Vendredi 21 janvier 2022
TEST: 2297

EXPRESS – ETA : arrestation coup de poing

Par Lepetitjournal Valence | Publié le 18/11/2008 à 02:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 13:11
L'arrestation, dans la nuit de dimanche à lundi, du principal dirigeant de l'appareil militaire de l'ETA est un coup de poing à une organisation déjà affaiblie. Hier, le gouvernement espagnol s'est félicité de cette victoire et de la bonne collaboration entre France et Espagne

"L'ETA a reçu un coup dur;celui qui dirigeait depuis quelques temps les opérations est tombé. C'est un pas important, c'est une action déterminante". C'est ainsi que José Luis Zapatero s'est exprimé hier au sujet de l'arrestation du chef présumé de l'appareil militaire de l'ETA. Miguel de Garikoïtz Aspiazu Rubina, alias Txeroki, principal dirigeant de l'organisation séparatiste basque, a été arrêté dans la nuit de dimanche à lundi à Cauterets, dans les Hautes-Pyrénées. A ses côtés, Leire Lopez Zurutuza, une terroriste de 31 ans qui aurait appartenu à plusieurs commandos, a été détenue également.
Le président du gouvernement espagnol s'est félicité à plusieurs reprises de la collaboration réussie entre l'Espagne et la France, qu'il a saluée comme "un ami de l'Espagne et des Espagnols".
Hier, en fin d'après-midi, le ministre de l'Intérieur Alfredo Pérez Rubalcaba est revenu sur les détails de l'enquête et de l'arrestation. Les terroristes ont fait le faux pas d'utiliser des plaques d'immatriculation, "qui ne pouvaient pas exister "sur la Peugeot 207 qu'ils utilisaient. Rubalcaba a défini Txeroki comme "le principal objectif"que s'étaient donné les autorités françaises et espagnoles et a confirmé qu'il était l'auteur présumé des meurtres de deux gardes civils à Capbreton en décembre 2007.
Sur l'éventuelle remise du terroriste aux autorités espagnoles, il a rappelé que cette décision appartenait à la justice française, auprès de laquelle Txeroki doit répondre de plusieurs chefs d'accusation.
Les deux détenus ont été transférés à Bayonne hier soir en attendant d'être entendus à Paris. Suite à cette arrestation, les gouvernements français et espagnol ont annoncé qu'un sommet bilatéral extraordinaire sur le terrorisme serait organisé prochainement.
Laurence DANTHONY (www.lepetitjournal.com Madrid) mardi 18 novembre 2008
logofbvalence

Lepetitjournal Valence

Site d'information, premier média des Français, francophones et francophiles à l'étranger, lepetitjournal.com/valence, c'est VOTRE site !
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet