Samedi 18 septembre 2021

9 attractions insolites à Cracovie

Par Emma Monbrun | Publié le 01/07/2021 à 04:30 | Mis à jour le 01/07/2021 à 04:30
cracovie

Cracovie, première attraction touristique polonaise, n’est pas que châteaux médiévaux et patrimoine de l’UNESCO. Une fois avoir coché les incontournables, attardez-vous sur les attractions insolites et légendaires d'une ville mystérieuse construite autour de l'art, la royauté et des coutumes anciennes. Voici notre sélection.

 

1/ Un concours de tireurs d'élite

La confrérie Bractwo Kurkowe remonte à 1257. Son rôle était de protéger la ville. Elle créa une compétition annuelle à l'issue de laquelle le tireur renversant une figurine de coq devenait le “Roi de la volaille”. Le peintre Jan Strzelczyk a remporté quatre fois le concours. Lorsque le roi Kazimierz le Grand voulut vérifier de ses propres yeux, Strzelczyk aurait non seulement réussi à toucher la cible, mais avec ses flèches, il aurait également dessiné la lettre K avec une couronne. Ce monogramme se trouve sur la porte de la cathédrale de Wawel. Le concours existe encore et les participants sont vêtus des traditionnels costumes de la noblesse polonaise.

 

2/ La parade du cheval Lajkonik

Pour la petite histoire, en 1287, les Tatars envahirent Cracovie. Le peuple Flisacy originaire de Zwierzyniec serait venu à la rescousse. Les Tatars vaincus, le chef du clan fit une entrée triomphante dans la ville, chaleureusement accueilli par les Cracoviens. Depuis lors, afin de commémorer ce geste héroïque, le Lajkonik ou petit cheval de Zwierzyniec parade à travers les rues Zwierzyniecka et Grodzka jusqu'à la place principale, entouré d'une belle escorte colorée.

 

3/ Une empreinte légendaire

La reine Jadwiga est une figure importante de l'histoire de la Pologne. On raconte que lors de la construction de l'église de la Visitation de la Bienheureuse Vierge Marie, elle conversa avec l'un des ouvriers qu’elle prit en pitié. Elle lui aurait offert la boucle dorée de sa chaussure qu'elle avait enlevée en enfonçant son pied dans le grès. Pour commémorer ce geste, l’ouvrier aurait pavé l'endroit de l’empreinte, créant une pierre commémorative et lieu de pèlerinage.

 

4/ Un soldat anonyme et une comtesse dans les catacombes

Plus de mille corps gisent dans les catacombes sous le monastère des Franciscains. En 1812, un soldat Napoléonien mort à Cracovie lors du retour de Moscou y fut enterré. Mystérieusement, il gît au côté de la comtesse Domicela Skalska, qui après avoir légué tout son argent aux moines, aurait demandé à être enterrée au côté du soldat. Les cryptes ne sont ouvertes au public que le jour de la Toussaint.

 

5/ Minarets et croissant de lune parmi les églises catholiques

Au coin des rues Długa et Pędzichów se trouve une maison comportant trois minarets, dont l'un avec un croissant de lune. Ses caractéristiques architecturales turques sont l'œuvre de son propriétaire: Artur Teodor Rayski, vétéran du soulèvement de 1863 contre l'Empire russe. Dévoué à la cause polonaise, en 1939, il se rendit en France pour superviser le transport de l'or polonais vers un endroit sûr. Après la mort du général Sikorski, il fut nommé commandant des forces aériennes polonaises. L'héroïsme de cet homme, appelé Commandant bien avant de recevoir le titre, fera de “la maison turque” un incontournable pour les amateurs d'histoire.

 

6/ Les collines de Cracovie

- La colline de Krakus, la plus ancienne, est située dans le quartier de Podgórze. Elle mesure 16 mètres de haut et s'est probablement formée au 7ème siècle. Le monticule est considéré comme le tombeau du fondateur légendaire de Cracovie, Krakus.

- La colline Wanda de 14 mètres de haut, veille aux frontières de Cracovie. Wanda était une princesse dirigeante qui, refusant d'épouser un prince allemand, se jeta dans la Vistule. Ce drame conduit à la dénomination du village Mogiła (“tombeau”).

- La troisième et la plus grande d'entre elles est la colline Tadeusz Kościuszko de 34 mètres. Elle a été formée avec la terre du champ de bataille de Racławice, ainsi que du sol américain, où Kościuszko a combattu autrefois.

- La colline la plus jeune de Cracovie est celle de Piłsudski, dans la forêt de Wolski. Sa construction commença en 1934, alors que le maréchal était encore en vie. En 1981, elle a été inscrite sur la liste des sites du patrimoine historique de Cracovie.

 

7/ Une lanterne pour les victimes de la peste

Dans la rue Mikołaja Kopernika se dresse la “lanterne des morts”. Ces lanternes ont été élevées au milieu du XIVᵉ siècle devant les hôpitaux, les couvents et les cimetières, pour ceux qui sont morts de la peste. Une flamme brûlerait pour avertir les passants. C'est un artefact rare et le rappel d'une coutume historique très ancienne.

 

8/ Un monument pour un chien

La statue de Dżok le chien est située sur le boulevard Czerwieński. L'histoire de Dżok, pourtant authentique, est devenue une légende de Cracovie. Son propriétaire est décédé d’une crise cardiaque près du rond-point Grunwaldzki. Ce chien fidèle attendant son maître là où il l’avait laissé a ému les habitants. Après environ un an d'attente, il s'est laissé accueillir par une nouvelle propriétaire, décédée en 1998. Dżok ne supportant pas ce deuxième départ, se serait suicidé en se jetant sous un train à Swoszowice. Le chien polonais a maintenant sa propre statue.

 

9/ Farniente à Cracovie Beach

Pour atteindre la mer Baltique de Cracovie, prévoyez de nombreuses heures de route. Mais heureusement, Zalew Kryspinow, un grand réservoir bordé de plages, de promenades dans les bois et d'aires de pique-nique, nous sauve lors des fortes chaleurs de l’été.

 

Alors, connaissez-vous la capitale historique sous cet angle? Vous pourrez y croiser beaucoup moins de touristes!

 

Nous vous recommandons
IMG_3948

Emma Monbrun

Étudiante puis expatriée à Wrocław, Pologne, je suis professeur FLE depuis 3 ans. Passionnée d'Histoire, des langues et des relations franco-polonaises, maintenant rédactrice pour lepetitjournal.com à Varsovie.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Cambodge Appercu
CULTURE

Quelle est la posture de Bouddha qui vous correspond ?

Dans les pagodes cambodgiennes, les statues du Bouddha prennent différentes postures. Ces gestes symboliques sont associés aux principaux épisodes de sa vie et aux jours de la semaine.