Lundi 16 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FEMMES ENTREPRENEUSES (4) : Laure et le Pilates

Par Natalia Pikna | Publié le 11/12/2018 à 00:00 | Mis à jour le 11/12/2018 à 07:31
Laure Berardi

Pour continuer ce volet sur les femmes entrepreneuses, Lepetitjournal.com/Varsovie est allé à la rencontre de Laure, qui nous parle de ce qui l’a menée à ouvrir Ubuntu, son studio de Pilates à Varsovie.

Savoir s’adapter

Cela fait des années que Laure vit à l’étranger, elle n’avait donc pas le choix et a dû s’adapter et trouver son propre projet. Elle a démarré sa carrière dans le marketing, puis a effectué une première reconversion en devenant infirmière diplômée d’Etat. Mais, ne trouvant pas de travail facilement dans les différents pays, elle s’est tournée vers le Pilates d’abord en tant qu’élève puis en devenant instructeur. “Je me sers du système Pilates comme d’un outil de soins, nous dit Laure. Cette méthode sportive assure certes, un bien-être et une conscience corporelle, mais peut aussi accompagner des personnes en difficultés psychologiques et même des patients en cours ou post-traitement ".
Ainsi, Ubuntu Pilates & Care propose non seulement des séances de Pilates classique, sur les équipements spécialisés et sur tapis, mais aussi des séances plus personnalisées comme Rose Pilates (à destination des femmes ayant eu un cancer du sein) ou Pré/Post Natalité, pour les futures/jeunes mamans. Avide de formations et séminaires, Laure étudie aussi l'impact de la méthode Pilates autour des pathologies dites périnéales, notamment à l'Institut De Gasquet à Paris.

L'idée d'Ubuntu ne s’est pas matérialisée instantanément : après 17 ans passés à l'étranger avec sa famille, se remettre en cause et s’adapter ont été nécessaires plusieurs fois. “Clairement, quand on est "nomade" en expatriation il est plus simple, en tant que suiveuse, d’avoir son business pour l'adapter et l'implanter selon le lieu, plutôt que d'être salariée."

L’importance d’un soutien

Laure nous confirme encore une fois que créer son entreprise est extrêmement simple sur le papier, et particulièrement ici en Pologne, dans le cadre de l'UE. L’étape administrative prend cinq minutes. Le plus intéressant pour elle a été plutôt de créer le modèle économique de la société, de définir la direction qu'elle voulait donner à son activité. Pour cette étape, le projet s'est construit grâce aux ateliers « ConnectHer », un programme de coaching efficace créé par 3 personnes aux compétences complémentaires. Ce groupe l’a aidé à sculpter son activité : l'objectif étant d’aller au-delà d’un studio classique, et de créer un vrai "business model", solide et exportable n’importe où. “C’est un modèle que je peux lancer quel que soit le lieu où nous vivons. Si demain nous déménageons, je peux adapter mon activité." A ses yeux, la vraie valeur ajoutée de ConnectHer a été de penser au modèle avant de débuter l'activité, en définissant les compétences de Laure (marketing, soins infirmiers et Pilates), puis en les combinant de façon pérenne, grâce à des objectifs et un calendrier précis.

Penser son entreprise

Laure nous révèle ses bons conseils pour motiver les femmes qui songent à créer leur propre entreprise. Tout d’abord “ne pas avoir peur de ses idées : elles sont toujours le point de départ de quelque chose d’incroyable”. Ensuite, il est important de réfléchir sur la nature de l’entreprise que l’on souhaite mener. “Monter une boite pour monter une boite c’est super facile. Par contre penser son activité et réfléchir à son évolution, c’est ce qu’il y a de plus intéressant et c’est ce qui viabilise le projet.”
Elle conseille de ne pas hésiter, car "quoi qu'il arrive, c'est une expérience acquise, et dès lors, il sera plus simple de recommencer dans d'autres pays ou en France".

 

Si vous êtes intéressés vous pouvez contacter Laure directement : 

laure.berardi@gmail.com

 

fullsizeoutput_a2a

Natalia Pikna

Etudiante à Sciences Po Paris et interessée par le journalisme, j'ai décidé de rejoindre la rédaction du PetitJournal.com à Varsovie pour un stage.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Cyprien Berardi mer 30/01/2019 - 15:30

Bienjouer maman

Répondre

Communauté

Votre édition de Varsovie cherche un repreneur !

Cet été, l’équipe de Lepetitjournal.com/Varsovie va se renouveler. Suite au départ d’une de ses associées l’édition cherche à renforcer son équipe. Intéressé.e ? Contactez-nous vite. 

Vivre à Varsovie

Séoul Appercu
LEPETITJOURNAL.COM

Devenez notre correspondant en Pologne

Vous aimez écrire ? Vous voulez découvrir la Pologne autrement et faire des rencontres inoubliables ? Nous recherchons un(e) correspondant(e) pour développer notre contenu localement !

Expat Mag

Jean-Paul Demoule : les multiples facettes de l'archéologie

Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire européenne à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et membre honoraire de l’Institut Universitaire de France.