PRESIDENTIELLE - Libération de Nabil Karoui, candidat au second tour

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 10/10/2019 à 01:00 | Mis à jour le 10/10/2019 à 01:00
Photo : nabil karoui photo officielle de campagne
nabil karoui photo officielle de campagne

Nabil Karoui,  candidat au second tour des présidentielles incarcéré le 23 août, dix jours avant le début de la campagne présidentielle, après des accusations de fraude fiscale et de blanchiment d'argent, a été libéré le 9 octobre dans la soirée, sur décision de la Cour de cassation.

Arrivé en deuxième position du premier tour de la présidentielle anticipée avec 15,6 % des suffrages, il affrontera au second tour le juriste Kaïs Saied, qui a obtenu 18,4 %.

Son parti, Qalb Tounes (au coeur de la Tunisie), fondé le 20 juin 2019, est également arrivé second aux législatives du 6 octobre.

Toutes les demandes de remise en liberté avaient jusque-là été rejetées, y compris celles de l'ISIE et de la MOE. 

L'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), s'appuyant sur la présomption d'innocence, l'autorisait cependant à être candidat, à moins qu'il ne soit définitivement condamné par la justice.

Lire ICI la biographie de Nabil Karoui
 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Tunis !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale