Lundi 30 mars 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

GOUVERNEMENT - Elyes Fakhfakh soumet la composition du gouvernement

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 17/02/2020 à 00:00 | Mis à jour le 17/02/2020 à 09:29
ELYES FAKHFAKH PRESENTE LE GOUVERNEMENT A KAIS SAIED

Le Premier ministre tunisien, Elyes Fakhfakh, a annoncé le 15 février dans la soirée, la composition de son futur gouvernement. Cette proposition intervient un mois et demi après celle du premier ministre précédent, Habib Jemli, qui avait été rejetée par le parlement.

Parmi la liste des ministres proposés, plusieurs sont issus d'Ennahdha, bien que le parti ait annoncé un peu plus tôt dans la journée qu'il se retirait du gouvernement, ce qui rend le maintien de la proposition incertain.

" La décision d'Ennahdha nous met dans une situation difficile. Nous avons décidé avec le président de la République de profiter de ce qui reste de durée constitutionnelle pour chercher une issue ", a déclaré le Premier ministre désigné.

Elyes Fakhfakh avait été nommé le 20 janvier par le président Kais Saied pour former dans un délai d'un mois un cabinet susceptible de convaincre la majorité des députés.

Ennahdha avait réclamé la formation d'un gouvernement d'unité nationale incluant le deuxième parti au Parlement, Qalb Tounès, dirigé par Nabil Karoui, poursuivi pour fraude fiscale. Or, le parti Qalb Tounès a été écarté des négociations.

« Les parties concernées par les concertations pour la formation du nouveau gouvernement ont été appelées par Elyes Fakhfakh et il est normal qu’il agisse selon sa conception et sa vision » a déclaré Nabil Hajji, commentant l’exclusion de Qalb Tounes et du PDL des négociations.

"Ennahdha a décidé de ne pas participer ni voter la confiance à un gouvernement qui aurait été trop faible", a indiqué Abdelkarim Harouni, le président du conseil de la choura d'Ennahdha, organe consultatif du parti.

A défaut de gouvernement d'ici le 15 mars,  Kaïs Saied aura la possibilité de dissoudre le Parlement et déclencher des élections anticipées.

Composition du gouvernement :
. Ministre de la Défense nationale : Imed Hazgui
. Ministre des Affaires étrangères : Noureddine Erray
. Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères : Salma Ennaifer
. Ministre de la Justice : Thouraya Jeribi
. Ministre de l’Intérieur : Hichem Mechichi
. Ministre des Finances : Nizar Yaiche
. Ministre de l’Industrie : Salah Ben Youssef
. Ministre du Transport : Imed Hammami
. Ministre des Affaires sociales : Habib Kechaou
. Ministre des Technologies de la communication et de l'Economie numérique : Lobna Jeribi
. Ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale : Selim Azzabi
. Ministre de l’Education : Mohamed Hamdi
. Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Khalil Laâmiri
. Ministre de la Santé : Abdellatif Mekki
. Ministre du Commerce : Mohemd Messlini
. Ministre de l’Energie et des Mines : Mongi Marzouk
. Ministre auprès du chef du gouvernement en charge des relations avec le Parlement : Ali Hafsi
. Ministre des Droits de l’Homme et des relations avec la Société civile et les institutions constitutionnelles : Ayachi Hammami
. Ministre du Tourisme et de l’Artisanat : Mohamed Ali Toumi
. Ministre des Affaires culturelles : Chiraz Laâtiri
. Ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières : Ghazi Chaouachi
. Ministre de la Jeunesse et des Sports : Ahmed Gaâloul
. Ministre de la Femme, de la Famille, de l’Enfance et des Seniors : Asma Shiri
. Ministre de l’Equipement : Moncef Selliti
. Ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi : Fathi Belhaj
. Ministre de la Fonction publique, de la Réforme administrative et de la Lutte contre la corruption : Mohamed Abbou
. Ministre de l’Agriculture, de la Pêche et des Ressources hydrauliques : Oussama Kheriji
. Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Agriculture en charge des Ressources hydrauliques : Atika Bhar
. Ministre des Affaires religieuses : Ahmed Adhoum
. Ministre de l’Environnement : Chokri Ben Hassan
. Ministre des Affaires locales : Anouar Maârouf

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Tunis

TRADITIONS

TRADITIONS - Le mariage tunisien

Traditionnellement, le mariage tunisien dure 1 semaine pendant laquelle la mariée est le centre du monde. Par le passé, la mariée ne portait pas moins de 7 robes de cérémonie, aussi lourdes que

Sur le même sujet