Jeudi 13 août 2020

La Communauté valencienne passe en phase 3 ce lundi

Par Paul Pierroux-Taranto | Publié le 14/06/2020 à 22:00 | Mis à jour le 14/06/2020 à 22:07
Photo : Le ministre de la santé Salvador Illa et le directeur du Centre de coordination des alertes et des urgences sanitaires Fernando Simón / La Moncloa
illa-simon

L'ensemble de la Communauté valencienne passe en phase 3 du plan de déconfinement ce lundi 15 juin, a annoncé vendredi le directeur du Centre de coordination des alertes et des urgences sanitaires du ministère de la Santé, Fernando Simón. La phase 3 durera une semaine (et non quinze jours) car le 21 juin, l'état d'alerte devrait être levé dans tout le pays.

Fernando Simón a souligné que l'évolution de la pandémie est "très bonne, très positive" et que chaque jour "nous acquérons davantage de capacité de dépistage précoce des cas suspects". "La situation contrôlée nous permet de penser et d'évaluer les changements de phase" a estimé Simón, et de rappeler que la Communauté valencienne "forme une unité territoriale".

Le ministre de la santé, Salvador Illa, a indiqué que lors de la phase 3, la mobilité est autorisée entre les trois provinces de la Comunitat (Valence, Castellon et Alicante) mais pas encore entre les autonomies. La mobilité entre les autonomies sera rendue possible lorsque l'état d'alerte sera levé le dimanche 21 juin, où “il n’y aura alors plus aucune restriction à ce droit fondamental”.

Selon le ministre, une fois sorties de l'état d'alerte, les autonomies pourront prendre leurs propres décisions en matière de santé publique, et une coordination étroite sera maintenue entre le ministère et les communautés autonomes. 

Il faut donc retenir trois dates : le lundi 15 juin qui correspond au passage en phase 3 du plan de déconfinement, le dimanche 21 juin où l’état d’alerte devrait être levé et qui devrait ainsi voir l’Espagne ouvrir ses frontières aux pays européens (sauf le Portugal), et le 1er juillet pour l’ouverture des frontières avec le Portugal. 

 

Ce qui change à partir de lundi

- Déplacements autorisés entre les trois provinces de la Communauté valencienne. Il faudra en revanche attendre le 21 juin pour recouvrer une pleine mobilité entre les autonomies.

- Fin des tranches horaires pour l’ensemble de la population.

- Réunions en groupe de 20 personnes maximum.

- Beaucoup d'établissements augmentent leur capacité d'accueil à 75% : les petits-commerces, bibliothèques, musées, monuments, lieux de culte, cinémas, théâtres, hôtels et logements touristiques, piscines, restaurants et bars. 

- Les restaurants retrouvent une pleine capacité d'accueil de leurs terrasses, avec un maximum de 20 personnes par table. 

- La consommation au bar est autorisée en respectant une distance de sécurité de 2m. 

- Les discothèques ouvrent au tiers de leur capacité d'accueil. La piste de danse sera utilisée pour installer des tables et on ne pourra pas danser. 

- Groupes de 15 personnes maximum pour les plages.

- Réouverture des aires de jeu pour les enfants.

- Réouverture des “escuelas infantiles” privées et municipales (de zéro à trois ans) à partir du 19 juin.

 

Suivez-nous sur FacebookInstagram et Twitter !

 

Sources : EFE, gva.es

 

Nous vous recommandons

Paul Pierroux-Taranto

Paul Pierroux-Taranto

C'est enthousiaste et motivé que ce jeune Français, Valencien de coeur et d'origine, qui a travaillé dans le domaine de l'écriture et de la communication à Paris, rejoint lepetitjournal.com/valence en tant que rédacteur en chef.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Laura lun 15/06/2020 - 10:33

Plus de libertés de mouvement en restant prudents Merci pour ces précisions encourageantes!

Répondre

Vivre à Valence

HISTOIRE

Le Dénia renaît fièrement de ses vestiges

Construit entre le XIe et le XIIe siècle, le château de Dénia a fortement influencé la topographie de sa ville éponyme, située dans la province d’Alicante, en pleine Communauté valencienne.

Expat Mag

Hambourg Appercu
HISTOIRE

Les villes hanséatiques : un incontournable de l'histoire allemande

À la fois vestiges historiques et réalités politiques, les villes hanséatiques comme Hambourg et Brême sont une spécificité unique au monde. Des précisions pour comprendre leur nature et fonction.