Andréa Tassard au Kenya "j’en ressors grandie" déclare la patineuse franco-polonaise

Par Andréa Tassard | Publié le 29/08/2022 à 00:00 | Mis à jour le 29/08/2022 à 00:00
Photo : Andréa Tassard - Elodie, project manager et Andrea, athlète de haut niveau et project manager, directrice de l'antenne française de The Next Smile, devant la façade de la nouvelle école terminée, Nissii School, au Kenya.
Andréa Tassard the next smile

Et voilà, c'est sur cet article que notre été ensemble s'achève ! Pour rappel, nous avions initié avec l’équipe The Next Smile un projet de construction d’école dans un village démuni et retiré de l’Ouest du Kenya, bordé par le lac Victoria. Le projet consistait en la construction d’un local administratif ainsi que trois salles de classe pouvant accueillir jusqu’à 90 élèves. Le bâtiment devait se construire en six semaines, pour une inauguration prévue le 22 juillet au plus tard. Voyons si on a pu respecter les délais.

 

Retour sur une dernière semaine bien remplie en vue de l'inauguration de la Nissii School

Depuis notre dernier article, il ne nous restait plus qu’une semaine de travail devant nous. Cette dernière semaine marquait une course contre la montre, car nous n’avions pas un jour de plus. L’avion pour le retour en France n’allait pas nous attendre !

Au programme : les peintures des murs intérieurs et extérieurs, des portes et fenêtres, installation des portes intérieures, création d’un accès pour personnes à mobilité réduite, et pose du logo. Un beau programme pour quatre jours de travail ! Finalement, les nuits ont été courtes, mais le défi a été relevé haut la main. Nous avons inauguré la nouvelle école Nissii School le 22 juillet 2022, où plus de 150 personnes étaient présentes pour l’occasion.

tableau noir peint école kenya the next smile andré tassard
Le futur tableau dans l’une des classes est prêt. Photographe Andrea Tassard

 

Parmi les invités, une célébrité kenyane venue parler de sa success-story dans l’espoir d’influencer positivement les enfants. C’était une très heureuse journée où l’on a hissé le drapeau kenyan, où les enfants ont dansé des danses locales et où la nourriture se trouvait en abondance, chose rare dans ce village.

 

En effet, ce jour marque l’accomplissement et donc la fin d’un projet qui se prépare depuis presque deux ans. Mais il marque également (on l’espère), le début d’une collaboration pérenne entre la Nissii School, l’association The Next Smile et les sponsors. En effet, les besoins de l’école ne s’arrêtent pas à trois salles de classe malheureusement, puisqu’il n’y a à ce jour ni électricité ni eau courante au sein de l’école.

Andréa tassard inauguration école the next smile Kenya chanteur célébre
Le chanteur venu s'engager auprès des enfants le jour de l’inauguration. Il les invite à s'investir dans leur éducation pour réussir. Photographe Andrea Tassard

 

Les femmes cuisinent sur des feux de fortune à l’extérieur et les enfants mangent assis à même le sol. C’est pourquoi nous continuons à rechercher des financements afin d’y acheminer l’électricité et l’eau courante, construire une cuisine et un réfectoire simples. Parallèlement, nous développons des stratégies afin de permettre à l’école de gagner son autonomie financière et subvenir à ses propres besoins (paiement du salaire des professeurs et dépenses en nourriture).

Les frais mensuels de fonctionnement de l’école sont non négligeables et représentent un coût élevé. En l’absence de trésorerie, beaucoup de professeurs se retrouvent à travailler bénévolement, ou pour un salaire médiocre. C’est pourquoi nous collectons des fonds pour l’implémentation d’un jardin potager, et d’un élevage de volailles. Ainsi, une partie de la production pourra être consommée à l’école, et une autre lui créera un revenu.

 

Andréa tassard inauguration école the next smile Kenya enfants
La joie des enfants découvrant leur nouvelle classe lors de l’inauguration. Photographe Andrea Tassard 

 

Un bilan plus que positif, tant professionnellement que personnellement 

En bilan de ces six semaines en Afrique, cette aventure au Kenya a été très enrichissante et m’a apporté tant professionnellement que personnellement.

Sur le plan professionnel, j’ai appris à gérer un projet de bout en bout, incluant des ressources financières, humaines et matérielles. Cela demande de gérer un budget malgré les aléas. En outre, je me suis sentie d’une grande responsabilité vis-à-vis de nos donateurs, et notamment de nos sponsors sans qui rien n’aurait été possible.

Sur le plan personnel, j’en ressors grandie. J’ai côtoyé un environnement socioculturel complètement différent pour une période de presque deux mois, j’ai fait face à des défis qui m’ont permis de mieux me connaître, mais j’ai aussi fait le point sur mes priorités. Il est certain que, quel que soit le chemin de vie que j’emprunterai, je serai en constante recherche d’impact positif dans mes entreprises. 

 

Andréa Tassard the next smile école vue de l'extérieur
Photo du bâtiment terminé prise le 22 juillet. Photographe Andrea tassard

Et la suite ?

Quant à la suite de mon parcours, je vais continuer à patiner pour la Pologne où je représenterai mon pays lors de compétitions internationales, et je reprendrai mon travail de consultante en talent management. Je reste également activement impliquée dans l’association The Next Smile, où je travaillerai sur des solutions permettant à la Nissii School de gagner son indépendance financière.

 

Pour terminer, j’aimerais profiter de ces quelques lignes pour remercier grandement notre sponsor principal, Saint-Gobain, de nous avoir supportés financièrement. Je remercie également mes camarades de projet, Naoual et Élodie, pour leur implication, leur ténacité et leur disponibilité malgré leurs emplois du temps chargé. Ainsi que le petitjournal.com/varsovie, notre partenaire média, qui nous a permis de partager cette aventure avec vous, tout au long de l'été !

 

Andréa tassard team the next smile saint gobain
De gauche à droite : Elodie, Christopher (le point de contact Saint-Gobain), Jacob (directeur de la Nissii School), et Andrea. Photo prise à la fin du projet. Photographe Andrea Tassard

L’Afrique demande des bras pour continuer son développement. Alors, pourquoi pas vous ? 

Andréa tassard enfants
Andrea et les enfants devant l’école fraîchement terminée. Photographe Andrea Tassard

 

Comment nous suivre ?

Site internet 

Instagram The Next Smile https://www.instagram.com/thenextsmile_/ 

Donation PayPal

 

 

Sur le même sujet
Andréa Tassard couv_0

Andréa Tassard

Franco-polonaise, je vis en Pologne où je suis membre de l'équipe nationale polonaise de patinage synchronisé ; également consultante en recrutement et Project Manager ainsi que directrice de l'antenne française de l’association The Next Smile.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale