TEST: 2297

Salvador Gascón : ¡ Adiós maestro!

Par Shirley SAVY-PUIG | Publié le 15/10/2018 à 22:16 | Mis à jour le 15/10/2018 à 22:43
Photo : ©Wikipedia
Salvador Gascón

La Communauté valencienne est en deuil : ce lundi 15 octobre, nous avons appris le décès de Salvador Gascón, personnage Ô combien emblématique de Cullera, ambassadeur de la paella et plus largement de la cuisine valencienne.

 

Représentant de la gastronomie valencienne

Reconnaissable à ses bacchantes, Salvador Gascón était un personnage incontournable et connu de tous. Propriétaire de la célèbre Casa Salvador située à l’estuaire de l’Estany à Cullera, il avait succédé à ses parents dans les années 70, faisant de cet établissement un véritable temple de la paella et plus largement, de la gastronomie locale.

S’il était né à Tavernes de la Valldigna le 22 août 1946, c’est à l’âge de 3 ans qu’il avait déménagé à Cullera avec ses parents, ville dans laquelle il a vécu toute sa vie. Figure représentative de la cuisine valencienne, il avait justement créé la paella de Cullera, une recette à base de poisson de roche et de crevettes de la localité.

Dirigeant d’une main de maître ce restaurant, il était présent à tous les services, s’assurant derrière son bureau, du bon fonctionnement de l’établissement et l’on pouvait aisément discuter en toute simplicité avec lui.

Le restaurant Casa Salvador

Un pilier du tourisme valencien

Pourfendeur de la cuisine valencienne et plus largement du tourisme, il fut durant 12 ans le Président de la Feria de Muestras de Valencia, le comité organisateur du parc des expositions de la ville et membre actif ou administrateur de diverses organisations pour la promotion du tourisme de la région ou de la ville de Valencia.

La Fédération des entreprises d’hôtellerie de Valencia a été l’une des premières à réagir à son décès via sa page Facebook, témoignant de l’attachement pour cet homme légendaire : « Aujourd'hui est décédé Salvador Gascón, une personnalité importante et représentative de notre secteur. Au sein de la Fédération, nous avons partagé de nombreuses années avec lui. Il était l’un des hommes d’affaires hôteliers les plus actifs, très impliqué dans la vie associative professionnelle. Il avait présidé pendant des années l'Association des Restaurants et la Fondation de l'Hôtellerie de Valence. Le Conseil d’administration de la Fédération et toute son équipe, souhaite exprimer à sa famille nos plus sincères condoléances. »

C’était notamment sur son initiative que fut créée en 2016 le Concours National de la Paella de Cullera auquel participent de nombreux restaurants de toute l’Espagne.

 

A l’initiative du circuit de Cheste

Mais Gascón n’était pas seulement un passionné de cuisine puisqu’il était également un amoureux des sports mécaniques et plus particulièrement de la moto. C’est ainsi qu’il a encouragé les carrières de plusieurs pilotes valenciens et fut le président du prestigieux Moto club Cullera mais aussi de la Fédération de Motocyclisme de la Communauté Valencienne.

Grand ami du pilote Ricardo Tormo, c’est également lui qui a promu la construction du circuit de Cheste après avoir tenté sans succès de construire un circuit de motos à Cullera.

De nombreuses réactions à son décès

Salvador Gascón avait collaboré avec de très grands chefs espagnols et valenciens qui lui ont tous rendu hommage comme Quique Dacosta ou Ricard Camarena.

 

 

Un dernier hommage sera donné ce mardi 16 octobre à Cullera et pour la première fois de son histoire, la Casa Salvador a malheureusement du fermer ses portes. A n'en pas douter, Salvador Gascon, qui aura participé à la promotion de la paella, laisse un immense vide pour les amoureux de la région.

Sur le même sujet
Shirley Photo Pro

Shirley SAVY-PUIG

Parisienne de naissance mais Valencienne d'adoption depuis sa plus tendre enfance, cette touche-à-tout aime mettre en lumière la culture espagnole et les personnalités francophones de talent.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale