TEST: 2298

Petit guide du ski nordique en Pologne, épisode 2 : où et quand skier ?

Par Éric Visentin | Publié le 25/01/2022 à 03:03 | Mis à jour le 26/01/2022 à 10:29
Photo : ERIC VISENTIN Course Karlovska 50
Ski nordique Europe Pologne Course Karlovska 50

Récemment, le ski nordique a connu un essor sans précédent en Pologne, et la liste des endroits où il est possible de le pratiquer ne cesse de s'allonger, en particulier dans les montagnes du sud du pays.

 

- La Basse-Silésie se taille à vrai dire la part du lion, avec la chaîne des Sudètes qui possède une panoplie d'endroits, souvent connectés au versant tchèque qui possède un réseau encore plus vaste : le ski nordique est une véritable religion qui draine les foules en hiver chez nos voisins !

- Depuis la métropole de Wrocław, beaucoup de points de départ sont accessibles dans un rayon de deux heures en voiture.

- Une multitude d'autres endroits existent également dans la chaîne des Carpates au sud de Cracovie, mais ces circuits sont hélas souvent plus courts, et cette géographie de montagnes jeunes, plus vallonnées fait que les pistes possédant un profil convenable sont plus difficiles à trouver.

- Enfin, le nord du pays, en particulier la Mazurie (les environs de Pisz), possède également une tradition de ski de fond dans les terrains en plaine. Hélas, les hivers de plus en plus tièdes rendent les conditions propices de plus en plus rares : il est essentiel d'être au courant et opportuniste au bon moment.

 

Ski montagne polonaise
Eric Visentin

 

Du côté des Sudètes 

Jakuszyce et les monts Izerskie (Góry Izerskie) sont les noms qui reviennent le plus souvent au centre des discussions : pour beaucoup, c'est l'endroit "par défaut". Le réseau des pistes, géré par "Bieg Piastów", peut excéder les 70km lorsque la saison bat son plein, avec toutes sortes de profils, et un balisage irréprochable. Arrivez suffisamment tôt pour vous garer correctement et éviter les bouchons. Lorsque la neige est abondante, et que cette partie est damée, il est parfois aussi possible de commencer à Szklarska Poręba Huta, une bonne alternative plus calme.

 

Les pistes côté tchèque, hélas connectées en un seul point, un pont près du refuge Orle, représentent un réseau au moins aussi vaste. 10 ou 15 minutes supplémentaires en voiture suffisent pour trouver un second paradis blanc au départ de Jizerka ou Horní Polubný, une excellente alternative pour les jours trop bondés versant Polonais

Des pistes montent également en direction du Karkonosze au départ de Harrachov mais les montées et descentes sont plus exigeantes dans ce secteur. Toujours dans le Karkonosze, depuis le col Przelecz Okraj, certaines pistes sont parfois damées dans le secteur de Mala Upa.

 

Il existe une autre région polonaise, moins connue, possédant un réseau presque aussi immense, il s'agit des monts Góry Bialskie, eux aussi avec leur pendant sur le versant tchèque, relié en plusieurs points. Le départ le plus connu est à Bielice, tout à la fin de la vallée au sud de Stronie Sląskie. La vallée de Bielice est une piste en faux-plat montant durant 4km, complétée plus haut par un autre réseau dont la splendide "Route de Marianna" (nommée en la mémoire de la princesse des Pays-Bas, pionnière du tourisme, qui la fit construire au 19e siècle). Sinueuse mais essentiellement plate, elle propose une vingtaine de kilomètres avec des perspectives à couper le souffle.

 

Ici aussi, d'autres points de départs alternatifs permettent d'éviter Bielice, dont le petit parking se retrouve vite saturé, comme Stara Morava, ou Ramzová, en Tchéquie, mais pas aussi distant qu'il n'y parait. Plus loin encore en Tchéquie, mais toujours relativement proche en voiture, il est possible de skier dans les Jeseniky au départ du col Cervenohorské Sedlo, ou encore à Rejvíz, quand la neige y est suffisante.

 

D'autres pistes de ski de fond existent dans la partie centrale des Sudètes, mais de mensurations plus modestes

Spalona, près de Miedzylesie, possède une très belle boucle de 15km, visitant au passage le sommet de Jagodna et sa nouvelle tour panoramique. Non loin de Spalona une autre petite piste est parfois damée à Lasówka.

Ici aussi, le versant tchèque fait des appels du pied : à Orlické Záhorí, juste après le pont de Mostowice, commence un large réseau maillant toute la région. Orlické Záhorí possède même un circuit de 5km éclairé jusqu'à 20h le soir. Le centre névralgique de cette région se trouve à Deštné, où différentes pistes partent dans plusieurs directions, avec restaurants et locations sur place.

Enfin et toujours dans le même secteur, il existe à Duszniki Zdrój un circuit de biathlon (Tauron Arena), où des compétitions sont régulièrement organisées. Hors des heures d'occupation, ces pistes sont généralement accessibles au public, et éclairées le soir.

Les monts Tabulaires (Góry Stolowe), hélas souvent moins enneigés, possèdent une petite boucle de 10km au départ de Karlów. Essentiellement plat, l’endroit est idéal pour débuter.

Enfin les Góry Sowie, au départ du col Przelecz Jugowska, ont aussi un réseau de petites pistes, de part et d'autre du col (Kalenica ou Wielka Sowa). Parking difficile, et pas de location sur place (seulement à Bielawa). Quand l'enneigement le permet, c'est le plus proche depuis Wroclaw.

 

Balisage montagne Pologne
Eric Visentin

 


Du côté des Carpates 

Dans les Beskides de Silésie (Beskidy Slaskie), Przelecz Kubalonka propose 10km de pistes à une altitude de 800m. A Brenna, une autre piste de 5km.

Non loin, encore en République Tchèque, le réseau est plus large. Le centre le plus connu est Pustevny, où plusieurs pistes convergent. A l'apogée de la saison, le kilométrage total peut atteindre 70km ! A Velké Karlovice, où a lieu annuellement une célèbre course (Karlovska 50), plusieurs pistes sont damées dans la vallée.

Plus proche de Cracovie, il y a Mogielica, hélas situé assez bas en altitude. Quand les conditions le permettent, une boucle de 25km parcourt la circonférence de la montagne homonyme.

Dans le massif du Gorce, une piste célèbre vous mène du village d'Obidowa jusqu'au sommet de Turbacz (1310m) et la jolie prairie sommitale. L'itinéraire fait 11km, parfois avec quelques variantes, mais gardez à l'esprit que la dénivelée totale représente 600m ! Par temps clair, le panorama sur les Tatras récompense l’effort.
A Nowy Targ, quand la ville est sous la neige, l'aéroport propose un terrain parfaitement plat sur 15km. Vous avez bien lu, oui, l'aéroport !
Toujours dans la même région, à Klikuszowa, petite commune sur la route de Zakopane, existe depuis récemment une petite arène de 2km, enneigée artificiellement et éclairée la nuit.


Plus près des Tatras, quelques endroits possèdent des circuits

- Kotelnica à Bialka Tatrzanska (4.5km, éclairé la nuit)
- Koscielisko (5km et 10km)
- Dans Zakopane même : Rówien Krupowa, Bialy Potok, Centralny Osrodek Sportu (petites boucles allant jusqu'à 5km)

 

De l'autre côté de la frontière, en Slovaquie

Si vous êtes tentés par l'aventure de l'autre côté de la frontière, cette fois-ci en Slovaquie, quelques autres lieux valent d'être cités. La Slovaquie, contrairement à la République Tchèque, est moins populaire chez les fondeurs, peut-être parce que le ski de randonnée y est plus répandu.
Štrbské Pleso est le centre le plus connu. Accueillant régulièrement des compétitions internationales, il offre des boucles de longueurs variées, allant jusqu'à 10km. Certaines sont éclairées le soir.
Un autre endroit digne d'intérêt est le réseau de 20km à Donovaly, allant vers le sud-ouest, dans les paysages somptueux des Velka Fatra.

Quelques autres lieux plus bas en altitude existent dans la région du Liptov, mais hélas plus irrégulièrement selon l'enneigement. Le portail visitliptov.sk les référence tous.

 

Les centres de ski de fond à l'est de la Pologne

Revenons en Pologne pour regarder davantage vers l'est. Quelques centres de ski de fond existent, mais plus rares :

- Narciarskie Trasy Biegowe "u Leśników" à Krynica-Zdrój dans les Beskid Sądecki : boucles diverses, total 5km

- Ptaszkowa dans les Beskid Niski : boucle de 2.5km

- Muczne dans les Bieszczady, plusieurs boucles sur un total de 20km

- Ustjanowa dans les Bieszczady, environ 5km

- Siwa Dolina près de Tomaszów Lubelski

 

Des itinéraire dans le nord de la Pologne

Enfin, et comme mentionné plus haut, dans le nord de la Pologne existent également une tradition de ski nordique en plaine, mais davantage basée sur la pratique du cross-country, par les pistes en forêt pas nécessairement damées.

Ces itinéraires de ski sont souvent partagés avec les traditions locales de "kulig", vous devrez parfois partager l'espace avec des touristes en traineau ou en raquettes.

Moins romantique, les ornières laissées par tout véhicule passé auparavant, situation fréquente, peuvent également gâcher le plaisir.

Sur le littoral de la Baltique, il est également fréquent de voir des skieurs profiter des moments où la plage est enneigée pour bénéficier d'une surface parfaitement lisse et vierge d'obstacles.

Quelques centres proposent quelques kilomètres de pistes entretenues :

- Cachoubie : Kartuzy (Cartusia Ski Arena Nordic)

- Triville : Narciarska Trasa Morena

- Varsovie : Narciarska Trasa Biegowa "Stajnia"

- Suwalszczyzna - Narciarska Trasa Biegowa "Papiernia"

- Puszcza Knyszyńska : 9km de pistes près de Supraśl (Krzemienne Góry)

- Parc national Biebrzański : les environs de Wiżajn et Wzgórza Sudawskie

- Mazurie: les forêts autour de Pisz peuvent totaliser jusqu'à 35km de pistes damée  (vous pouvez également trouver des informations via "Wioska Narciarska WIARTEL").

- Ośrodek Narciarstwa Biegowego NIBORK près de Mrągowo : 15km de pistes

- Folwark Łękuk : 8 km de pistes

 

Bien se préparer : astuces pour vérifier l'état des pistes et les conditions météorologiques

Malheureusement, l'hiver en Europe Centrale est sujet à des fluctuations de températures importantes dans des intervalles de temps relativement courts, ce que nous observons de manière de plus en plus fréquente avec le changement climatique.

La qualité de la neige se détériore rapidement lorsque les températures passent au-dessus de zéro, accompagnées de pluie et de vent. De même, de nouvelles chutes de neige peuvent rapidement recouvrir une piste récemment damée, la rendant à nouveau "brute" en l'espace de quelques heures.

Pour toutes ces raisons il est important de choisir opportunément l'endroit et le moment.

Sur les réseaux sociaux, en particulier Facebook, existe une foule de groupes dédiés au ski nordique. L'un d'eux, entièrement dédié aux conditions, est particulièrement utile : Biegówki – warunki na trasach 

Sur Jakuszyce, la page de de Bieg Piastów  publie quotidiennement un bulletin sur l'état des pistes.

Sur les Góry Bialskie (Bielice), le centre de location Wildcat centrum narciarstwa biegowego Stronie Śląskie fait de même.

Le portail nabiegowkach.pl publie des mises à jours hebdomadaires sur toute la Pologne.

Les voisins Tchèques ont mis en ligne un outil particulièrement utile pour suivre le damage des pistes en temps réel, avec des lignes de différentes couleurs sur la carte. La grande majorité des pistes polonaises dans les Sudètes sont aussi inclues. Le portail de cartes Mapy.cz reprend les mêmes sources sur le mode "hiver".

Pour ce qui est de la météo, les sites internet ne se comptent plus, mais seule une poignée est en mesure de nous prodiguer des informations suffisamment précises sur l'enneigement :

yr.no le célèbre site norvégien, affiche un diagramme d'heure en heure pour chaque endroit précis.

- meteo.pl et son modèle UM (pour 72 heures en amont) propose une liste de communes qu'il convient de choisir, entre autres Szklarska Poreba pour Jakuszyce.

- Le portail tchèque Aladin portal publie aussi un diagramme très précis dans le temps, y compris toutes les localisations sur la frontière Polonaise.

Si vous constatez des conditions défavorables sur un site, il est toujours judicieux de comparer les prédictions avec un autre lieu distant pour se faire une idée de la tendance.

Les climats océaniques et continentaux qui alternent font que souvent, nous observons une différence entre Est et Ouest. Même à l'échelle des Sudètes, il est fréquent d'observer de gros écarts entre par exemple Jakuszyce et Bielice.

Si la neige est rare, privilégiez les centres suffisamment en altitude. Au contraire, quand celle-ci est abondante, il est toujours plaisant de saisir l'occasion pour visiter à skis de nouveaux lieux !

 

Piste de ski montagne polonaise nuit
Eric Visentin

 

Les programmes télévisés pour prolonger le plaisir 

La météo est mauvaise ? La neige a fondu ? Cuisine, football et saut à ski vous lassent ?

Quelques programmes télévisés peuvent vous permettre de rendre l'attente moins longue, admirer les paysages hivernaux de divers endroits du monde, scruter la technique des meilleurs pour améliorer la vôtre, ou encore vibrer aux performances des Bleus, qui viennent régulièrement jouer les trouble-fêtes dans l'hégémonie Scandinave.

- La Coupe du monde de ski de fond, dans laquelle nombre d'épreuves comptent dans un classement général nommé "Tour de Ski", propose quasiment chaque weekend nombre d'épreuves sur des distances diverses (sprint, 5km, 10km, 15km), en départ de masse, contre la montre, ou relais, en style classique ou libre.

- Les Championnats du monde, hélas biannuels (années impaires), ou mieux, les Jeux Olympiques d'hiver (cette année !), sur une panoplie de distances similaires, mais aussi les longues distances. Toutes ces épreuves sont généralement visibles sur Eurosport.

- "Visma Ski Classics", une série de courses sur longue distance uniquement en style classique, est retransmise sur TVP Sport. Il y a entre autres les Belles Combes dans le Jura, ou la Jizerka50 chez les voisins tchèques (mais, hélas, pas la Bieg Piastów). Sans boucles répétitives, filmées en scooter ou hélicoptère à la manière des courses cyclistes, ces épreuves sont souvent très spectaculaires à regarder.

 

La championne Justyna Kowalczyk, ambassadrice du ski nordique en Pologne

Comment terminer un tel article sans quelques mots sur celle qui est véritablement à l'origine de la popularité du ski nordique en Pologne ?

Justyna Kowalczyk possède un palmarès impressionnant, qui fait d'elle l'une des meilleures fondeuses de l'histoire : 50 victoires entre 2002 et 2018, 104 podiums, 4 titres mondiaux (2009, 2010, 2011, 2013). Cinq médailles olympiques à Turin, Vancouver et Sochi.

Détentrice du plus grand nombre de victoires, elle a aussi gagné de nombreuses classiques sur des longues distances : la Vasaloppet suédoise, la Birkebeinerrennet en Norvège, ou encore Bieg Piastów en Pologne, dont elle est une ambassadrice.

Depuis 2018 elle occupe la position d'entraineur assistante de l'équipe nationale féminine, et depuis 2021 directrice de la fédération nationale de biathlon.

 

 

Bio Eric PJV

Éric Visentin

Passionné de sports d'endurance en général (ski, triathlon, vtt), de voyages et de randonnées en montagne, Eric joue aussi du saxophone
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Vincent72 mar 25/01/2022 - 10:04

Je recommande Bielice, en connectant avec les pistes tchèques, cela offre un vaste réseau et relativement peu utilisé, les pistes sont très bien entretenue. 

Répondre

Soutenez la rédaction Varsovie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Bénédicte Mezeix

Rédactrice en chef de l'édition Varsovie.

À lire sur votre édition locale