Vendredi 4 décembre 2020

Petula Daviano ou le cheminement créatif d’une Française à Valence

Par Marie-Christine Guerin | Publié le 26/12/2019 à 06:00 | Mis à jour le 31/12/2019 à 10:44
Photo : ©PetulaDaviano
Patricia Ovadia Petula Daviano Valencia

Valence qui rit, Valence qui pleure 

Quand, en Août 2009, Patricia Ovadia arrive pour la première fois à Valence avec son mari, elle se sent immédiatement chez elle. Peut-être, une résonance spéciale s’établit-elle déjà entre la ville et cette Française aux origines méditerranéennes …
Valence, ville ouverte sur la mer, apparait alors comme d’autant plus accueillante qu’elle offre une diversité de quartiers aux ambiances variées et dépaysantes.
Valencia offre aussi un autre visage. Celui de la crise économique, la « Crisis » qui a bouleversé la vie de tant d’Espagnols, et qui s’affiche, alors, sur les diverses pancartes “à vendre“ … d’appartements et de magasins.

 

De la “Diplomatie culturelle“ au collage, sans encore vraiment passer par la décoration 

Patricia et son mari conservent ensuite, un lien avec la région à partir de la Costa Blanca. 
Elle mène une vie professionnelle riche et variée qui la mène des arcanes de la vie parlementaire et politique, au conseil en intelligence économique, pour ne citer que ces deux activités. Durant son parcours, elle invente ce qu’elle appelle “la diplomatie culturelle“ … Car Patricia est une personne créative.  
Quel que soit son champ d’activité.
Et le collage est l’un d’entre eux. Elle le pratique pendant de longues années. De cette façon, elle crée, et redonne vie à des objets qui, autrement, sont voués à disparaître.
La décoration est une autre de ses passions… mais le temps lui manque. Elle doit “enfouir au fond d’elle-même“ cet aspect de sa personnalité.


Patricia ouvre son espace dédié à la décoration

Le temps fait son œuvre. Un projet créatif et artistique émerge dans la tête de Patricia. Tour à tour, elle pense à créer un atelier, une boutique-atelier, un concept-store … 
Parallèlement, elle maintient  son lien avec Valence, elle y séjourne,  retourne à Paris, revient à Valence … 
En 2019, les choses se concrétisent, le 28 novembre 2019, Patricia inaugure un concept-store situé dans le quartier de Russafa.
Le nom de l’espace, “PETULA DAVIANO“, se réfère à un pseudonyme qu’elle utilisait lorsqu’elle écrivait des articles pour un journal politique. Aujourd’hui, il désigne un lieu dédié à la décoration, au collage, au stylisme. Patricia y propose des objets d’inspirations variées qu'elle résume par ces 4 mots : “artistique, vintage, ethnique, recyclage“. C’est également un lieu de création : elle y installe son atelier. Enfin, et peut-être surtout, l’idée est de faire de ce lieu, un lieu d’échanges, de partage, “Un lieu de vie“.

 

Patricia collabore avec des créateurs locaux ou expatriés

La rue, où s'est installée Patricia, n’est pas très passante et pourtant, elle reflète bien les évolutions récentes de la ville et du quartier de Russafa. Là, des ateliers d’artistes, agences de création, de communication et autres espaces contemporains côtoient d'autres activités plus traditionnelles. 
Car Valencia connaît une effervescence créative.  Ce n’est pas un hasard si elle est appelée à être la capitale mondiale du Design en 2022.
Patricia s'inscrit, avec son concept-store, dans ce mouvement. D’abord, en apportant sa “french touch“ en matière de décoration. Puis, en créant des collaborations avec des créateurs valenciens (projet en cours avec une céramiste locale) ou expatriés (collaboration avec une créatrice de bijoux italienne installée à Valence). 


Cheminements

En 2009, les affinités entre Patricia et la ville de Valence étaient déjà perceptibles.
Depuis lors, la ville, et cette femme, ont suivi des chemins qui les ont conduites à une forme de renaissance. Elles peuvent désormais s’alimenter l’une l’autre.

 

Suivez nous sur
Sorties, week-end en famille, expositions, bon plans sur Valence chaque jour :
L'EXPAT GUIDE
MC_Guerin cadrée

Marie-Christine Guerin

Ma passion : valoriser l'aspect humain et créer des connexions entre les gens que je rencontre. En plus d'aimer écrire, je pratique la photographie.
4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Mimi des Batignolles ven 31/01/2020 - 14:06

Magnifique personne et bel endroit à n'en pas douter. Plein de succès à elle !

Répondre
Commentaire avatar

Petula mar 17/03/2020 - 23:12

Merci Mimi des Batignolles !

Répondre
Commentaire avatar

Jose Luis mar 31/12/2019 - 08:38

Le voyage intime et professionnel d'une personne, avec des préoccupations et des liens méditerranéens, raconté de manière proche et agréable. Portrait réussi de la réalité d'un quartier, d'une ville, d'un pays ... Excellent.

Répondre
Commentaire avatar

Maÿlis jeu 26/12/2019 - 12:13

Merci Marie-Christine, cet article donne bien envie d'aller faire un tour dans cet atelier.

Répondre