Dimanche 15 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FEMMES ENTREPRENEUSES (5): Stéphanie et les cours de FLE

Par Pauline Papacaloduca | Publié le 08/01/2019 à 00:00 | Mis à jour le 08/01/2019 à 00:00
photo Stephanie Coudiere[2741]

Lepetitjournal.com/Varsovie vous retrouve pour un nouvel article de la série « Femmes entrepreneuses », ces portraits de femmes qui ont donné un nouveau virage à leur situation professionnelle suite à une expatriation. Aujourd'hui, nous vous proposons de découvrir celui de Stéphanie Coudière, pharmacienne de formation qui a choisi de suivre un cursus de Français Langue Etrangère (FLE) et qui enseigne depuis à Varsovie.

 

Rien ne prédisposait Stéphanie à devenir professeur de FLE. Pharmacienne, ancienne interne des hôpitaux de Lyon, elle débute son expérience d’expatriée en 1997, lorsqu'elle part à Bucarest dans le cadre du CSN de son mari pour 2 ans. Alors étudiante, elle fait une pause dans ses études pour travailler dans le domaine pharmaceutique. De retour en France, elle travaille dans les hôpitaux et officines, puis entre dans le groupe Pierre Fabre, où elle exerce différentes fonctions, notamment dans le marketing, le développement clinique et le business développement. En 2015, elle quitte son poste pour s’installer avec sa famille à Varsovie.

 

« Être expatriée c'était mettre ma carrière entre parenthèse »

 

Cela faisait un moment que Stéphanie et sa famille souhaitaient partir à l'étranger pour vivre une expatriation. Cependant, cette dernière se fait souvent au détriment de l'activité professionnelle du conjoint. La décision de mettre sa carrière entre parenthèses a été longue et difficile à prendre. Finalement, l'attrait d'une nouvelle expérience à l'étranger et les difficultés de concilier vie professionnelle et vie personnelle en France l'ont convaincue de partir en expatriation.

Ce choix n'a pas toujours été bien compris par ses amis, sa famille et ses collègues de travail qui se demandaient comment elle pouvait quitter son travail intéressant et stopper net sa carrière professionnelle. Mais à l’été 2015, la famille s’installe finalement à Varsovie. Une bonne occasion pour participer à des sorties culturelles, visiter la ville, faire du sport, rencontrer des gens..., et prendre du temps finalement, ce qui s’avère parfois difficile lorsque l’on a un métier prenant.

 

Un revirement professionnel à 180°

 

Dès le début de l'expatriation, le besoin d’exercer une activité professionnelle à Varsovie se fait sentir, un moyen pour elle de se sentir utile. Après avoir occupé un poste de formatrice scientifique (proche de l'enseignement) en France et intéressée par la langue française, la formation de FLE (français langue étrangère) s’impose vite… Or se lancer dans l’enseignement du français sans formation préalable n’est pas imaginable : « C'est un vrai métier » nous confie-t-elle « et les personnes qui s'autoproclament professeur sans être formées le décrédibilisent ».

Stéphanie choisit une formation en ligne proposée par le CNED en partenariat avec l'Alliance Française d'Ile-de-France, pour préparer au DAEFLE (Diplôme d'Aptitude à l'Enseignement de Français Langue Etrangère). Cette formation est accessible à tous les titulaires d'un baccalauréat français ou d'un équivalent étranger après avoir passé un test d'admission. Pour valider le diplôme, il faut passer un examen qui peut s’échelonner sur une période de 1 à 4 ans après le début de la formation. Elle débute ses cours en février 2016, pour passer son examen en décembre de la même année.

 

Les cours de FLE en pratique

 

Avant de commencer à enseigner, Stéphanie souhaite acquérir de l'expérience et participe en tant qu’observatrice, à des cours de langue dans plusieurs écoles. Elle commence par travailler pour une école française, Les petits français où elle donne des cours à des enfants. Rapidement elle se réoriente vers des cours destinés aux adultes avec un niveau assez élevé en français, mais aussi vers les adolescents. En général, les professeurs de FLE natifs sont recherchés pour des cours de niveau élevé ou des cours de conversation. Tester différents types de cours, afin de cibler le public auprès duquel on préfère enseigner est nécessaire. Même si les débuts n'ont pas toujours été faciles, notamment pour trouver des élèves, se faire connaître et faire ses preuves, il lui arrive, aujourd’hui, de refuser des cours. La dernière chose qu'elle avait un peu sous-estimée avant de commencer est le temps de préparation des cours qui est assez conséquent et qu'il est important de prendre en compte dans son emploi du temps.

 

Etre professeur de Français Langue Etrangère comporte de nombreux avantages comme avoir un emploi du temps relativement flexible, la possibilité de travailler en partie à domicile et être en contact avec des Polonais, ce qui peut s’avérer parfois difficile en Pologne à cause de la barrière de la langue. Ce dernier point représentait d’ailleurs pour elle, une réelle frustration avant de choisir ce métier parce qu’au quotidien, elle ne côtoyait que des Français ou des Polonais francophones et qu’elle aspirait à une plus grande diversité dans ses rencontres. Pour elle, cet enrichissement personnel au contact des apprenants est un vrai atout pour ce métier. Par contre, il faut être prêt à travailler tôt le matin, tard le soir ou le week-end, c'est-à-dire aux moments où les apprenants sont disponibles pour des cours de français.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Votre édition de Varsovie cherche un repreneur !

Cet été, l’équipe de Lepetitjournal.com/Varsovie va se renouveler. Suite au départ d’une de ses associées l’édition cherche à renforcer son équipe. Intéressé.e ? Contactez-nous vite. 

Vivre à Varsovie

Séoul Appercu
LEPETITJOURNAL.COM

Devenez notre correspondant en Pologne

Vous aimez écrire ? Vous voulez découvrir la Pologne autrement et faire des rencontres inoubliables ? Nous recherchons un(e) correspondant(e) pour développer notre contenu localement !

Expat Mag

Hong Kong Appercu
DÉCOUVRIR L'ASIE

10 îles à visiter à Hong Kong

Saviez-vous que l’archipel hongkongais regroupe plus de 260 îles? Nous vous avons fait une sélection des 10 îles à visiter à Hong Kong.