Mardi 20 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FEMMES ENTREPRENEUSES (2): Jola et les massages thérapeutiques

Par Natalia Pikna | Publié le 06/11/2018 à 00:00 | Mis à jour le 07/11/2018 à 15:13
Jola3

Aujourd’hui, Lepetitjournal.com/Varsovie consacre son 2ème portrait de femme entrepreneuse à Jola, qui a ouvert son propre cabinet de massage à Varsovie, où elle prodigue également des conseils sur l’utilisation d’huiles essentielles. 

 

Les débuts d’une idée

L’intérêt de Jola pour les huiles essentielles remonte à son enfance, lorsqu'elle accompagnait sa grand-mère chercher des herbes médicinales dans la nature. Elle s’est  donc familiarisée très jeune avec l’utilisation de ces différentes herbes. Elle a réalisé par la suite des études en médecine et a enchaîné avec des études en commerce international. Avant d’ouvrir son propre cabinet à Varsovie, elle a exercé une toute autre activité. En effet, pendant 15 ans, Jola a travaillé pour Sanofi en France où elle s’occupait du contrôle de gestion de production mondiale des vaccins et de contrôle interne. Les connaissances qu’elle y a acquises lui serviront beaucoup par la suite. 

 

Ouvrir sa propre entreprise

Lorsque Jola prend la décision de revenir en Pologne, c’est pour créer son propre cabinet de massage thérapeutique et relaxant. Quittant le monde de la médecine chimique, elle désire s’orienter vers la médecine douce. La chance lui sourit puisqu’au moment où elle décide d'ouvrir son cabinet, un programme d’entreprenariat organisé par la Mairie de Varsovie et l'université Kozminski lui facilite la tâche. Cela lui offre l’occasion de faire des rencontres avec des entrepreneurs établis, ainsi que des coachs en business plans. “Rencontrer ces gens et discuter avec eux m’a beaucoup aidé à monter un business”. 

Toutefois, la réussite de son cabinet n’est pas seulement due à la chance mais aussi à des années de préparation et de travail. Souffrant de problèmes de dos, elle n'a pas pu entamer d’études de kinésithérapie et a alors suivi des cours de massages particuliers, afin d’obtenir une certification et acquérir ainsi de l’expérience. Les années de préparation ont été consacrée à la réalisation des études de marché et à la préparation de son business plan. Elle souligne qu’il est important d’être conscient qu’au départ il n’est pas évident de monter sa propre entreprise. Il faut d’abord assurer tout le marketing, se faire connaître, gagner la confiance des gens pour ensuite pouvoir s’installer. “L’installation en elle-même n’est pas très compliquée, le plus simple est de s’inscrire comme auto-entrepreneur, on crée sa propre boîte et le lendemain on peut déjà commencer à exercer.” Ce qui est important c’est d’identifier le besoin des gens, et trouver la bonne localisation. Pour Jola, installer son cabinet à Saska Kępa s’imposait afin de garder ses liens avec la communauté française. Aujourd’hui sa clientèle ne se compose plus uniquement de Français mais également de Polonais et d’autres nationalités. 

 

Bien réfléchir, s’armer de patience et persévérer 

Elle prodigue aussi quelques conseils importants pour celles qui songeraient à entreprendre. Premièrement “Il faut bien réfléchir à ce que vous voulez vraiment faire, notre travail doit être notre plaisir. Ensuite une étude de marché s’impose pour s’assurer qu’il existe une demande pour l’activité que vous désirez exercer, sinon ce n’est pas la peine de se lancer”. Il faut aussi s’attendre au fait que ça puisse ne pas marcher tout de suite et persévérer – « En ce qui me concerne j’ai eu la chance d’avoir rapidement des clients mais j’avais déjà effectué un gros travail de préparation en amont”. Elle ajoute aussi qu’il faut déterminer la taille de l'entreprise pour choisir son statut, celui d’auto-entrepreneur étant suffisant pour un travail à petite échelle, alors que pour une activité à plus grande échelle, le statut de SARL semble plus judicieux. Et Jola précise que si le besoin pour le produit n’existe pas, il peut toujours être créé comme c’est le cas, par exemple, avec la vente d’huiles essentielles qui n’étaient tout simplement pas connues auparavant sur le marché polonais, elles  constituent aujourd’hui 90% de la demande. Les huiles essentielles, qu’elle partage avec les Polonais, viennent d’ailleurs de France !

 

Son contact téléphonique pour des massages: 0043 693713960

fullsizeoutput_a2a

Natalia Pikna

Etudiante à Sciences Po Paris et interessée par le journalisme, j'ai décidé de rejoindre la rédaction du PetitJournal.com à Varsovie pour un stage.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Marée de drapeaux à Varsovie pour les 100 ans de l'indépendance

Une marée de drapeaux rouge et blanc a envahi dimanche les rues de Varsovie lors des cérémonies du centenaire de l'indépendance de la Pologne, célébré sous haute surveillance policière en raison de...