Tout savoir sur le 79e Tour de Pologne, la "Course pour la Paix"

Par Valentin Jay | Publié le 28/07/2022 à 20:53 | Mis à jour le 30/07/2022 à 11:02
Photo : La 79e édition sera placé sous le signe de la solidarité envers le peuple ukrainien (source : dossier de presse)
La 79e édition du Tour de Pologne sera placé sous le signe de la solidarité envers le peuple ukrainien

Du samedi 30 juillet au vendredi 5 août se tient la 79e édition du Tour de Pologne. Devenu ces dernières années un évènement de plus en plus important au sein du calendrier cycliste mondial, il jouit d’une riche histoire, très souvent liée à la France, Lepetitjournal.com/varsovie vous en dit plus !

 

Un tour de Pologne quasiment centenaire

Si le Tour de Pologne, créé en 1928, a été inspiré par le Tour de France, la comparaison ne s’arrête pas là. La première édition de cette course cycliste fut organisée sous l’impulsion du quotidien sportif Przegląd Sportowy, à l’image du Tour de France, encore aujourd’hui détenu par les propriétaires du journal l’Équipe.

Le Tour de Pologne connut donc quelques éditions sporadiques au cours de la Deuxième République (1918-1945), il renait ensuite en 1947, également sous l’impulsion d’un groupe de journalistes. Pendant l’époque de la PRL (Polska Rzeczpospolita Ludowa ou République populaire de Pologne, 1944-1989), la course cycliste a souffert de la concurrence avec une autre compétition organisée par plusieurs pays du bloc de l’Est : la Course de la Paix (Wyścig Pokoju en polonais), reliant plusieurs capitales et aujourd’hui disparue.

Le Tour de Pologne est resté une course amateur jusqu’en 1993 et a donc vu la quasi-totalité de ses vainqueurs issus du pays. À partir de l’établissement de la Troisième République, il devient professionnel et connaît une ascension progressive. Aujourd’hui, le Tour de Pologne fait partie du calendrier annuel du cyclisme mondial — l’UCI World Tour — et a la même importance que des courses prestigieuses comme la Flèche wallonne ou la Classique de Saint-Sébastien.

 

Départ de la troisième étape du Tour de Pologne 2021 (source : Silar)
Départ de la troisième étape du Tour de Pologne 2021 (source : Silar)

 

Malheureusement, ces dernières années, la course s’est surtout fait connaître pour ses accidents dramatiques. Le 5 août 2019, le jeune espoir belge Bjorg Lambrecht heurte une structure en béton lors d’une étape en Silésie. Il décède quelques heures plus tard.

Un an jour pour jour après le drame, le néerlandais Fabio Jakobsen (Quickstep) percute violemment les barrières de l’arrivée d’étape à Katowice. Il est plongé dans un coma artificiel et son pronostic vital est engagé. Heureusement, l’histoire est belle pour le cycliste de la QuickStep : opéré peu après avec succès, il reprend la compétition et gagne même la deuxième étape du Tour de France 2022, le 2 juillet dernier à Nybord (Danemark).

 

De Ryszard Szurkowski à Czesław Lang : les hommes qui ont fait le Tour de Pologne

D’autres cyclistes ont fait la renommée du Tour de Pologne depuis sa création : Ryszard Szurkowski est celui qui a gagné le plus grand nombre d'étapes dans l’histoire de la course, soit 15 fois entre 1968 et 1984. Après sa carrière, il resta très actif et fut même un temps député de la Sejm.

Trois Polonais se partagent le titre de cycliste ayant remporté le plus de fois le Tour. Parmi eux, Dariusz Baranowski qui a terminé premier en 1991, 1992 et 1993, juste avant que la course ne s’internationalise et ne s’ouvre aux professionnels. Il est aujourd’hui commentateur pour Eurosport Pologne.

 

Czesław Lang, organisateur du Tour de Pologne depuis 1993 et ancien vainqueur en 1980 (source : Silar)
Czesław Lang, organisateur du Tour de Pologne depuis 1993 et ancien vainqueur en 1980 (source : Silar)

 

L’homme le plus important de l’histoire du Tour de Pologne est incontestablement Czesław Lang. S’il a gagné la course une fois en 1980, il est surtout connu pour en être l’organisateur depuis le début de sa professionnalisation en 1993. C’est grâce à lui que la course est aujourd’hui inscrite au calendrier principal du cyclisme mondial, et ce depuis 2009. Du haut de ses 67 ans, il est toujours fidèle à son rôle de directeur.

 

Qu’en est-il des Français ?

Un seul a réussi à terminer premier depuis la création de la compétition : il s’agit de Laurent Brochard en 2002, coéquipier de Richard Virenque pendant un temps et porteur du maillot arc-en-ciel de champion du monde sur route en 1997. Depuis, seuls Christophe Riblon en 2013 et Thibaut Pinot en 2018 ont réussi à grimper sur le podium final.

 

Une édition 2022 : entre espoirs français et polonais sous le signe de l'Ukraine

Cette 79e édition du Tour de Pologne durera une semaine et sera longue de 1 226 kilomètres, parcourus en sept étapes. Les 161 partants s’élanceront de Kielce, passant entre autres par Lublin, Zamosc, Przemysl et Rzeszow pour arriver à Cracovie le 5 août prochain. L’édition est placée sous le signe de la solidarité envers le peuple ukrainien, le slogan de cette édition étant « la course pour la paix ».

 

Carte du Tour de Pologne 2022 (source : dossier de presse)
Carte du Tour de Pologne 2022 (source : dossier de presse)

 

Côté Polonais, on aurait du retrouver au départ Michał Kwiatkowski de l’équipe Inéos. Champion du monde sur route en 2014, il a gagné la prestigieuse course Milan San-Remo en 2017 et le Tour de Pologne l’année suivante. Ayant terminé troisième en 2021, il a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi qu'il ne prendrait pas part à la compétition. De nombreuses autres stars seront présentes au départ de la course, comme Mark Cavendish, Sam Bennett, Richard Carapaz, Richie Porte ou encore Thomas de Gendt. Après son échec au Giro, le dernier vainqueur du Tour de Pologne João Almeida ne sera pas présent : il est pressenti pour être leader de son équipe UAE Emirates à la place de Tadej Pogacar lors de la Vuelta (Tour d’Espagne) qui débutera le 17 août prochain.

 

En tant que Français, pourquoi regarder la course ?

D’abord pour voir le Beauvaisien Arnaud Démare, susceptible de gagner l'une des étapes du Tour de Pologne. Spécialiste du sprint, il a notamment remporté le classement par points du dernier Tour d’Italie. 

Ensuite, en dehors de l’aspect sportif, cette course cycliste est aussi assez francophile : depuis plusieurs années, les principaux sponsors du Tour sont le constructeur automobile Citroën et le service de crédits Cofidis. Enfin, l'un des ambassadeurs de la course, également responsable des commissaires n’est autre qu’Alain Mompert, Consul honoraire de France pour la région de Poméranie.

 

En Pologne, vous pourrez suivre la course sur TVP1, TVP Sport et Polsat Sport.

En France : il faudra être abonné à l’offre numérique ou papier du journal l’Équipe afin de pouvoir regarder la compétition.

Partout en Europe et dans le monde : Eurosport 

Découvrez la liste de tous les coureurs au départ en cliquant ici 

 

photo_valentin_jay_220718

Valentin Jay

Etudiant au sein du master AlterEurope à l’Université de Lyon - formation spécialisée dans l'étude de l'Union Européenne et de son voisinage, je suis stagiaire à la rédaction. Je m'intéresse à l'informatique, au graphisme et à la veille internationale.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale