois pour objectif de mettre en place une interdiction totale, mais qui n'ont pas pu le faire pour diverses raisons.

Ainsi, si le dry day n’est pas propre à l’Inde (la Thaïlande, la Nouvelle-Zélande et le Canada ont des dry days imposés), le gouvernement indien utilise ce concept pour éviter les débordements lors des festivals religieux et des élections et veiller à la santé de sa population. L'article 47 de la Constitution dit en effet que : "L'État considère l'élévation du niveau de nutrition et du niveau de vie de sa population comme l'un de ses principaux devoirs et, en particulier, il s'efforce de faire interdire l'utilisation, sauf à des fins médicales, de boissons enivrantes et de drogues nuisibles à la santé ". C’est dit, c’est écrit.

Ces jours de « sécheresse » sont aujourd’hui peut être essentiels car, comme nous l’avions déjà abordé dans un précédent article, l’un des plus grands fléaux est bien l’alcool en Inde. Selon l’OMS, les buveurs Indiens font ainsi partie des plus gros consommateurs au monde avec 28,7 litres d’alcool pur bu en moyenne par an (dont 77 % d’alcool fort) contre 12,9 litres pour les Français, par exemple. La consommation excessive est donc alarmante, même si cela commence doucement à changer grâce à une élite plus aisée et éduquée.

Les Etats tentent, plus ou moins avec succès et objectivité, de pallier à ce problème de santé publique. Certains se sont ainsi déclarés « dry states », comme le Gujarat ou l’Andhra Pradesh qui a récemment annoncé réduire les points de vente d’alcool de 4380 à 3500 puis les supprimer. Mais interdire la vente ne signifie pas interdire la consommation chez soi et aujourd’hui, sans réelle campagne de sensibilisation, le sujet de l’alcool reste très tabou et préoccupant…

 

alcohol india shop liquor
@lexpress

 

Les Dry Days 2022

Sans plus attendre, voici la liste officielle de ces jours où il vous faudra anticiper l’achat de vos alcools ou préférer un jus de citron au restaurant (cette liste est susceptible d’évoluer durant l’année et en fonction des Etats). La plupart de ces jours sont aussi fériés mais pas toujours. A noter que les jours d'élections sont aussi par définition des dry days afin d’éviter des débordements violents et tout incident perturbateur les jours de vote. En 2022, pas d'élections prévues dans le Tamil Nadu.

  • Samedi 15 janvier : Thivuvalluvar Dhinam (lendemain de Pongal qui n'est pas un dry day en 2022)
  • Mercredi 26 janvier : Republic Day 
  • Dimanche 30 janvier : Anniversaire de la mort du Mahatma Gandhi, assassiné le 30 janvier 1948. Pour marquer sa mort, l’alcool est interdit à la vente. A la différence des autres "dry days", ce jour n'est pas un jour férié.
  • Samedi 8 février : Vallalar Ninanivu Naal *
  • Jeudi 14 avril :  Mahavir Jayanti
  • Vendredi 15 avril : vendredi de Pâques *
  • Dimanche 1er mai : May-day
  • Lundi 15 août : Independance Day
  • Dimanche 2 octobre : Gandhi Jayanti
  • Samedi 8 octobre : Miladi Nabi *

Les dates suivies d'une * peuvent changer.

 

Les jours suivants ne sont pas des "dry days" dans le Tamil Nadu en 2022 :

1er janvier, Pongal, Uzhavar Thirunal, Telugu New Year, Annual accounts closing day, Tamil New Year, Bakrid, Krishna Jayanthi, Muharram, Ayutha Pooja, Vijaya Dasami, Deepavali, Noël.

 

Source Tamil Nadu Government TASMAC Holiday (ndlr : les TASMAC sont les magasins d'état vendant de l'alcool dans le Tamil Nadu)

 

Sur le même sujet
CANONNE_fmt-carre

Capucine Canonne

Après 10 ans d’expérience en marketing média, Capucine se reconvertit en journalisme. Ancienne expatriée et fondatrice de l’édition lepetitjournal.com de Chennai en 2019, elle intègre la rédaction internationale à Paris.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale