Histoire d’Avent : qui brûlera le Bouc de Gävle ?

Par Nathalie Canet | Publié le 15/12/2019 à 12:00 | Mis à jour le 15/12/2019 à 12:00
bouc-gaevle

A quelques semaines de Noël, commence la période de l'Avent. Lepetitjournal.com/Valence vous propose de découvrir chaque jour une histoire, une anecdote, un rituel insolite d’un pays du globe, et vous aider ainsi à patienter jusqu’à Noël.

Du Caganer en Espagne, aux créatures mystiques des pays du nord, des décorations de Noël insolites aux pratiques décalées des pays d’Amérique latine, vous serez, le 24 décembre, fin prêt à vivre n’importe quelle pratique biscornue de cette période enchanteresse.

 

Au premier jour de l’Avent, la ville de Gävle, en Suède, érige depuis 53 ans, un bouc de Noël en paille, de 13 mètres de haut, sur la place principale. Ce bouc géant avait pour première ambition en 1966, d’attirer les clients vers les commerces et les restaurants de la ville. Mais les habitants de Gävle en ont décidé autrement.

Ce bouc est la version géante du traditionnel Julbock, le fameux bouc de Noël suédois qui accompagne le gnome Tomte à la barbe blanche, pour distribuer les cadeaux la nuit de Noël.

Mais cette tradition en a entraîné une autre, qui veut qu’on mette le feu à la sculpture de paille avant les fêtes. Les suédois vont même jusqu’à parier sur le jour où le bouc sera incendié et ne cachent pas leur déception les rares années où personne n’a trouvé le moyen de le faire partir en fumée. À Glävle, on entend dire : "Vous savez que Noël est arrivé quand le bouc a brûlé", ou encore : "Si le bouc ne brûle pas, c’est en Finlande que le Père Noël enverra les cadeaux."

Depuis sa première apparition en 1966, la chèvre a été vandalisé 37 fois. 

Décoration Noël Suède Bouc Julbock
©lepetitjournal.comvalence

L’orgine du Julbock, remonte au temps de la mythologie nordique, quand les boucs étaient liés au dieu Thor, qui voyageait dans le ciel tiré par deux d’entre eux. Il fut ensuite lié à la sorcellerie et au diable, et fut enfin utilisé par les paysans au XVIIème siècle pour effrayer les enfants. C’est au XIXème siècle que le Julbock changa de peau, pour devenir celui qui distribuait les cadeaux. Les enfants tressaient leur bouc de Noël avec des tiges séchées de blé et durant la nuit de Noël, celui-ci s'envolait et se rendait au pays des cadeaux pour leur rapporter un présent. 

Le Julbock est encore aujourd’hui une décoration de Noël très populaire dans les pays scandinaves.

 

 

Suivez nous sur

Sorties, week-end en famille, expositions, bon plans sur Valence chaque jour :
L'EXPAT GUIDE
Nathalie Canet

Nathalie Canet

Femme de communication dans l'âme et adepte des défis, c'est après 15 années entre agence de publicité new-yorkaise et grandes entreprises parisiennes, que Nathalie rejoint lepetitjournal.com.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale