Alicante, future “Silicon Valley de la Méditerranée” ?

Par Marion Mergault | Publié le 23/09/2022 à 12:00 | Mis à jour le 23/09/2022 à 18:11
Photo : Le maire, Luis Barcala, et la conseillère de l’Emploi, Mari Carmen de España.
Luis Barcala et Mari Carmen de España a alicante

Alicante Futura “L’avenir qui nous anime”, voilà un nom plein de promesses. C’est en tout cas ce qu’augure la première édition alicantine de ce congrès international. Organisé par Facebook et Google, l’événement prendra place à l’ADDA (Auditorium de la Diputación de Alicante) les 4 et 5 octobre prochains. Au programme : tables rondes en présence d’entreprises alicantines et d’experts de l’industrie technologique, venus échanger sur les domaines de la technologie, du numérique et de l’entreprenariat.

 

AlicanTEC, Facebook, Google, et bien d’autres encore

L'événement réunira des entreprises technologiques d’Alicante, telles que Sonneil, Facephi, Mediterranean Algae ou encore GDV Mobility, qui occuperont le premier plan. Antonio Sánchez, président de l’association AlicanTEC, et le journaliste Juan Ramón Lucas, animeront diverses présentations et tables rondes, à travers lesquelles seront abordés des sujets liés à l’industrie technologique, au tourisme, à la numérisation, à la citoyenneté, à la nouvelle économie et aux talents locaux.

Des experts de renom tels qu’Isabel Aguilera, ancienne directrice générale de Google pour l’Espagne et le Portugal, et Irene Cano, Country Manager Iberia chez Facebook, interviendront également.

 

Alicante, une vitrine internationale en matière de technologie

Le congrès est né dans le but de s’imposer comme une vitrine internationale des dernières tendances, défis et projets autour de l’industrie technologique, de l’entrepreneuriat numérique et de la nouvelle économie urbaine.

Le maire d’Alicante, Luis Barcala, espère beaucoup de l’événement, qui s’inscrit selon lui dans la continuité du développement de la ville. “Alicante va devenir l'un des centres névralgiques du développement technologique et numérique contemporain, avec l'aide de grandes multinationales technologiques et avec la présence exceptionnelle de talents locaux que nous promouvons depuis les institutions locales, provinciales et régionales pour faire de cette terre la 'Silicon Valley' de la Méditerranée”, a-t-il déclaré le 8 septembre dernier, lors de la présentation de l’événement.

 

D’autres “Territoires Futura” prochainement à Alicante

Également présente le 8 septembre, la Conseillère pour l’emploi et le développement, Mari Carmen de España, s’est montrée tout aussi motivée : “Avec ce premier congrès international, nous serons en mesure de souligner que demain nous anime vraiment, nous excite et parvient à nous unir en tant que ville autour de zones et d’initiatives pertinentes ayant le potentiel de nous faire grandir et révolutionner de manière efficace, cohérente et durable”.

Elle a également souligné le lancement de nouveaux territoires Futura tels que Sargento Vaillo, le “Lab Tossal” ou le “Centre de Entrepreneurs", qui seront bientôt rejoints par d'autres comme l'espace de mise en réseau dans le jardin central de la “Pépinière d'entreprises municipale” ou le “Gymnase des idée”s dans l'ancien bâtiment des pompiers de la Plaza Seneca.

Suivez nous sur
Marion Mergault

Marion Mergault

Étudiante en journalisme à l'IUT de Lannion, elle aime avant tout aller à la rencontre de gens aussi passionnés que passionnant. En grande amoureuse du voyage, elle découvre le monde en multipliant les expériences à l'étranger.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Valence !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale