Comment sensibiliser les générations futures au développement durable ?

Par EDHEC Business School | Publié le 05/10/2022 à 18:16 | Mis à jour le 05/10/2022 à 18:17
Etudiant edhec

Comment rendre les étudiants acteurs de leur apprentissage tout en les sensibilisant aux enjeux du développement durable ? C’est le défi que l’EDHEC International BBA* a souhaité relever.

L’EDHEC a fondé ses programmes sur la base de l’apprentissage par la pratique (« learning by doing »). L'objectif de cette démarche est d'impliquer l'étudiant et de le rendre acteur de son apprentissage afin qu’il développe son esprit critique, sa créativité et son auto-évaluation. Cette façon d'apprendre aide les étudiants à devenir des acteurs engagés dans leur environnement.


C’est dans cette optique que les Sustainable Impact Projects ont été créés. Basé sur des cas pratiques, ce projet unique permet aux étudiants de 1eannée d’assimiler les méthodes de réflexion et de travail collaboratif propres à leur futur environnement professionnel, tout en les sensibilisant davantage aux enjeux du développement durable. Les SIP visent à les préparer à affronter les défis majeurs à la fois économique, sociétaux, environnementaux et écologiques du monde de demain.

 

« Nous souhaitons accélérer la montée en compétences de nos étudiants sur les questions de développement durable, de diversité et d’inclusion. En créant les Sustainable Impact Projects en première année de notre International BBA, nous connectons ces projets directement aux objectifs de l’ONU. Nous répondons ainsi aux souhaits de nos étudiants de donner du sens à leur parcours académique tout en anticipant les besoins des entreprises pour des managers et des dirigeants plus conscients de l’impact sociétal de leurs futurs choix stratégiques. » Alessia Di Domenico, directrice de l’EDHEC International BBA.


Parmi les missions que les étudiants devront relever : la recherche de sponsors, l’organisation d’opérations de levées de fonds ou encore l’élaboration d’une stratégie de communication digitale pour faire rayonner l’association.

 

« Ce projet m’a apporté une expérience unique et complètement nouvelle. Je n’aurais jamais imaginé réaliser cela à tout juste 18 ans. Je me suis toujours intéressée à l’écologie et ce projet m’a permis d’agir sur la question. » Yasmina Zarzour

 

Comment aller plus loin ?

L’EDHEC Business School a également mis en placela certification Green Belt, pour lesétudiants souhaitant approfondir leur compréhension des enjeux de développement durable, avec des électifs tels que : « Transition sociale et environnementale », « Sustainability of social-ecological systems: the nexus between water, energy and foods »ou « Act on Climate: steps to individual, community and political actions ».  

 

À la fin de leur cursus, les étudiants qui le souhaitent pourront intégrer le MSc in Global and Sustainable Business de l’EDHEC Business School. C’est le choix qu’a fait Chloé Ramirez :

« Le MSc en Global and Sustainable Business regroupe toute l’excellence de l’EDHEC : la qualité des enseignants, le nombre de cours relatifs à l’industrie, et le niveau de travail requis – important certes, mais très formateur. »

Pour découvrir le programme post-bac de l’EDHEC Business School, cliquez ici.

Sur le même sujet
EDHEC Business School

EDHEC Business School

EDHEC Business School est dans le top 20 des meilleures écoles de commerce au monde. Avec plus de 8000 étudiants répartis sur ses 5 campus, elle propose des formations allant du post-bac au MBA. Elle compte 46000 alumni dans 125 pays.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale