Valence revoit son système de transport grâce à la carte unique SUMA

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 26/01/2022 à 18:10 | Mis à jour le 27/01/2022 à 15:54
Photo : @SanGomezLopez (Twitter)
Une femme avec un masque blanc en train de montrer une carte rouge

À partir du 31 janvier 2022, la ville de Valence va mettre en place une carte unique pour tous les bus, trains et métros, appelée Suma. Ce nouveau titre permettra de simplifier le système valencien de transport, mais aussi de réduire considérablement les coûts pour les usagers, avec une baisse des prix évaluée de 11 à 55%. L’instauration de cette carte unique s'accompagne d’une refonte totale du système de zones. 

 

Un système de zones simplifié

Le réseau de transport valencien fonctionne actuellement par zones. Elles sont au nombre de quatre, appelées A, B, C et D, et les prix ne sont pas les mêmes en fonction des zones traversées. Ce système, en plus de son coût pour les usagers, peut paraître assez compliqué.

Pour simplifier ce réseau et réduire le prix des titres de transport, le système de zones a été totalement repensé. La zone A, correspondant à la ville même de Valence, restera A, et les zones C et D seront maintenant réunies en tant que zone B. L’ancienne zone B, quant à elle, sera appelée zone AB, et correspondra à une zone tampon pour mieux relier A et B. Elle ne sera pas considérée comme une zone en tant que telle. 

Il n’y aura donc plus que deux zones, avec une zone de chevauchement. Les usagers ne paieront plus pour trois ou quatre zones s'ils habitent plus loin du centre et veulent s’y rendre, comme c’était le cas avant. 

Ce système a pour objectif de permettre des économies pour les usagers, tout en rendant le réseau de transport plus flexible.

6 personnes avec des masques en train de montrer la tarjeta suma
@SanGomezLopez (Twitter)


 

Une volonté de la ville d’encourager à prendre les transports en commun

La carte Suma témoigne de la volonté de la ville d’encourager à prendre les transports en commun. Elle rend l’abonnement mensuel bien moins cher (35 euros par mois pour une zone, 53 euros pour plusieurs zones, alors qu’il coûtait entre 45 et 79 euros auparavant), et permet de simplifier considérablement les déplacements dans la ville. 

Valencia a investi près de 20 millions d’euros pour mettre en place ce projet et créer de nouvelles lignes, notamment de bus. Cet investissement considérable montre comment la ville veut réduire l’utilisation de la voiture et faciliter l’usage de ses transports pour les usagers. 

Pour réduire ses émissions carbone et éviter l’utilisation de la voiture, la ville de Valence a donc complètement réformé son réseau de transport en commun. Après Madrid et Barcelone avant elle, Valence devient ainsi la troisième grande ville d’Espagne à adopter ce système de carte unique.

 

Suivez nous sur
logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale