TEST: 2295

Les députés tunisiens ont refusé leur confiance au gouvernement

Par Lepetitjournal Tunis | Publié le 13/01/2020 à 00:00 | Mis à jour le 13/01/2020 à 00:00
ARP TUNIS

Vendredi 10 janvier en fin de soirée, les députés tunisiens ont refusé leur confiance au gouvernement proposé par Habib Jemli, premier ministre désigné le 15 novembre 2019 par le parti conservateur Ennahda (54 sièges sur 217 à l'ARP).

Le résultat des votes est de 134 contre, 3 abstentions, et 72 voix POUR, loin de la majorité requise de 109 voix.
 
Selon la constitution, c’est au président de la République élu le 13 octobre 2019, Kaïs Saied, de choisir un nouveau chef du gouvernement qui devra composer une équipe. 

En cas de nouvel échec, le président peut dissoudre l’assemblée et organiser des élections législatives anticipées. Depuis la révolution du 14 janvier 2011, la Tunisie a connu neuf gouvernements successifs.

Abir Moussi appelle au retrait de la confiance au président de l'ARP :
La présidente du PDL (17 sièges) organise depuis le 10 janvier une pétition afin de demander la démission de Rached Ghannouchi, président de l'ARP, qu'elle juge responsable du marasme et de l'échec du premier ministre.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Tunis !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale