Mercredi 12 août 2020

HISTOIRE DE LA POLOGNE - Insurrection de janvier 1863

Par Lepetitjournal.com Varsovie | Publié le 05/02/2013 à 00:00 | Mis à jour le 10/02/2013 à 16:43

 

L'histoire polonaise est marquée par la lutte pour l'indépendance et une série d'insurrections populaires. Le début d'année 2013 est l'occasion de commémorer les 150 ans de l'insurrection de janvier 1863 contre l'Empire Russe.

L'année 2013 s'annonce comme une année de commémoration des luttes pour l'indépendance en Pologne. Il y a 30 ans, en septembre 1983, Lech Wa??sa devenait le premier polonais prix Nobel de la paix. 40 ans auparavant, au printemps 1943, se déclenchait l'insurrection du ghetto de Varsovie. Cependant, c'est bien l'insurrection de 1863 qui aura été la première à être commémorée en janvier. L'occasion de revenir sur un fait historique assez méconnu, même en Pologne.

L'insurrection : une habitude polonaise

Occupée progressivement par la Russie, la Prusse et l'Autriche jusqu'en 1795, la Pologne a depuis gardé une tradition forte de résistance aux envahisseurs extérieurs. Le XIXème siècle présente ainsi un enchaînement d'insurrections. En novembre 1830, Varsovie se soulève contre l'occupation russe, suivie de tout le pays. La répression n'empêchera pas la Galicie puis la Grande-Pologne (occupée, elle, par la Prusse) de se rebeller en 1846 et 1848, ni l'organisation de manifestations pour commémorer les 30 ans de "l'insurrection de novembre". La répression de ces manifestations et la décision d'introduire la conscription dans l'armée russe pour les polonais, en janvier 1863, sera l'élément déclencheur de l'insurrection.

1863 : l'échec d'une quête de la liberté

Préparée en secret, l'insurrection éclate le 22 janvier 1863 et mobilisera 200 000 polonais et lituaniens jusqu'en avril 1864 date de son écrasement par le tsar Alexandre II. Rapidement dirigée par un "gouvernement polonais" mené par Romuald Traugutt, l'insurrection de janvier reste la plus grande rébellion dans la Pologne occupée par la Russie tsariste. Si la révolte est un échec pour les polonais, écrasés militairement par la puissance russe, et dépourvus comme en 1830, de tout soutien étranger malgré les discours de l'Empereur français Napoléon III, elle marque un tournant dans l'histoire polonaise. En effet, le soutien ouvert de l'Eglise catholique et du pape Pie XI aux insurgés renforce l'union de ceux-ci avec l'Eglise. Cette situation perdurera sous toutes les occupations étrangères subies par la Pologne, alors qu'après l'insurrection de janvier, la religion deviendra un des moteurs principaux de la culture polonaise, écrasée par la "russification". L'échec de l'insurrection marque effectivement la fin de l'autonomie relative du "royaume du Congrès" au sein de l'empire, et sa transformation en simple territoire russe. Le territoire du "pays de la Vistule" n'obtiendra une amélioration de son sort que par le biais d'une autre insurrection lors de la révolution russe de 1905.

Quel souvenir dans la Pologne d'aujourd'hui ? 

Paradoxalement, si l'insurrection de 1863 et sa répression ont joué un rôle majeur dans l'histoire polonaise moderne, les polonais semblent avoir largement oublié cet épisode de leur histoire. Ainsi un sondage TNS-OBOP réalisé en début d'année montre que 63% des polonais ignoraient l'existence de cette insurrection, alors que seulement 19% étaient capables d'en citer l'année et 39% d'affirmer que la révolte opposait les polonais à la Russie tsariste. Les autres réponses semblent prouver que les affres de l'histoire polonaise plus récente ont effacé le souvenir de 1863. Une part non négligeable de polonais (17%) estime ainsi que "l'insurrection de janvier" remonte à la seconde guerre mondiale. Preuve s'il en est que dans un pays martyrisé comme la Pologne, le souvenir d'une lutte pour la liberté en chasse un autre?

Charles Hubert (www.lepetitjournal.com/varsovie) - mardi 5 février 2013

Photo : stock Corbis

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Varsovie ?

MUSIQUE

Julia Nowikowska : « Je vis pour ressentir les émotions de la scène »

Julia Nowikowska est une jeune chanteuse franco-polonaise qui aime la chanson française et que vous avez peut-être déjà écoutée dans des événements francophones en Pologne

Expat Mag

Hambourg Appercu
HISTOIRE

Les villes hanséatiques : un incontournable de l'histoire allemande

À la fois vestiges historiques et réalités politiques, les villes hanséatiques comme Hambourg et Brême sont une spécificité unique au monde. Des précisions pour comprendre leur nature et fonction.

Sur le même sujet