Jeudi 12 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FALLAS 2018 - Une Crida riche en émotion

Par Marie Lacherie | Publié le 27/02/2018 à 12:13 | Mis à jour le 17/03/2018 à 02:35
Photo : ©Marie Lacherie
Les Torres de Serranos de Valencia

Il fallait s’armer de patience afin de pouvoir accéder aux Torres de Serrano ce dimanche soir, tant le public était venu nombreux pour assister à cet événement incontournable marquant le début des Fallas 2018.

 

« Suivez la musique » pouvait être le mot d’ordre afin de se rendre aux pieds des tours. En effet, chaque commission fallera, accompagnée de leurs bandas, se rendait comme convenu à la Crida, pour assister aux discours des Falleras Mayores.

des falleros en symbiose

A 20 heures, heure prévue du début de la soirée, la foule affirmait son impatience par de nombreux sifflets. La musique continuait de retentir, faisant danser les cortèges falleros qui, par leurs différentes couleurs de vestes, ressemblaient à un véritable patchwork. Il aura fallu attendre un quart d’heure de plus, pour que les musiques des années 80 se taisent et que les lumières s’éteignent provoquant immédiatement les applaudissements de la foule.

Som Foc, Som Art, Som Pólvora

Les tours se sont alors parées de musiciens traditionnels projetés par vidéo avant de laisser place aux  Falleras Mayores. La tour de gauche a d’abord revêtu l’Espolin de Rocío, celle de droite portait quant à elle, celui de Daniela. Toujours par projections vidéos, les deux demoiselles sont apparues par dessus leur Espolin, en tenue « civile » avant de tourner sur elles-mêmes et de se changer en Falleras Mayores.

som foc, som art, som polvora

Puis les Espolines, telles des bannières, ont glissé le long des tours laissant place aux slogans « Som Foc », « Som art », « Som pólvora ». Chaque élément incontournable et fondamental des Fallas était repris un à un, célébrant ainsi la pyrotechnie, le feu, les costumes, les fleurs, la gastronomie, la religion. Un moment très apprécié par un public fier de ses traditions.

Joan Ribó, Maire de Valencia, s’est exprimé en premier sur la fierté que représente les Fallas pour le peuple valencien, incitant chacun à profiter, à s’amuser et à se divertir. Il a ensuite remis les clefs de la ville à Rocío et Daniela, respectivement Fallera Mayor et Fallera Mayor Infantil de Valencia.

Les premières larmes de Daniela Gómez de los Ángeles

Puis est venu le moment pour Daniela Gómez de los Ángeles de prendre la parole. Elle s’est adressée aux enfants du Monde entier, demandant aux commissions falleras de prendre soin de la jeunesse des Fallas. Puis Daniela a pris soin d’énumérer les composants des Fallas, chacun acclamé par un majestueux « Ole » du public. Visiblement très émue, Daniela a conclu par un très applaudi "Ja Estem En Falles".

la remise des clés de la ville aux falleras

Pendant que Daniela essuyait ses premières larmes, Rocío, toute de jaune vêtue, a quant à elle, mis l’accent sur les artistes qui travaillent dans l’ombre pendant une année pour nous offrir des Fallas toujours plus spectaculaires. Rocío a transmis un message de paix, de solidarité et d’amour.

La soirée s’est conclue par l’himne del Regne de Valencia repris en cœur par le public. Un spectacle pyrotechnique mélangeant feu d’artifice et mascletà a achevé cette journée marquante du début des Fallas 2018.

Nous vous recommandons

IMG_8259

Marie Lacherie

Française mais espagnole de coeur, Marie a découvert Valencia durant ses études en journalisme. Passionnée par la lecture et l’écriture, amoureuse de Valencia, elle livre son regard sur la ville à travers son instagram : losojosverdes.de.valencia
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

SPORT

Ligue des champions : Valence qualifié pour les 8èmes de finale

Renversement de situation ! L’ex demi-finaliste 2018-2019 sort par la petite porte de la ligue des champions, laissant sa place à Valence qui se place en tête de son groupe, et se qualifie ...

Expat Mag

Bucarest Appercu

Les 5 plus beaux châteaux de Roumanie

Quand vous pensez à la Roumanie sans y être jamais allé, vous ne pouvez pas ne pas imaginer des forêts, des montagnes et des châteaux fantastiques. Eh bien la réalité n'est pas si éloignée de la ficti