Vendredi 30 octobre 2020

Le Centre del Carme rouvre ses portes le 11 septembre

Par Paul Pierroux-Taranto | Publié le 05/09/2020 à 01:15 | Mis à jour le 08/09/2020 à 17:25
Photo : Facebook du Centre del Carme Cultura Contemporània CCCC
cccc

Le Centre del Carme Cultura Contemporània commence sa saison le 11 septembre avec cinq expositions et une série d'activités qui seront présentées à partir de cette date. C'est la première fois que le centre d'art ouvre toutes ses salles en même temps pour fêter le début de sa saison.

Le directeur du Centre del Carme, José Luis Pérez Pont, a expliqué que "l’objectif est de rendre la culture vivante en présentant cinq projets grâce auxquels on peut apprécier le rôle des femmes dans la culture à travers la commémoration de l'Année Carmelina Sánchez-Cutillas, dénoncer les violences sexistes avec le projet «Opressió» d'Elisa M. Matallín, promouvoir des initiatives autour du design, à l'occasion de la nomination de Valence comme capitale mondiale du design 2022 dans la salle Carlos Pérez, ou faire connaître au public deux projets de recherche et de création des artistes valenciens  avec «El apartamento» de Fermín Jiménez Landa et «Spectre», un projet d'expérimentation sonore et visuelle, de Edu Comelles.”

L'Académie valencienne de Llengua a désigné Carmelina Sánchez-Cutillas comme l’écrivaine de l'année 2020. Le Centre del Carme présentera l'exposition "From the Frontiers of Silence: Carmelina Sánchez-Cutillas" dans la Sala Zero, où des livres de poésie et des photographies seront présentés ainsi que des travaux de recherche inédits.

L'exposition "Opressió" est un projet de médiation culturelle que l’on doit à Elisa M. Matallín. Elle y aborde des problématiques invisibles liées à l'oppression des femmes tant physique et psychologique que sociale.

Dans le cadre de Valence - capitale mondiale du design 2022, l'Association des designers de la Communauté valencienne et le Consorci de Museus présentent l'exposition "Prohibit fixar cartells. REA - Cartells valenciens 2000-2020" dans la salle Carlos Pérez du Centre del Carme. L'exposition retrace l'évolution de l'affichage au cours des vingt dernières années en tant que mémoire graphique d'une société.

En ce qui concerne l’exposition de l’artiste valencien Fermín Jiménez-Landa, un appartement est loué à quelques rues du Centre del Carme pendant le temps de son exposition. Ce lieu est converti en un espace mental où différentes actions auront lieu qui brouillent la frontière entre le réel et l'imaginaire.

Le projet "Spectre" est quant à lui une recherche artistique et formelle du son et de sa représentation graphique à travers des spectrogrammes de fréquences. L’installation d'Edu Comelles pour le Centre del Carme explore la nécessité d'imaginer comment résonne notre environnement et donc de réfléchir sur l'écoute.

Pérez Pont, enfin, a indiqué que "toutes ces expositions seront accompagnées de conférences, ateliers, visites d'artistes et autres activités, en face à face et virtuelles, qui cherchent à offrir de nouvelles façons d'approcher le public de la culture en favorisant sa participation et en développant sa pensée critique".

 

serge-helholc
Illustration : Serge Helholc

 

 

Nous vous recommandons

Paul Pierroux-Taranto

Paul Pierroux-Taranto

C'est enthousiaste et motivé que ce jeune Français, Valencien de coeur et d'origine, qui a travaillé dans le domaine de l'écriture et de la communication à Paris, rejoint lepetitjournal.com/valence en tant que rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.