Samedi 6 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernieres nouvelles
S'abonner

Coronavirus : la Generalitat décide de reporter les fêtes des Fallas

Par Paul Pierroux-Taranto | Publié le 13/03/2020 à 12:28 | Mis à jour le 14/05/2020 à 00:05
Photo : crédit photo Paula Etcheverry
coronavirus fallas

Le président de la Generalitat Valenciana, Ximo Puig, a annoncé mardi soir que la traditionnelle fête des Fallas est reportée jusqu’à nouvel ordre en raison de l’épidémie de coronavirus. Il a également prévu le report des fêtes de la Magdalena à Castellon invoquant le même motif de santé publique.

 

Rappelons, selon les dernières informations dont nous disposons, la présence de 2646 cas confirmés de coronavirus en Espagne dont 65 dans la Communauté Valencienne.

 

Cette décision impacte l’économie de la Comunitat

Ces deux fêtes, événements incontournables de la Communauté Valencienne, étaient censées avoir lieu jusqu’au 19 mars pour les Fallas à Valence, et du 14 au 22 mars pour la Magdalena à Castellon. Plus d’un million de personnes assistent à l’événement chaque année. Des touristes affluent de toutes parts, les rues se transforment pour l’occasion et deviennent méconnaissables. C’est toute la ville qui se métamorphose et vit pour les Fallas pendant cette période du calendrier. On imagine bien que la décision de suspendre les fêtes aura des conséquences économiques. Le secteur tertiaire, en particulier les hôtels, les restaurants et les commerces, sera impacté au premier chef par cette décision. Le président de la Generalitat Valenciana, Ximo Puig, a, quant à lui, estimé à 700 millions d’euros les pertes occasionnées.

Que faire des “ninots”?

Se pose aussi la question des infrastructures. Que faire des “ninots”, ces grandes figures de carton et de polystyrène destinées à être brûlées?

Le coût de production des fallas se chiffre cette année à 7,8 millions d’euros.

Qui paiera la désinstallation, le transport et le stockage de ces figures?

Le Conseil National des Fallas s’est déjà réuni en présence du président de la Generalitat pour trouver une solution. Ce qu’il ressort pour l’instant c’est que la mairie de Valence et la Generalitat prendraient en charge 50 % du coût des transports. Concernant la désinstallation des “ninots”, des réunions sont encore en cours mais il est évident que les “falleros” souhaitent une prise en charge totale de la part des institutions.

La mairie s’est aussi engagée à stocker les “ninots” dans un pavillon de la Feria de Valencia avant le 20 mars et a proposé le report des fallas pour les fêtes de juillet à Valence. Ce sont les seules informations dont nous disposons en l’état.      

Une décision historique

Ces mesures sont d’autant plus extraordinaires que l’on ne connaît que cinq précédents historiques à l’arrêt des Fallas à Valence : en 1886, en raison d’une manifestation des “falleros” contre l'impôt municipal, en 1896 en pleine guerre de Cuba qui opposait l’Espagne et les Etats-Unis, et de 1937 à 1939 à cause de la guerre civile qui faisait rage en Espagne.

Il n’y a pas de doute, la décision de suspendre les fêtes des Fallas et de la Magdalena restera dans les annales de l’histoire valencienne.

Paul Pierroux-Taranto

Paul Pierroux-Taranto

C'est enthousiaste et motivé que ce jeune Français, Valencien de coeur et d'origine, qui a travaillé dans le domaine de l'écriture et de la communication à Paris, rejoint lepetitjournal.com/valence en tant que rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

New York Appercu
Black lives Matter

#blacklivesmatter : les New-Yorkais protestent pacifiquement

Les protestations contre les violences policières et le racisme ont continué cette semaine aux États-Unis après le meurtre de George Floyd commis par un officier de police.